Zenpark : le banc-test

Zenpark : le banc-test

35€ pour stationner à Paris ? C’était le chiffre que m’a froidement craché un horodateur, pour pouvoir garer ma hdi sur une place de parking à Paris, et ce pendant 6 heures.

Et vu que j’avais besoin de me garer pendant 2 jours, du coup c’est donc l’équivalent de 1 gramme d’or, 70€, que je devrais m’acquitter pour se faire ?

Allez ni d’une ni deux, on ne s’appelle pas elman pour rien et après une rapide recherche sur Google, un nom est rapidement ressorti sur l’écran : Zenpark.

Alors en gros Zenpark c’est l’une de ces startups qui sont apparues avec l’avènement du mobile connecté, et dont le credo est bien connu : « vous avez un problème ? Nous avons la solution« .

Et effectivement, de problème, j’en avais un, et un bien gros : j’habite en banlieue et à titre exceptionnel, je dois utiliser et laisser ma voiture à Paris pendant 2 jours. Et je n’ai pas 70€ à mettre en stationnement.

280 000 ar pour garer ma voiture pendant 2 jours, il ne faut pas exagérer. Autre problématique, le lieu où je dois me garer est bien défini, dans un périmètre donné.

Et la réponse de Zenpark ne s’est pas faite attendre : telechargez l’appli Zenpark, recherchez la place que vous souhaitez dans nos nombreux parkings, réservez, payez en ligne, garez-vous.. et voila.

Oui d’accord .. mais .. euh … le prix s’il vous plaît ?

25€ pour les 2 jours ça vous va ?

Un peu mon neveu que je veux ! 25€ au lieu des 70 de la dame Hidalgo, où est-ce qu’on signe ?

Non il n’y a rien à signer, comme indiqué, l’application sur smartphone vous geolocalise, et vous propose tous les parkings disponibles dans un rayon de x mètres ou de y kilomètre.

Vous choisissez la plage de stationnement, réservez, validez, payez et roule jeunesse, un lien vers google Maps vous montre le chemin.

Puis vous arrivez effectivement devant le portail du parking pour accéder à votre place. Et là gros doute et petit moment de solitude : « euh comment ça s’ouvre ce portail » ?

Et là on nage en plein délire : avec votre application Zenpark sur votre smartphone, vous appuyez sur le bouton « Ouvrir la porte » et … ça s’ouvre ! Hallucinant je vous dis, même pour moi qui n’est pas facilement impressionnable côté nouvelles technologies.

Et voila, vous rentrez, vous n’avez plus qu’à trouver une place estampillée Zenpark et la petite hdi est bien garée, en sécurité.

Voilà, c’est ça le vrai esprit hightech startup ! Répondre à un besoin réel, proposer une solution innovante et connectée, et ne pas trop taper dans le portefeuille, tout le monde ne dort pas avec des gony d’argent dans sa chambre à coucher.

Bon évidemment, comme dans toute startup, il y a encore quelques petits bugs. Notamment pour le premier parking, quand je suis arrivé, le portail était déjà grand ouvert. C’est pas top niveau sécurité.

Et quand je suis reparti, le portail était toujours ouvert, ce qui fait que je n’ai pas eu à l’ouvrir de l’intérieur, et l’application ZenPark n’a donc pas pu enregistrer mon heure de départ. J’ai du le faire manuellement.

Autre bug, quand je suis arrivé sur le nouveau parking du deuxième jour, il n’y avait plus de places. Mais la très réactive hotline m’a rapidement résolu le problème en me reorientant, après vérification de mon identité, vers un autre parking non loin de là. Ah oui, n’oubliez pas de me recrediter le parking annulé s’il vous plaît, merci.

Et puis si ça avait été trop parfait ça n’aurait pas été très rigolo n’est-ce pas ?

Donc voila pour ce banc test Zenpark. Chapeau les gars, bravo pour la brillante idée et vu la demande, je ne m’inquiète pas trop pour votre Business model 🙂 Pensez simplement à bien régler tous ces petits bugs pour qu’ils ne s’accumulent pas et tuent votre business. Suivez mon regard vers le flop autolib.

Ah, il faut leur donner une note globale pour conclure ce banc-test ?

Allez, je donne .. 17/20 ? C’est mérité. J’enlève 3 points pour l’accès compliqué et étriqué à certains parkings, le portail déjà ouvert et le parking qui était déjà plein à mon arrivée.

Voila, c’est fait, j’ai dit, en 670 mots et 14 minutes.

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

7
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
kof
Membre
VIP

Le concept et le business model ne sont plus innovants. C’est maintenant un modèle économique éprouvé. C’est juste l’uberisation des places de parking. Leur mérite c’est d’être les premiers sur le créneau des parkings et d’offrir un service qui fonctionne aussi bien techniquement qu’au niveau de la hotline (si j’en crois votre récit), comme blablacar l’a été sur l’auto-partage, ou airbnb sur la location immobilière de courte durée etc…

ramatoa
Invité
ramatoa

tena raraka ny hiviko ve rangaha mamaky an’ilay izy, ohatrany hoe mamaky anganao !




Vazaha be
Membre

19 rue de Montenpoivre : ça devait piquer les narines 😆

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!