A chaque jour suffit sa peine, demain est un autre jour

Je roule ici plusieurs fois par semaine

Dans ma recherche au quotidien des causes de notre incroyable pauvreté, aujourd’hui je m’oriente vers une toute nouvelle approche : et si ça venait tout simplement de notre incapacité à pouvoir nous projeter dans le futur ?

Hier je roulais encore sur l’autoroute A6 pour aller voir mes amis de la FJKM Wagner du côté de Bourg la Reine et dans le flot des embouteillages, j’ai eu le temps de bien regarder cette megastructure que représente une autoroute. Et franchement c’est impressionnant.

Il y a les voies de circulation bien sûr, au nombre de 3 voire 4 de chaque côté du sens de la circulation. Mais il n’y a pas que ça. Il y a les bretelles pour rentrer dans l’autoroute, les sorties, les interconnexions avec les autres autoroutes, les aires.. les aménagements de sécurité, les ponts, les rails, les glissières, les accessoires, toute la signalétique, l’éclairage, les péages et on en passe.

C’est très sophistiqué une autoroute

Et, le saviez-vous, le premier prototype d’autoroute en France date d’il y a .. plus de 90 ans ! Incroyable, en 1927, alors que l’on était encore aux balbutiements de l’automobile, certains visionnaires avaient déjà commencé à imaginer de larges voies de circulation rapides et qui sont, je reprends ici les descriptifs de l’époque, “belles à regarder“.

Bien entendu ce ne sera qu’après la seconde guerre et plus précisément dans les années 50 que les travaux d’Hercule ont commencé, et n’ont eu de cesse de se poursuivre jusqu’à nos jours, depuis bientôt 60 ans donc avec des chiffres impressionnants : près de 150 autoroutes en France pour près de … 10 000 kms de voies rapides !

Et c’est là ou je veux en venir : peu importe les dirigeants qui se sont succédés pendant la Veme République, les autoroutes ont toujours été une priorité nationale. Les Français ont toujours su se projeter dans le futur et le résultat est là, le petit Malgache que je suis emprunte aujourd’hui ces belles infrastructures avec chaque fois un plaisir non dissimulé.

Rajoutez à cela le GPS qui vous indique à la minute près votre heure d’arrivée en tenant compte des embouteillages, et là on est vraiment sur une autre planète. Les Français eux ils voient où vont leurs impôts. Ca gueule, ça râle, ça rouspète, mais chapeau pour vos routes les gars !

Donc pour en revenir à notre pays, le fait est là : pas un seul mètre d’autoroute créé en 90 ans. Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer mais c’est comme ça.

Et quand je regarde nos “routes nationales” là on se dit : mba ataovy sérieux lesy é. Des routes nationales ces machins à 1 voie de chaque côté ? Mais même la plus pourrie des départementales en France est sur 2 voies de chaque côté !

Donc personne n’a été capable de se projeter pour les routes à Madagascar et après réflexion, c’est valable dans tous les domaines.

On ne se projete pas, on n’imagine pas, on ne rêve pas, on est là, comme des zébus, en train de vivre au jour le jour, nous contentant de ce que nous avons, sans aucune pensée pour l’avenir, le long terme. Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui ? Tsaramaso sy henakisoa, ok Rakoto est voky pour aujourd’hui, et la perspective s’arrête là. Et entre deux révolutions, Rakoto vous fixera avec ses yeux ronds et vous dira : “fangaha ny autoroute azo hoanina” ? La rhétorique pour lui expliquer que c’est un facteur permettant de gagner 1500€ par mois semble mission impossible à expliquer face à ce genre de raisonnement borné.

Nous nous sommes ainsi enfermés dans un système où la projection vers l’avenir est un concept totalement inconnu. Donc on n’avance pas. Ou plutôt on avance en reculant, any ahoriana any. Fa androany aloha aleo itady kaly kely (ou kalakely aussi si vous voulez).

Et c’est donc le drame de ce pays. Aucune infrastructure, aucune megastructure depuis son existence et personne qui ose se lancer.

A quand le jour où on aura un vrai PRM, seulement armé de sa b***, de son couteau et de son angady, et qui saura donner le coup d’envoi de ces travaux titanesques à réaliser pour les 90 prochaines années ? Moi je veux un gars qui moins de 12 mois après avoir prêté serment sur le rocher sacré, donnera effectivement le premier coup de pioche des autoroutes dans tout Madagascar !

Subscribe
Me notifier des
guest
96 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rakoto
Rakoto
4 années plus tôt

Je vois qu’on parle de moi ici (Rakoto), héhé!
Très bonne analyse comme d’habitude Elman. Mais comment pourra-t-on parler d’autoroutes dans tout Mada si bien même les rues de Tanà sont pleines de troues et dépourvues de trottoir? Vaut mieux t-il pas commencer par là? Pas qu’à Tanà, mais commençons par les grandes villes. Je me rappelle de Tamatave autrefois, ville de vacances paradisiaque … Si on commence par rétablir tout cela?

Rakoto
Rakoto
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Pas faux. Mais restons pragmatique: si l’infrastructure d’une petite ville comme Tanà n’est pas gérable, comment penser aux milliers de km d’autoroutes avec ses ponts/ viaducs, ses péages …
Si on n’en sait pas plus que des minables casseurs de vitesse sur une petite voie rapide à deux balles, comment gérer le flux sur une autoroute à six voies?

Raleva
Raleva
En réponse à  Rakoto
4 années plus tôt

tout est possible. quand on imaginait la situation des P&T d’avant 91, on ne pourrait jamais imaginer que 5 ans plus tard c’était une grande révolution qui nous amène au point actuel. le vrai comble, c’est que nous disposons de beaucoup d’ingénieurs x capables de concevoir ce genre de projets “structurants” mais ils sont tous affectés à d’autres fonctions administratives.

Mavo
Mavo
4 années plus tôt

la route ça se mange pas, un ancien ministre de TP l’a dit, avec un ancien président de la transition et l’actuel président.

Izy
Izy
4 années plus tôt

Le truc c’est que toi tu vois ça. Mais nos dirigent arpentent ces routes aussi quand ils vont à l’étranger, mais eux ils ne voient pas ça du tout. Ils sortent de l’avions, ils font un petit tour dans les offices pour pratiquer le “mangatakare”, (fomba izay tsy hita izay maharatsy azy) puis par la suite 99% du temps ils sont dans les magasins à dépenser les sous qu’ils ont gagné par leur “dur labeur”. Puis ensuite ils rentrent au pays comme si de rien était. Ils ne sont même pas rendu compte qu’ils arrivaient à l’heure à l’aéroport malgré le fait qu’ils ont pris du retard au départ d’Ivato. Tout cela parce que le pilote pense au fait qu’à l’autre bout d’autres avions attendent le correspondant, des taxis attendent leur commandes, les trains de correspondances doivent partir à l’heure…bref nous ne sommes pas seuls sur cette planète…Mais les ramalagasy en est persuadé et pensent que ailleurs c’est comme chez nous. Donc à quoi bon!




Izy
Izy
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Nous avons vu de près les réalisations futurs que l’autre petit laitier voulait mettre en route avec les financements qui allaient aussi avec…Je ne vous cache pas notre joie d’avoir fait le nécessaire pour tracer aussi notre route pour coller de près au projet, afin de pouvoir profiter des opportunités des mégastructures qui allaient être mis en chantier. Mais des malins ont sorti du chapeau des accusations sans fondements(qui perdurent). Et ce parce que le laitier en question a cru pouvoir émanciper. Et boom, ça n’a pas raté. Entre parenthèse, le prix du riz n’a jamais été aussi bas qu’au moment où ce dernier a dirigé le pays et cela depuis l’indépendance. C’est un bon indicateur mais bon ça c’est pour ceux qui savent lire.

Raleva
Raleva
En réponse à  elman
4 années plus tôt

africain 50% asiatique 50%. du vrai vary+anana.

angelikademada
4 années plus tôt

Il ne faut surtout pas oublier que la construction des autoroutes en France a commencé par coïncidence peut-être… mais dans les faits quand la France a cessé d’investir dans ses colonies dont Madagascar…
Au lieu de demander aux malgaches de payer des impôts dont ils n’ont pas même le premier franc pourquoi ne pas instaurer une espèce de payement en nature, autrement dit chacun doit offrir une journée de l’année pour le bien de tous. A savoir que ceux qui ont des enfants qui ne sont pas encore en âge de travailler ils offriront une journée de travail pour chaque enfant, cela en ferait des millions de jours de travail gratuits pour le bien de tous. Mais ça… c’est par exemple en Chine pour construire un mur de quelques 50 000 km, soit plus que la circonférence de la terre. Mais il ne faut pas compter refaire cela à Madagascar ou une personne travaille et dix qui regardent.
Il ne faut pas se faire d’illusions Madagascar est et restera un pays parmi les plus pauvre de la planète.

Izy
Izy
En réponse à  angelikademada
4 années plus tôt

Pas d’accord avec cette analyse du tout. Ce n’est pas parce que les autres disent que vous êtes un pays pauvre qu’il faut le rester. Les paresseux existent de tout temps. Il ne faut pas des milliers de personnes pour changer Madagascar, il faut tout simplement laisser ceux qui veulent entreprendre le faire sans restriction. Ne pas laisser les vaches mourir dans leur enclot par exemple, laisser les paysans s’occuper de leurs zébus sans qu’ils se prennent sur la gueule des dahalo à tout bout de champ, donner aux riziculteurs un système d’irrigation digne de ce nom, installer des fermes solaires pour ne plus dépendre de Total et autres fournisseurs de carburant voleur…Tout ce que je viens de citer ne demande même pas de financement hors de notre porté et on se fout complètement de ceux qui ne veulent pas travailler. Les forces de l’ordre doivent tout simplement jouer leur rôle de protection et le tour sera joué. En 5ans et on fera un bond de 50ans à nouveau.

mangableu
En réponse à  angelikademada
4 années plus tôt

… moi je dis aussi que les prisonniers devraient etre des mains d’oeuvres gratuites au service de Madagascar au lieu de les laisser “pourrir” sans rien faire dans des cellules sur peuplées.




rafangy
rafangy
En réponse à  mangableu
4 années plus tôt

j’adhere, et j’ajoute meme que les prisonniers doivent faire un travail rapportant de l’argent qui servira a les nourrir, entretenir la prison et de pecule a leur sortie

Ralek
En réponse à  mangableu
4 années plus tôt

Même des choses aussi simple et basique, certains ne les conçoivent pas.
Mais je suis d’accord.

Raleva
Raleva
En réponse à  Ralek
4 années plus tôt

ainsi un haut responsable n’aura plus à racketter un prisonnier riche. mais il risque de piquer dans l’assiette.

The Man
The Man
En réponse à  mangableu
4 années plus tôt

Faly be amin’izany ny gardien en chef! Izay te hivoaka, hikandra na maimai-poana aza dia mametraka kely hanamboarana ny rova, raha mikasa ny hilefa mihitsy moa dia misokatra hatrany ny fifampiraharahana!

angelikademada
4 années plus tôt

En fait après revérification, la muraille de Chine originale aurait fait 21 000 km de long selon les chinois mais il n’en reste plus que 8%…

Raleva
Raleva
En réponse à  angelikademada
4 années plus tôt

50% de 8%, cela fait quand même beaucoup.




Ianona
4 années plus tôt

Bah que voulez-vous, les gasy ne savent pas anticiper, ils ne savent pas prévoir, ils n’ont aucune vision à long terme, sur TOUT. Dans 10 20 ans on se retrouvera toujours avec nos villes sur saturées et sales, avec les routes embouteillées par les sarety et kalesa,j’appelle ça la fatalité.

mangableu
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Sao dia mba Tana irery kosa no mi”stagne” e?

rafangy
rafangy
En réponse à  mangableu
4 années plus tôt

raha ny tananandehibe hitako aloha dia tsy Antananarivo irery, fa ohatra i Toamasina, Farafangana , Manakara, Antsirabe, sns, sns

Ralek
En réponse à  mangableu
4 années plus tôt

Non, non et non.
un village à Mada des années 70 a quasiment la même tête en 2010.
Tous les touristes qui ont une vision objective vous le diront.
On n’a pas avancé. Clairement.




Niomanina
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Toamasina a un meilleur plan d’urbanisme avant tout, en tout cas dans les centres villes pas les Tanambao. C’est parce que tout a été refait par l’autorité colonial après le cyclone de 1927 (ou 1929 j’ai oublié l’année exacte) qui a totalement détruit la ville. C’était le plus puissant cyclone enregistrer à Mada.

banksybeat
banksybeat
En réponse à  Niomanina
4 années plus tôt

Antsirabe c’est la meme chose

Ralek
En réponse à  elman
4 années plus tôt

le plan de Toamasina a été dessiné par les colons, bien pensée à l’américaine. C’est-à-dire route très quadrillé, optimisé. Ils ont construit les routes avant de faire les bâtiments.
Cela n’a pas bougé depuis, et c’est pour cette raison que c’est bien aéré!

Mavo
Mavo
En réponse à  Ianona
4 années plus tôt

moi, personnellement, je pense que nous nous en sortirons quand nous accepterons le fait qu’on peut changer le pays sans accéder au pouvoir, et que l’état providence, ça n’existe pas. Il faut prendre le couteau et sa voussavezquoi, et pas éternellement attendre qu’un homme providentiel le fasse à votre place.

Oui, il y a les phénomènes kagame et autres (j’en connais pas beaucoup d’autre, je dirais kim jong un mais la foudre risque de s’abattre sur moi), mais de là à espère à chaque fois qu’un messie émergera d’une crise, c’est de la roulette russe.

Quoi faire? j’essaie d’exceller dans mon domaine. et je partage ma vision et mes opinions. C’est peut être pourries mes visions diraient certains, mais que ceux qui en ont de pas pourries partagent les leurs.

rafangy
rafangy
En réponse à  Mavo
4 années plus tôt

je voudrais tant savoir depuis quand est ne cette facon de prendre l’Etat comme ray amandreny ce qui a fait que la population attend toujours le ray amandreny pour tout:des cases en falafa ou en bois ont brule a cause d’une imprudence, les habitants attendent des aides de l’Etat,des piroguent surchargees coulent, on attend l’Etat, le betail ainsi que certains gens detruisent les impluvium et canlisations d’eau dans le sud, on fait appel a l’Etat!

Raleva
Raleva
En réponse à  Ianona
4 années plus tôt

sauf qu’ici, quand “on” parle des gasy, c’est comme si ce sont des êtres à part, et que nous n’en faisons pas partie. certes, il y a ceux qui se représentent avec des têtes d’autres choses, plus grand et énorme, mais quand même. les gasy c’est nous-mêmes. regardons-nous sur la glace.




Vohitsara
Vohitsara
4 années plus tôt

Je me souviens très bien en 2006 ou 2007, le Premier ministre de l’époque avait fait une annonce à la télé que la coopération avec les Sud-coréens venait d’être signée pour la construction d’une autoroute Tana – Toamasina. Et une autre avec les japonais pour la construction d’un aéroport ultramoderne à Ivato. Et puis boom, on connait la suite. Des saretyroutes, des pousseroutes avec un rondpoint de 150m de diamètre inauguré par ses excellences

ramatoa
ramatoa
En réponse à  Vohitsara
4 années plus tôt

ka tsy fihinana ny lalana dia notapahina ireny e! naleo namerina ny sarety sy ny posy handehandeha eny @ arabe fa le gaboraraka ihany no tian’ne aankamaroan’ny sasany toy izay hivoatra e!

sam
sam
4 années plus tôt

“et si ça venait tout simplement de notre incapacité à pouvoir nous projeter dans le futur ?”
Vous ne croyez pas si bien dire.
Je vous invite à lire ce très fameux “Signes et significations à Madagascar” de Dahl Oyvind.
Il y explique assez bien qu’en fait n’est réel pour les gasy que le présent ou ce qui est passé.
L’image qu’il donne est celle d’une personne allant vers lui futur en lui tournant le dos. Aller de l’avant en marchons à reculons ainsi l’on ne voit que ce qui passe pas ce qui pourrait arriver.

Fabrice Olivier
Fabrice Olivier
4 années plus tôt

Bah, il n’y a pas que la France qui a un réseau d’autoroutes, il y a beaucoup d’autres pays, dont par exemple la Chine, qui a commencé longtemps après les autres, d’ailleurs je crois que pour doter Madagascar de ces infrastructures devenues nécessaire, c’est à eux qu’il faudrait faire appel… Qui ne rêve pas
d’un axe autoroutier Diègo /Tana par Majunga, Diégo/Tana par Tamatave, Fort Dauphin et Tuléar/Tana par Fianarantsoa et Antsirabé, puis des connexions vers les autres villes de la côte Est et côte Ouest, et puis, pourquoi pas ajouter un réseau de chemin de fer équipé TGV, en gardant les lignes actuelles, remises au goût du jour, pour le fret, enfin, il n’est pas interdit de rêver, mais il est certain que tant qu’on fera le rapprochement avec le coût du Kapoka de vary, rien ne se passera dans ce pays…

zo.zefa
zo.zefa
En réponse à  Fabrice Olivier
4 années plus tôt

Rassurez-vous, Tou ce pacce dan le ppayi. ce executabl.

