8 manières de s’enrichir à Madagascar

8 manières de s'enrichir à Madagascar

8 manières de s’enrichir à Madagascar

Les fripes et la bouffe, c’est bien joli mais ce n’est pas avec ça que vous deviendrez milliardaire à Madagascar. Alors, comment s’enrichir à Madagascar ?

Allez avouez-le, cette question vous a déjà traversé l’esprit n’est-ce pas ? Peut-être même tous les jours ? 🙂 Dans son délire du vendredi, elman va donc dire tout haut ce que vous pensez tout bas.

NDLR : Article à lire au deuxième degré évidemment, je ne serai responsable en rien de l’usage que vous en ferez, vous vous débrouillez.

Vendre de la drogue

Très lucratif mais aussi très illégal. Si un petit séjour en prison ne vous fait pas peur, allez-y. Attention aussi aux règlements de compte dans ce milieu, ça peut se terminer très mal.

Si je vous dis par exemple les mots clé “fusil à pompe“, “Analamahitsy“, vous avez un petit aperçu de ce qui risque de vous arriver.

Faire du trafic de bois de rose

Très lucratif mais là aussi très très illégal. Quoique, avec les millions de dollars que vous y amasserez, vous serez quasiment intouchable si vous savez bien nager.

Pour assurer définitivement votre immunité (et impunité), vous vous autoproclamez président des natifs d’un bled inconnu au fin fond de Madagascar et à vous la belle vie.

Monter sa secte

Si vous avez la tchatche et un peu de bagout, ça peut être très rentable. Vous vous auto-flagellez, vous bidonnez 2-3 miracles, vous criez beaucoup dans des grandes messes dédiées à votre gloire, en promettant une vie meilleure à tout le monde, voire le paradis pour toutes vos ouailles.

A condition bien entendu qu’ils vous reversent 10% de leurs revenus, et voilà, c’est le jackpot. En fin de compte c’est une startup comme une autre. Un peu d’opium pour le peuple, ça marche toujours.

De temps en temps on brûlera une de vos voitures mais c’est tant mieux, vous passerez ainsi pour une malheureuse victime de méchants jaloux, ce qui boostera votre aura et vos fidèles vous racheteront une nouvelle voiture encore plus jolie.

Quand l’entreprise tournera bien, n’oubliez pas d’aller planquer le magot dans les îles Caïmans. Ou aux Bermudes, c’est la nouvelle mode.

Lancer une chaîne de salons de massage

Des bordels partout dans tout Mada quoi. Si l’étiquette proxénète ne vous dérange pas, alors foncez. Assurez-vous quand même d’avoir de solides appuis pour assurer vos arrières, on ne sait jamais.

Et faites aussi des videos compromettantes en caméras cachées des personnalités qui viennent chez vous, ça peut toujours servir. Comme leur faire du chantage plus tard par exemple.

Faire de la politique

Oui, avoir le pouvoir, avoir la signature peut être très rentable. Malheureusement il y a peu de seza et beaucoup de prétendants. Et puis il faut aussi pouvoir payer l’écolage à l’entrée.

Et n’hésitez pas à retourner votre veste, à l’user jusqu’à la corde même, pour rester le plus longtemps dans le mouv car en général, c’est un contrat à durée déterminée.

Se lancer dans les mines, les pierres, l’or

Très lucratif. Et en plus vous pouvez le faire en toute légalité, si si. Néanmoins, dans le contexte actuel, j’estime que c’est risqué. Sans parler des futures visites désagréables que vous aurez très certainement.

Ceci étant 1 kilo d’or ça va chercher dans les combien ça ? 60 000€ ? A méditer.

Se lancer dans le kidnapping

Le secteur est déjà un peu saturé et même si vous réussissez quelques bons coups, vous finirez par tomber sous les balles de la Police, c’est une question de temps.

Très risqué donc, sauf si vous n’avez plus rien à perdre et que vous aimez vivre dangereusement.

Épouser un(e) riche héritier(e)

Très bon plan mais malheureusement, il n’y en a pas beaucoup. Avec la crise, il n’y en a même plus du tout ? Donc à moins d’avoir le popotin bordé de nouilles, vous aurez autant de chances de trouver un(e) riche héritier(e) à Madagascar que d’hériter d’un château en Espagne d’un oncle lointain.

Voila, il reste quoi ? D’autres plans (foireux) à proposer ? 🙂

A propos de elman

Digital Native

Allez on y croit !


Copyright Actutana Inc. - Tous droits réservés.  © 2017