Waaa Gallieni…

Lol, quoi waaa Gallieni ? L’elman serait-il tombé sous le charme de ce général, grand chantre de la colonisation à Madagascar ?

Cet homme brutal, qui a mis au peloton d’exécution les Ratsimamanga et autres Rainandriamampandry ? Le grand raciste ? Qui a exilé la reine et toussa ?

Oui d’accord il a fait ça et il était tout ça. Mais en tant que militaire, dans un contexte d’insurrection généralisée dans toute l’île rouge, le cynique dirait qu’il n’a fait que son job non ? Et il l’a même plutôt bien fait, sans états d’âme.

Son Ministre des colonies en France, un certain André Lebon, lui a confié la mission de pacifier cette toute nouvelle colonie française : et bien il y est allé, avec sa b*** et son couteau.. bon allez j’exagère, il a juste ramené un bataillon.. de la Légion pour faire le job 😯

On aura certainement l’occasion de revenir sur toussa dans notre toute nouvelle rubrique Histoire mais l’objet de la présente chronique n’était pas en fait de s’extasier sur les faits d’armes militaires du général Gallieni.

Car effectivement, il avait les pleins pouvoirs militaires.. mais aussi civils.

Petit tour d’horizon de ce qu’il a réussi à mettre en place en l’espace de très peu d’années. Extraits.

La population indigène est de toujours décimée par la variole, la lèpre, la tuberculose, la mortalité infantile, le paludisme. Gallieni ordonne la création immédiate d’une école de médecine, de cliniques, d’hôpitaux, d’une direction de la santé aux consultations gratuites, vaccins, léproseries isolées. Parallèlement, il organise des écoles, cours professionnels, tribunaux sans vénalité, chantiers de route et de voirie, création du premier chemin de fer entre la capitale et la côte (Tamatave), travaux, crédit et concessions fonciers, haras, chambres de commerce, immigration des créoles de la Réunion, police des gisements aurifères, obligation du système métrique, topographique.

En 1900, venu à Paris, il obtient les crédits nécessaires pour la création de la base navale de Diégo-Suarez, qu’il confie au général du génie Joffre, qui en trois ans effectuera les remarquable travaux de la ville et du port.

Voila c’est pour toussa le “waaa Gallieni”. Et nous poursuivons :

Instructions de Gallieni pour la pacification de Madagascar

Le meilleur moyen pour arriver à la pacification dans notre nouvelle et immense colonie de Madagascar, avec les ressources restreintes dont nous disposons, est d’employer l’action combinée de la force et de la politique. Il faut nous rappeler que, dans les luttes coloniales que nous impose trop souvent, malheureusement, l’insoumission des populations, nous ne devons détruire qu’à la dernière extrémité, et, dans ce cas encore, ne ruiner que pour mieux bâtir. Toujours, nous devons ménager le pays et ses habitants, puisque celui-là est destiné à recevoir nos entreprises de colonisation futures, et que ceux-ci seront nos principaux agents et collaborateurs pour mener à bien ces entreprises. Chaque fois que les incidents de guerre obligent l’un de nos officiers coloniaux à agir contre un village ou un centre habité, il ne doit pas perdre de vue que son premier soin, la soumission des habitants obtenue, sera de reconstruire le village, d’y créer immédiatement un marché et d’y établir une école. Il doit donc éviter avec le plus grand soin toute destruction inutile.

On a hérité d’un lapin crétin

Admettons le : si ce gouverneur n’était pas passé chez nous, aujourd’hui je pense nous serions encore à la Préhistoire, en train de nous vêtir de peaux de bêtes.

Aujourd’hui vous avez 22 gouverneurs au pays endémiques. A part aller explorer les îles Eparses, ils servent à quoi au juste ?

Désolé d’être cru mais vos 22 pantins réunis là, ils n’arrivent même pas au petit orteil dudit Joseph en matière de sécurisation, de réalisations et de modernisation.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery
mpijery
6 jours plus tôt

Toutes proportions gardées, on peut “admirer” les prouesses du général Rommel alors que c’etait un Nazi. Gallieni n’a fait que servir son pays qui est la France, les malgaches ont le droit de le détester (à juste titre)
À nous de former des militaires de cette trempe (là encore: toutes proportions gardées), mais c’est mal partie: les dernières générations ont disparu avec Ramanantsoa et quelques autres

carole
carole
En réponse à  mpijery
5 jours plus tôt

nos militaires? euh…vraiment!

deba
deba
6 jours plus tôt

Explorer les iles eparses ….lol

carole
carole
5 jours plus tôt

le comble c’est que beaucoup commence à blaguer maintenant que si on leur demande maintenant s’ils veulent la colonisation, ils diront oui




Hary
Hary
5 jours plus tôt

En tant que Malgache, j’ai quand même une haine envers ce Monsieur .
Et oui , il a fallu qu’il ” civilise” le pays mais tout ceci avait pour but de l’exploiter . La France ne pouvait pas exploiter ses colonies si il n’y avait pas de routes et si les “colonisés” n’avaient pas accès aux soins, à l’éducation etc.
Gallieni avait les pleins pouvoirs ,chose que les présidents malgaches n’ont pas eu , sauf peut être un peu le président Ratsiraka.
De plus, Gallieni avait le financement de la métropole . Il avait donc les moyens de ses ambitions.

Jentilisa
5 jours plus tôt

Tsy tamin’ny andron’ny Gallieni aloha vao nisy ny sekoly fa 70 taona talohan’izany raha kely indrindra. Efa nanana dokotera koa ny teto fa naverina nasaina nianatra indray sady natao “auxilliaires” na dia efa tany UK aza ny dokotera sasany no nianatra.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles