« Votre solde est créditeur de 300 000€ » – 16ème partie

Lol, ça y est, cette fois l’elman a définitivement fumé la moquette ? Et pourtant c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux je vous assure, c’est vraiment le montant qui a transité la semaine dernière sur nos comptes bancaires. Et ça a fait un drôle d’effet, après avoir théorisé pendant 15 cours sur le sujet, ça y est, lasa amzay, on se lance, ça rigole plus 🙂

Waaa ils sont super riches alors l’elman et l’ardine ?

Pas tout à fait encore aujourd’hui au moment où l’on parle. Mais d’ici une petite vingtaine d’années, oui ce montant deviendra effectivement une réalité. Partir à la retraite avec 300 000€, héhé…

J’aurais fais cette acquisition immobilière quand j’avais 26 ans … aujourd’hui, à 46 ans je les aurais déjà effectivement eu ces 300 000€.

Donc pensez-y si vous avez 25-26 ans aujourd’hui et que vous travaillez : empruntez, achetez immédiatement votre baraque et dans 20-25 ans, vous serez à la tête d’un joli petit patrimoine .. d’une valeur de 300 000€. Soit plus de 1 300 000 000 ar au cours du jour tompokolahy sy tompokovavy. Près de 7 milliards de fmg. Et comme c’est rare en plus qu’une maison perde de la valeur… Beaucoup de personnes dans mon entourage ont effectivement franchi le pas en se lançant jeune dans leur première acquisition immobilière. Les fameux « primo accédant » comme on dit.

Si la perspective de devoir faire des efforts pendant les 20 prochaines années vous rebute, il y a une autre manière de considérer la chose, un autre angle de vue : en payant votre prêt immobilier tous les mois, en fait vous vous enrichissez de … 15 000€ tous les ans. Première année : vous êtes riche de 15 000€… 30 000€ la seconde année … 45 000€ la troisième année.. et ainsi de suite… 300 000€ la vingtième année.

Voila, je vous ai définitivement donné la clé pour vraiment devenir riche. La preuve noir sur blanc. Et encore, il ne s’agit là que d’UN bien immobilier ? Imaginez … 2,3,4,5,6.. 10 biens immobiliers ? Votre solde est créditeur … de 3 millions € ?

Et bien vous savez quoi ? Beaucoup de personnes ont fait ça en France. Ils ont acheté à tour de bras des « chambres de bonnes« , des studios, des places de parking… des immeubles entiers même, lol. Et les 3 millions €, ils les ont effectivement, ils sont vraiment riches, ils n’ont plus à se poser des questions sur leur avenir/devenir financier, ils peuvent acheter ce qu’ils veulent. En toute honnêteté.

Sans flamber non plus évidemment : il faut toujours sécuriser son pognon et garder au maximum intact son patrimoine immobilier. En faire louer quelques uns, créer des SCI et j’en passe, il y a beaucoup à faire en la matière.

Voila, c’est comme ça qu’on prépare son avenir et qu’on le sécurise surtout. Et sinon j’ai toujours bien entendu mon petit terrain à Madagougou, avec le petit studio dessus et toujours mon gardien qui veille dessus. A Foulpointe également, toujours avec un gardien aussi. Ou encore mes rizières. Construire patiemment son patrimoine, petit à petit, tsy taitra tsy maika.

Et il n’est jamais trop tard pour ceux qui prennent le train en route de reprendre les cours de l’elman depuis la leçon n°1 🙂

Lire aussi : Devenir riche à Madagascar – 1 ère partie

Lire aussi : “Ce salaire, c’est un espèce de chiffre d’affaire” – 2 ème partie

Lire aussi : Janvier 2018 : cette année, je me paie d’abord  – 3ème partie

Lire aussi : Ce mois-ci je mange des madriers et des tôles – 4ème partie

Lire aussi : Je me suis payé, j’ai un capital, je fais quoi maintenant ? 5ème partie

Lire aussi : Je me paie d’abord is back : 6ème partie

Lire aussi : 7ème partie : acheter une maison ou pas ?

Lire aussi : 8ème partie : devenir (vraiment) riche

Lire aussi : 9ème partie : ce mois-ci, j’aurais bien aimé acheter ça

Lire aussi : Ça y est, je suis riche – 10eme partie

Lire aussi : Voir les choses en grand : 11ème partie

Lire aussi : Il faut absolument s’enrichir et devenir rentier – 12ème partie

Lire aussi : Établir un budget de combat : 13ème partie

Lire aussi : Vous gérez comment votre budget dans votre couple ? 14ème partie

Lire aussi : Hier j’ai halluciné : 15ème partie

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Soso

Ça y est ? Félicitations à vous 2 pour votre toit!

Nirina

Felicitations! Vous avez commencé a temps.

Cette methode était realisable jusqu a maintenant.

Je l ai fait moi meme, ca a reussi. Je l ai meme enseigné pour des jeunes europeens. Mais maintenant le monde a changé un peu. C est de plus en plus difficile de realiser cet enrichissement lent.

En Europe avec le taux REFI de la BCE a 0% (depuis 10 ans en dessous de 1,5%), toutes les banques ont eu interet et voulaient financer les projets immobiliers. Les banques ont pendant ces 10 dernieres années « distribué » les credits immobiliers.

La BCE et les banques centrales se sont rendu comptes que ca risquerait de causer une bulle d insolvabilité si les taux d interet augmenteront. Depuis 1 ans toutes les banques europeenes ont restreint les conditions d’octroi de pret immobilier : augmentation de l’apport personnel, raccourcissement des durées d’emprunt, règle d’endettement de 33%, etc.

Maintenant en Europe aussi ca devient de plus en plus difficile d acceder a des crédits immobiliers, et ce sont les ménages modestes qui sont exclus les premiers. Pourtant ce sont eux qui ont le plus besoin pour realiser cet enrichissement lent.

A Madagascar la situation est totalement différente.

Le taux directeur de la BFM, le taux d inflation et la depreciation de l Ariary sont assez hauts. Le taux de bancarisation a Madagascar est un des plus faibles en Afrique. Les banques opérent avec des frais de tenue de compte élevés. Les banques n osent pas proposer des crédits a des jeunes qui n’ont pas d’antécédents de crédit formels et par consequent ne peuvent pas montrer leur état financier. Les banques ne proposent que des crédits à taux d’intérêt assez élevés. Le fait d hypothequer l immobilier n interesse pas vraiment les banques parce que l’opposabilité de l hypotheque devant les tribunaux est mise en doute. Les prets a long terme de 25-30 ans sont tres rares. Les microfinances donnent des prets a des taux « astronomiques ».

C est pour ca que ce systeme d enrichissement lent ne marche (marcherait tres difficilement) pas a Madagascar.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!