L'info en continu

Ça y va les accidents de cars de pèlerins

Efa malaza ratsy mihintsy io… Tous les ans, ces grandes transhumances à vocation religieuse se transforment très souvent en tragédies sur la route. C’est curieux

Déjà que le gasoil est rare …

Mais si en plus vous le gaspillez stupidement sur la chaussée… Qu’est-ce que tout semble compliqué au pays endémique, ah la la

Oh nom de Dieu…

Lire : Aéroport d’Ivato : Retour en catimini de Maharante Jean de Dieu Que dire ? Que dans tous les cas il vaut mieux piquer

A lire aussi