Afist
Afist
En réponse à  Fabrice Olivier
4 années plus tôt

Deba a déjà mentionné la route de la concorde faisant le tour de l’île dans son boky mena misy sori-dàlana devenu zipo mena misy sori-bilana.




rafangy
rafangy
En réponse à  Afist
4 années plus tôt

et il a deja commence avec la portion Soanierana Ivongo-Fenoarivo atsinanana

Rangita
Rangita
4 années plus tôt

Pas dans tout Madagascar, du moins pas tout de suite.
Il faut voir leur utilité (la fréquence et l’état des véhicules) ainsi que leur rentabilité.

À mon avis si on doit mettre les sous (encore faut-il les trouver) c’est d’abord pour mécaniser la production agricole, améliorer la production d’électricité, moderniser le réseau ferré existant pour le fret, assurer l’éducation et la santé de base, éliminer l’insécurité.

De bonnes routes nationales, avec marquages au sol et panneaux de signalisation, feront très bien l’affaire.

Mavo
Mavo
En réponse à  Rangita
4 années plus tôt

Ravalo, c’est vous?

Rangita
Rangita
En réponse à  Mavo
4 années plus tôt

Ce qui importe c’est le programme et non pas la personne, n’est-ce pas?

Mavo
Mavo
En réponse à  Rangita
4 années plus tôt

peut être. Mais des programmes, y en avait depuis le bokimena, en passant par les map, pge… et maintenant des émergences tout va.

je dirais qu’il faut une personne, capable de mener à bien un programme… Si vous avez la bonne personne, un programme peut se copier/coller en prenant soin d’adapter ledit programme aux réalités du pays. A l’inverse, un bon plan, aux mains d’un babakoto, on a déjà vu ça mainte fois.

Ralek
En réponse à  Mavo
4 années plus tôt

On a des prophètes on vous dit pour ça.




Rangita
Rangita
En réponse à  Mavo
4 années plus tôt

Je verrai bien une dame mener à bien un programme.

Feng Chou
En réponse à  Rangita
4 années plus tôt

Pour paraphraser quelqu’un, la femme est l’avenir de Madagascar… je le pense depuis plus de 50 ans avec des observations de la même durée.

Rakoto
Rakoto
En réponse à  Rangita
4 années plus tôt

Oui mais comment elle va faire avec sa b*** son couteau et son angady? 🙂

F
F
En réponse à  Rakoto
4 années plus tôt

Très simple, elle fera bosser ceux qui sont censés avoir b**es et couteaux et angady… Et pour ceux qui ne veulent pas bosser pas de ngolo ngolo !

rafangy
rafangy
En réponse à  Rangita
4 années plus tôt

pour vous donc, il faut attendre qu’on ait la voiture avant de passer le permis de conduire?
on peut tres bien avoir un programme d’augmentation de la production agricole tout en construisant des infrastructures, d’ailleurs Gallieni n’a pas attendu les exploitations minieres et agricoles avant de faire construire la ligne Antananarivo-Brickaville

Rangita
Rangita
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

On construit en fonction des besoins et de la réalité.




Rangita
Rangita
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Je vous l’accorde, il y avait déjà de belles routes avant 1927 en France.

Feng Chou
En réponse à  elman
4 années plus tôt

La croissance française n’est pas due qu’a Un seul paramètre. L’education Les formations de techniciens, l’acceptation d’immigrants, la construction de machines, la création d’usines de fabrication de matières premières n’ont pas eu une influence négligeable.
Le paramètre important a été une vision pour l’avenir de la France, vision en grande partie portée par le Général…. Et cela n’a pas été sans heurts, voire mai 1968 !

Raleva
Raleva
En réponse à  elman
4 années plus tôt

n’oublions pas non plus la colonisation (matières premières et main d’œuvre quasi gratis).




Ralek
En réponse à  Feng Chou
4 années plus tôt

je ne sais pas si vous avez saisi l’article mais les autoroutes étaient un exemple d’illustration d’un paramètre, qui est “avoir une vision lointaine”.
Elman aurait pu choisir un bâtiment (hôpital, gare, mairie, musée) qui a plus d’un siècle et qui demeure toujours fonctionnel.

Rakoto
Rakoto
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Nous ne sommes pas petits Elman 🙂

Ralek
En réponse à  elman
4 années plus tôt

C’est notre régime de Riz qui nous rend petit 😀

Raleva
Raleva
En réponse à  Ralek
4 années plus tôt

le vietnamien il mange quoi déjà ?

Rangita
Rangita
En réponse à  elman
4 années plus tôt

On grandira petit à petit, autrement dit ne brûlons pas les étapes. Izay mahasoa no atao fa tsy izay mahafinaritra.




rafangy
rafangy
En réponse à  elman
4 années plus tôt

et les vietnamiens qui ont subi une guerre durant des decennies avec les terres arables detruits par les defoliants, et pourtant, en quelques annees seulement, non seulement, ils sont arrives a l’autosuffisance en riz, mais se permettent d’en exporter, et pourtant ils sont encore plus petits que nous!

rafangy
rafangy
En réponse à  elman
4 années plus tôt

notez aussi que les nazis ont profite de la construction d’autoroute chez eux pour en faire des pistes d’envol des avions de combat, ceci pour contourner le traite de Versailles

Raleva
Raleva
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

Versailles c’était la communauté internationale de ce temps là.

rafangy
rafangy
4 années plus tôt

quand je vois les travaux d’amenagement de la bretelle d’Ankadievo avec le by pass, baptise projet presidentiel,alors que c’est un simple carrefour, et puis le type de travaux realises, comme ces petits camions de 3,5tonnes qui font le remblai, c’est sur que de Gaulle a vait bien raison que cette ile est une terre d’avenir et le restera pour toujours si nous , ses habitants ne bougent pas!
au fait Tsiranana a deja prevu des mini autoroutes tout autour de la capitale, mais des types avec leur ho tonga anie ny fahafahana ont permis et meme encourage les squatters des terrains bordant les routes, et voyez avec le boulevard Ratsimandrava

bemaso
bemaso
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

Aza manofy ianareo,raha mbola misy 13 mai fa diso lalana foana isika ; 1972…2009

Mavo
Mavo
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

Il ne le restera pas longtemps quand nous aurons fini de dilapider les faunes (tortues…), la flore (BDR) et que les chinois auront terminer de chiffonner l’or et les pierres précieuses.




rafangy
rafangy
En réponse à  Mavo
4 années plus tôt

c’est durant le mandat de mampiesona que j’ai vu autant de projets presidentiels pour des menues choses!deba a fait construire Andekaleka sans que cela soit un projet presidentiel, de meme pour la route Fenoarivo atsinanana-Soanierana ivongo, ou encore, lors de l’acquisition du b747 combi flambant neuf, Ratsiraka n’etait pas a Ivato pour le receptionner!
pour un petit carrefour qui releve de la commune ou de la subdivison regionale des travaux publics, c’es baptise projet presidentiel,moi je pense plutot que c’est l’argent investi qui va dans la poche presidentielle!

Rakoto
Rakoto
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

Commençons par arrêter de parler de Projet présidentiel 🙂 Pourquoi présidentiel, c’est son argent perso peut-être? Miasa ho anao ny fanjakàna: ah bon? C’est exceptionnel ça? Tout ira mieux si chaque entité s’occupe de son domaine déjà.

Raleva
Raleva
En réponse à  Rakoto
4 années plus tôt

un projet présidentiel c’est quand une société privée étrangère (vivo energy pour ankadievo) finance quelque chose au nom de sa majesté. mais il faut savoir s’il y a contrepartie (volontaire ou obligée).

Ralek
4 années plus tôt

Oui, c’est un problème des malgaches et pas que.
Moi, on me l’a dit il y a des années de cela, et je l’ai accepté. je suis content que tu arrives à cette conclusion là.
C’est une question de mentalité et d’éducation. Mais alors, il ne faut pas surtout leur dire que c’est un problème caron va prendre ça comme une insulte et comme tu les sais très bien, on accepte très mal les critiques.
Les routes ne se mangent pas, oui c’est vrai.
MAIS quand ta route tient plus d’un siècle et que les marchandises, les PPN arrivent à bon port et que ce n’est plus un souci, ça s’appele avancer.
Quand t’as l’infrastructure qui dure, on passe à l’étape suivant, on améliore son contenu. On améliore la santé, on améliore le système scolaire. On améliore les service.
Si le contenant est merdique et qu’on cherche à le remplacer très régulièrement, bah on est coincé là.
Si tous les ans on passe X temps à reparer les routes, à remplacer les batiments ravager par le cyclone… à suivre..

Ralek
4 années plus tôt

…Suite… alors c’est X temps de perdu pour autres choses.
On ne voit pas loin.

Niomanina
4 années plus tôt

Très bon article,
J’ai vu un reportage sur Mada où il y a un endroit où c’est “fady” de garder de l’argent plus d’une journée, C’est à dire que ce qu’on gagne il faut dépenser le jour même, sinon ça porte malheur ou qu’on est maudit.
Les gars ils se soûlent le soir et louent des services de prostitué pour tout dépenser après avoir travaillé dur la journée.
Du coup, ils ne peuvent jamais se projeter dans le futur parce que la tradition les empêche.
Quand j’ai vu ce reportage, je me suis dit, que c’est vraiment l’age de pierre. Non, même à l’age de pierre il faut sécher les restes de mammouth pour le futur.




dep
dep
En réponse à  Niomanina
4 années plus tôt

Si c’est fady de garder l’argent, alors il faut investir!

rafangy
rafangy
En réponse à  Niomanina
4 années plus tôt

je ne sais plus si cela a encore cours dans un petit village de la cote est mais sur les 7 jours de la semaine,on ne travaille pas le dimanche parce que c’est une jurnee consacree au Seigneur(meme si la moitie du village n’assiste pas a l’office, il est fady de travailler le mardi, le jeudi aussi car cela porte malheur (ou quelque chose comme cela), le samedi est un jour de repos! et apres, ils jalousent les travailleurs qui suent eau et sang pour travailler la terre pour le gingmbre, banane(d’ailleurs, les gens de la-bas croient que le bananier ne se plante pas), les agrumes et ces travailleurs gagnent de l’argent avec le produit de leur travail

sam
sam
4 années plus tôt

L’automobile occupe 95% de l’espace publique en France, et les hommes, sans leur auto, seulement 5%.
Madagascar ne doit pas se prendre les pieds dans ce mirage qu’est l’auto, mais se concevoir différemment. Trains tout d’abord pour désenclaver le centre du pays, et une noria de bateaux qui font les navettes autour de l’île et avec les pays limitrophes. Madagascar du fait de son niveau extrêmement faible d’infrastructures (tout à faire ou à refaire) doit se penser écologiste et pour ce qui est financement, les crédits carbone. Tout comme Elman, quand on ne peut avoir une Ferrari, on a la classe de rouler en Perline, donc différemment… Madagascar doit se penser différemment et ne pas essayer de rattraper un gouffre technologique avec d’autres pays qu’il est illusoire, voir suicidaire de tenter de combler (ex : Air Malade).

kof
kof
4 années plus tôt

Excellente chronique. Comme d’habitude serais-je tenté de dire.

Il faut que le prochain PRM construise la 1ère autoroute. Même si elle doit faire 5km ou 10km de long, il faut absolument la construire. De façon symbolique. Tout voyage commence par un unique pas comme on dit. Si on attend de pouvoir construire une autoroute de 100km, voire une Tana-Tamatave pour le faire, on le fera jamais.

rafangy
rafangy
En réponse à  kof
4 années plus tôt

eh oui, mais combiens sont les gens senses qui comprennemt l’utilite et la necessecite d’une route? remarquez que l ouvoir colonial a construit au moins 2 routes pour desservir un bled, mais depuis l’independance, combien de ces routes sont encore praticables? helas, trois fois helas!

kof
kof
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

A croire que le pouvoir colonial avait plus de considérations et aimaient plus Madagascar et le Malgaches que les dirigeants malgaches des 40 dernières années.




F
F
En réponse à  kof
4 années plus tôt

Le “pouvoir” colonial œuvrait pour le long terme !
Chaque colon construisait “solide”, pour lui, ses enfants mais souvent il pensait aussi à ses employés qui étaient indispensable pour faire le travail.
Ce n’était pas vraiment de l’amour, c’était la mise en œuvre de la stratégie de développement.
AMHA elle est là la différence entre le “pouvoir” colonial et le pouvoir des dirigeants malgaches.

kof
kof
En réponse à  F
4 années plus tôt

C’était un peu de la provocation quand je disais ça. Une manière de souligner que même les colons semblaient aimer plus Mada et les Malgaches que les dirigeants malgaches eux même. Une insulte quoi 🙂 . Bien entendu je n’en crois rien. Bien sûr les colons n’avaient aucune espèce de considération et encore moins d’amour pour les indigènes. Évidemment tout ce qu’ils ont fait à Mada (comme dans toutes leurs colonies) était avant tout pour le bien-être des colons et l’efficacité de l’exploitation du territoire colonisé.

peps
peps
4 années plus tôt

Tena d’accord be aho amin’ilay vision à long terme. Le réseau routier c’est capital pour le développement d’un pays. Qui a cru que la route Tana Diégo sera réhabilité ? De même d’autres routes ? By pass c’est aussi un début. Merci qui? merci Mamie Nova.
Une autre chose qu’il faut banir du système gasy ce sont les “Lot trano ” ( Lot A 19 bis ter etc…) Pourquoi tous les logements ne sont pas tous accessible en voiture, désservis par une route et/ou rue ?
Il faut penser à créer une nouvelle ville avec un plan d’urbanisme déjà réfléchi. Prévoir le développement futur de la ville et tout doit être accessible, fini les lot A 19 bis ter et vive les 19 làlana Rainilaiarivony.

kof
kof
En réponse à  peps
4 années plus tôt

Les adresses à elles seules suffisent à illustrer les aberrations du pays. Je me suis toujours demandé comment les facteurs (du temps où il y en avait) s’y retrouvaient.

Peps
Peps
En réponse à  kof
4 années plus tôt

C’est vrai kof. Chez nous il n’y a plus de facteur. Il est décédé et jusqu’à présent il n’est pas remplacé.

rafangy
rafangy
En réponse à  peps
4 années plus tôt

si vous avez du temps, et passer faire une tour dans les villes de l cote est(Fenoarivo atsinanana, Toamasina, Mananjary, Manakara, Farafangana), l’administration coloniale a fait des rues perpendiculaires pour que chaque parcelle soit accesible en voiture, mais maintenant, plus precisement, depuis le tolona de 2009 pour le fahafahana, la populace a construit comme bon lui semble, et il n’est pas rare que des rues soient bouchees par des conatructions sauvages




kof
kof
En réponse à  rafangy
4 années plus tôt

Le pays est un fiasco. Nos ancêtres doivent bien se retourner dans leurs tombes (attention c’est un dicton, je ne crois pas que des morts se retournent vraiment dans leurs tombes. Je précise avant que certains, scandalisés, ne viennent me traiter de superstitieux 🙂 )

kof
kof
En réponse à  elman
4 années plus tôt

N’est-ce pas ? 🙂

F
F
En réponse à  kof
4 années plus tôt

Très souvent l’indignation fait bégayer !

Rangita
Rangita
4 années plus tôt

Si il y a un pays duquel on peut s’inspirer; c’est de la Nouvelle-Zélande.




veritas
veritas
4 années plus tôt

Je comprend le desarroi d’Elman vu la médiocrité du réseau malgache car j’ai moi même longuement vécu en France.Cependant l’urgence pour un pays comme Madagascar est d’abord de construire les axes principaux entre les grands centres urbains désenclavées et les centres urbains moyens.Il est illusoire de croire qu’avec un parc à voiture très restreint et une faible capacité d’entretien des infrastructures les malgaches puissent envisager déjà avoir un réseau autoroutier gratuit voir même à péage.Dans l’immédiat seul le réseau Tana-Tamatave semble être à fort potentiel dans ce sens mais sinon mieux vaut d’abord construire des routes nationales pour désenclaver les régions à fort potentiel économiques tel que Fort-Dapuhin,Mananara-Nord,Ambilobe-Vohémar plutot que s’atteler a construire des autoroutes vides comme c’est le cas en Corée du Nord et au prix de la famine.Sur ce point en tout Marc Ravalomanana mérite les applaudissements.

F
F
En réponse à  elman
4 années plus tôt

Ne pas oublier, peut-être, de considérer des zones qui peuvent rapidement être économiquement productives dès lors qu’elles seront reliées au monde…

Rama
Rama
4 années plus tôt

Notre ami Veritas a raison: on commence par les voies structurantes et on finit avec les pénétrantes.
N’empêche que Admin a raison aussi: il faut des routes plus larges dès maintenant.
Le fait est que, quand on parle d’élargir des routes/rues, il y a généralement expropriation / acquisition de terrains (quoique tout le monde sait que, légalement, une RN a une emprise 2*15m, soit 30m, les voiries urbaines 9 à 12m)
Avec ça, j’en connais qui clame tout le temps d’arrêter le projet envisagé car “on déshabille des pauvres”. Vrai mais pas à 100%.
Ils n’ont peut-être jamais su que, en Europe p.ex, pour les besoins des autoroutes et des chemins de fer, des centaines de milliers de ménages ont été déplacés.

Afist
Afist
4 années plus tôt

Chez nous c’est toujours la dictature du prolétariat

rafangy
rafangy
En réponse à  Afist
4 années plus tôt

le mfm avec son fanjakan’ny madinika, c’est toi?




Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles