Barea : le sursaut d’orgueil…

Un peu plus de pelouse verte.. et un peu moins de tapis rouge ?

Oui bon d’accord on a (encore) perdu, face à la Tanzanie, mais petite consolation, enfin on a commencé à assister à quelque chose qui s’apparente à du football.

Sursaut d’orgueil ? Piquage au vif ? Peu importe, les Barea ont enfin rehaussé quelque peu leur niveau de jeu. Meilleure possession du ballon, passes plus précises, meilleures constructions et phases de jeu, enfin nous avons retrouvé un peu de la magie de cette équipe qui nous avait émerveillé en 2019 en Égypte.

Bon il y a encore pas mal de déchets certes mais nous avons enfin retrouvé le chemin des buts adverses ! Et spéciale dédicace à ce magnifique coup franc transformé par Thomas Fontaine, juste avant la pause.

Si côté attaque les efforts sont nettement perceptibles, côté milieu et défense, ouh là, le bat blesse encore énormément. Les 3 buts encaissés en sont la preuve, avec beaucoup de frayeurs supplémentaires qui auraient encore pu alourdir la marque.

Sur le papier, la Tanzanie était pourtant beaucoup moins bien classée que nous et en théorie, nous aurions du nous imposer. Hélas, les classements ne sont que théories et estimations, sur le terrain tout est possible, la preuve.

Que retenir de tout ça ? La première chose qu’il faut bien comprendre c’est que 2019 … bah c’était 2019.

Euh oui ? Oui oui, 2019 et les années qui ont précédé, c’était un projet à part. Dont l’objectif était tout tracé : aller à la CAN 2019. Tous les ingrédients y étaient : les joueurs et le coach. Le projet s’était construit petit à petit, souvent laborieusement. Ils savaient où ils voulaient aller, comment y aller, avec qui y aller, les étapes pour y arriver. Et ils y sont arrivés, avec le brillant parcours que nous connaissons tous.

Et malheureusement, une fois qu’on a grimpé au sommet, le plus dur c’est d’y rester. Il faut de nouveaux projets, de nouveaux joueurs, de nouvelles motivations, et tout ça, ce n’est pas évident, la preuve.

La problématique pour les prochains mois et années à venir va donc consister à raviver cette flamme. Bon, le mondial 2022 c’est un peu fou*tu mais d’autres échéances sont déjà au rendez-vous. La CAN 2023 au hasard. Et c’est aujourd’hui que le travail doit commencer, si on veut être au rendez-vous.

Et quand je parle de travail, ce n’est sûrement pas le fait de voyager en première classe, de danser, de faire du karaoké ou de servir de bêtes de foire pour Président en mal de popularité : non, c’est vraiment aller au charbon, mouiller la chemise comme on dit

… sans oublier de détecter également les nouveaux talents de demain. Les prendre en main, puis en faire de véritables machines de guerre sur les terrains !

Ah oui si au passage on pouvait aussi coacher les commentateurs de la TVM pour les professionaliser un peu plus, mes exigeantes et délicates oreilles vous en remercient d’avance. On veut des vrais pros, pas des tambawax nahazo micro.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
20 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
babakaty
babakaty
18 jours plus tôt

Tambawax nahazo micro mihitsy ve ,lol

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  babakaty
17 jours plus tôt

Je parie qu’il y a des canettes de bière dans le studio de la RNM

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  Banksybeat
17 jours plus tôt

sans oublier les entraineuses!

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  babakaty
17 jours plus tôt

tsy hoe tambawax fa mpisolelabodista! mbola mahita ihany ry vendrana hoe tsy tapitra hatreo akory ny mondial 2022 ho an’ny barea!

Ralay
Ralay
17 jours plus tôt

Pour les prochains matchs, il faudrait rappeler Faneva, pas en tant que joueur mais assistant du coach, et rappeler Dupuis, car c’est lui qui connait mieux ces joueurs, si on garde les meme joueurs… il ne s’agit plus de qualif, il s’agit de faire un sans faute pour les 4 prochains matchs pour sortir la tete haute

Ralay
Ralay
En réponse à  elman
17 jours plus tôt

il a mis en place deux championnats avec telma et orange je crois… il veut faire et il fait des choses….

mpijery
mpijery
En réponse à  Ralay
17 jours plus tôt

En tant que directeur sportif ou directeur du football donc, ça pourrait fonctionner
Mais laissons au moins le coach actuel finir les 6 matches avant de tirer des conclusions

Ralay
Ralay
En réponse à  mpijery
17 jours plus tôt

avez vous vu les matchs? et avez vous entendu ses interviews? et comment un coach peut il permettre a ces joueurs de faire la bringue avant un match crucial? et d’ailleurs dans son contrat avec la FMF, il sera juge a travers ces deux matchs

CLAUDE
CLAUDE
En réponse à  elman
17 jours plus tôt

Exactement.

Ralay
Ralay
En réponse à  elman
17 jours plus tôt

il n’avait que deux matchs pour faire ses preuves… donc a partir de la il peut faire ce qu’il veut

mpijery
mpijery
En réponse à  Ralay
17 jours plus tôt

N’oublions pas que le même Dupuis y était pour la défaite en Ethiopie 4-0 qui a pratiquement enterré la qualification pour la CAN. Je veux dire que ce n’est pas (uniquement) un problème de coach, et les lacunes en défense aussi ne sont pas imputables aux seuls défenseurs (la preuve: Voavy Paulin qui était excellent en attaque a eu des pertes de balle qui auront pu alourdir encore le score) C’est le jeu défensif en général qui est à revoir.
On pourrait aussi déjà commencer à aligner Mathyas non?

Ralay
Ralay
En réponse à  mpijery
17 jours plus tôt

a cette epoque il y avait deja le feu a la casba… mais moi je pense juste pour les 4 prochains matchs… pour le reste je ne sais pas. ce sont des joueurs qui ont Dupuis et Faneva comme points communs et qui pourront faire un dernier baroud d’honneur… faire revivre une derniere fois la magie de 2019…

mpijery
mpijery
En réponse à  Ralay
17 jours plus tôt

Personnellement, je crois que penser uniquement aux 4 prochains matches n’a aucun interêt: il faudrait se servir de ces matches pour préparer l’avenir, donner plus d’expérience aux jeunes joueurs (expats ou pas) pour avoir un niveau plus stable pour éviter justement de croire à une future magie 🙂

Ralay
Ralay
En réponse à  mpijery
17 jours plus tôt

Vous avez raison, neanmoins, avec des regroupements difficiles, ce sera dur de faire quelque chose de fiable.

raossy
raossy
Gold
17 jours plus tôt

On veut des vrais pros, pas des tambawax nahazo micro.



Ka ireny angamba ny fianakamisa sy akaman’i BM nampiakarina avy any Faratsiho ka akory hatao. « Izahay aloha izao no eo @ pouvoir ary ny mpanenjika touzours afara. »
Au fait c’est quoi encore cette histoire de ministre séquestrée (par son mari jaloux) après une tentative de tuerie à la kalachnikov sur un artiste? ( buzz sur les réseaux sociaux depuis hier)

mpijery
mpijery
En réponse à  raossy
17 jours plus tôt

La tentative d’assassinat présidentiel a fait long feu, la plèbe a besoin d’un nouveau feuilleton

Ralay
Ralay
En réponse à  raossy
17 jours plus tôt

voir la gazette de la grande ile de ce jour

ACTUTANA