Vers la fin du monde à cause des réseaux sociaux ?

The social dilemma

Gné ? Non rien, je regardais The “social dilemma” sur Netflix et effectivement, mon titre est loin d’être exagéré.

Vos machins trucs j’aime, je partage et toussa semblent effectivement “sympas” et “cools” de prime abord mais au final, les conséquences peuvent s’avérer carrément catastrophiques pour.. la race humaine 😯

Ce problème est compliqué à expliquer aux “simples” utilisateurs de ces réseaux sociaux. Accepter des amis, liker, partager, actualiser son mur, défiler, voir des photos, des vidéos et toussa encore une fois ça apparait comme cool

… mais dans les faits, vous ne vous apercevez pas que vous êtes en train de devenir.. lobotomisés 😯 Ces réseaux, loin de vous ouvrir au monde, vous enferment dans une bulle numérique, où certains décident en fait pour vous de ce que vous allez voir et écouter.

L’intérêt publicitaire est évident mais le danger ne se trouve pas là. Vous n’avez pas remarqué que nos sociétés deviennent de plus en plus violentes, extrémistes… complotistes ?

Et c’est bien là l’effet de bord de ces réseaux sociaux : l’algorithme qui détermine ce que “vous aimez” va donc vous enfermer dans un univers qui vous “correspondra” parfaitement. Lobotomisés disions nous car vous ne lirez, ecouterez et visualiserez automatiquement que des informations qui iront dans votre sens. Qui plus est liké, partagé et relayé massivement par des gens avec le même profil que le votre. Donc si 100 000 personnes l’ont partagé c’est que c’est forcément vrai. Si si, 100 000 crétins ont relayé que la Terre était plate donc forcément… elle est plate.

Les violences que l’on constate dans les sociétés de ces dernières années ne sont pas fortuites. Les réseaux sociaux ont ainsi permis à des dangereux personnages d’être élus démocratiquement. On pensera à l’outrancier outre Atlantique ou encore son homologue brésilien.. Les rumeurs sur les réseaux sociaux ont également été à l’origine de génocides, comme ce qui s’est passé en Birmanie.

Le pompon a été atteint bien évidemment avec le covid 19. Les complotistes de tout poil n’auraient pas pu rêver mieux comme terrain d’exercice. Et là encore vous voyez le danger réel de cette lobotomisation des réseaux sociaux, il suffit de voir la violence dont font preuve ces complotistes dans la vraie vie. Donc oui, alerte, la démocratie est en danger. Et regardez aussi tous ces petits fachos qui comptent bien utiliser ces outils pour se faire élire.

Donc oui, tous ces outils “sympas“, les facebook, google, youtube, twitter et toussa sont tout simplement en train de devenir des armes de destruction massive.

Exactement comme le nucléaire : soit on en fait des bombes qui ne serviront qu’à l’extinction de la race humaine. Soit on le domestique et on l’utilise un peu plus positivement, pour produire de l’électricité par exemple.

Les conclusions des experts interviewés dans social dilemma sont sans équivoque : refusez les cookies, virez facebook, naviguez en mode privé, choisissez les videos et les sources d’information que VOUS souhaitez et non pas que l’ON vous recommande, bref, reprenez le contrôle et surtout, diversifiez vos sources d’informations. Et bien entendu, ne relayez pas n’importe quoi.

Au mois de juin prochain, vous connaissez l’heureux événement qui arrivera chez l’elman et ardine 🙂 Le choix est déjà tranché : pas d’écrans, pas de téléphone, pas de tablette, pas de réseaux sociaux. A la place, lecture massive de bons vieux livres en papier, sorties en famille, jeux, documentaires, travaux manuels… la vraie vie quoi, la vraie valeur des choses, et non pas cette salo*perie de matrix soit disant “sociale” qui s’est abattue sur le monde, beurk.

Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Andrianasolo
7 mois plus tôt

Effectivement les réseaux sociaux sont des outils très difficiles à maîtriser à cause des algorithmes dedans. L’idée peut être aussi d’enseigner très tôt à ses enfants (8 ou 9 ans) à détecter et éviter les biais cognitifs. Ça prend un peu de temps mais il est possible d’apprendre à penser au-delà de son cerveau « intuitif » (au-delà du bon sens) et d’être à peu près immunisé contre tout ça.
Interdire marche aussi, avec d’autres conséquences comme la dé-responsabilisation. Les 2 se complètent suivant le niveau de son enfant. Tout cela pourrait s’appliquer aux adultes 🙂

Rakotovelo
Rakotovelo
7 mois plus tôt

On disait à l’époque qui semble mais qui n’est pas si lointaine que ça : “Big brother is watching you ” ! Il y a eu alors une réaction technologique et philosophique pour contrer “big brother” (big blue) en créant et développant les micro-ordinateurs pour contrer la centralisation de “big brother”. Mais maintenant “big brother” est plus que de retour et comme dit elman lobotomise totalement les humains ! Merci pour cet article !

ramatoa
ramatoa
7 mois plus tôt

l’algorithme qui détermine ce que “vous aimez” va donc vous enfermer dans un univers qui vous “correspondra” parfaitement

c’est grave
Merci pour ce post

mpijery
mpijery
7 mois plus tôt

ne relayez pas n’importe quoi

ça me soûle les gens qui disent tout ignorer mais “ne font que partager” une publication potentiellement mensongère
Mais malgré tout, je n’arrive pas à virer fb, c’est le seul lien que j’ai avec quelques personnes perdues de vue, et vous avez raison, la clé est “diversifiez vos sources d’informations”. Moi-même, je ne considère pas fb comme une source d’information




Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles