Au final, une aubaine tous ces cyclones non ?

Gné ? Oui oui, une aubaine tout du moins pour certains. Ces cataclysmes, ces destructions, ces traboina en vrac, du vrai pain béni, yes !

Quequ’il raconte l’elman ? Bah oui, cette vague de cyclones, c’est une occasion inespérée pour certains de commencer leur petite propagande avant l’heure.

Ça met de bonne humeur

Et vas-y que je te monte un pont bailey en 24 heures, que je joue au bon samaritain en distribuant moi-même le riz aux traboina et aux petits vieux, que je m’arrange toujours pour être pris en photo avec un enfant dans les bras

.. et bien entendu toutes les photos et selfies qui vont bien avec, il ne faut surtout pas oublier d’immortaliser le petit père du peuple en pleine action hein.

Il faut du show, du spectacle, de l’action, de l’évènementiel, du sensationnel.. au défaut de strass et de paillettes, c’est pas grave, on fera avec les traboina, les villes détruites, les maisons sans toit.

Peu importe, tout ce qui peut contribuer à rehausser l’image du Prezida, on prend tout ! Alefaa, distribution de riz, de tosika famono, sans oublier quelques discours avec en filigrane des relents subliminaux de pré-campagne, et tout ça aux frais de la princesse, c’est tout bénéfice tompokolahy sy tompokovavy.

Mauvaise langue ? Esprit tordu ? Vous savez, moi, quand je fais par exemple un gros rakitra au fiangonana, je ne le crie pas sur les toits. Je ne me prend pas en photo avec un gros chèque ridicule, et je ne mets même pas de nom sur mon valopy, je fais partie de ceux qui “olona tsy niteny anarana“. On fait le job humblement, sans publicité, ni werawera ni poerapoera. Oui, modestie et humilité, c’est comme ça que ça s’appelle.

Des concepts totalement inconnus par certains qui pour exister, ou se sentir exister, doivent en permanence se trouver sous les feux des projecteurs. Et des boules à facettes persifleraient les insolents.

Nous avons déjà une espèce de structure de gouvernance au pays endémique : des chefs fokontany, des maires, des chefs de région, des gouverneurs (anticonstitutionnels), des ministres et toussa. Et bien non, on dirait justement que toussa n’existe plus, on a un Président de la République qui fait toussa à lui tout seul tompokolahy sy tompokovavy !

On devrait plutôt s’interroger pourquoi en 2022 on a toujours 28 millions de crevards. Alors qu’il a été promis en grandes pompes que les Comores seraient 21 places derrière nous et qu’on leur prêtera même de l’argent.

Lire : Les Comores apportent un soutien de 600 millions ar

Toujours tourner 7 fois sa langue dans sa bouche disait le proverbe ?

 

Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rahandy
Rahandy
4 mois plus tôt

Il s’adapte juste à son public, 90% des électeurs (appauvris matériellement et intellectuellement) pensent que ce qu’il fait actuellement fait de lui un bon ray amandreny, il s’occupe de nous, un si grand président qui s’abaisse pour être près de nous et nous servir, be voninahitra ireny. Il sera réélu car les 10%, dont je fais parti, ne voteront pas, car ils ont perdu espoir en ce pays.

mpijery
mpijery
En réponse à  Rahandy
4 mois plus tôt

Et remarquez que même si ce chiffre n’est pas de 90% mais disons … 40%, il sera toujours réélu car les autres ne votent pas

Rafangy
Rafangy
En réponse à  elman
4 mois plus tôt

il a déjà clamé qu’il sera élu coûte que coûte, et il a mis tous les moyens pour cela, je me souviens bien de ces 4 conteneurs au niveau de la barrière à Ampefiloha sans que personne sache à qui ils appartiennent ni qui les ont amené, et chose bizarre, quelques jours après la proclamation de la hcc, ces 4 conteneurs ont disparu comme par magie

Modifié 4 mois plus tôt par Rafangy
Njakanirina
Njakanirina
En réponse à  Rafangy
4 mois plus tôt

Effroyable!

Rafangy
Rafangy
En réponse à  Rahandy
4 mois plus tôt

“…car ils ont perdu espoir en ce pays.”
non il fauttoujours garder espoir, il ne faut pas laisser s’éteindre la flamme du patriotisme et elle ne s’éteindra pas! sinon d’ici 20/40 ans, Madagascar n’existera plus en tant que pays des malagasy




Rafangy
Rafangy
4 mois plus tôt

c’est vrai, et c’était bien pour cela que les oranges ont decrete toutes ces gigantesques mesures avant la venue de Batsirai, heureusement (malheureusement pour les oranges) le cyclone n’était pas passé dans les région densement peuplées

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles