Budget 2022 : silence, nous mangeons

Je croise de ces engins sympas dans Paris 🙂

Gné ? Si si, en première lecture de ce projet de budget 2022, l’Etat malagasy semble avoir pris mon credo au pied de la lettre : “Je me paie d’abord“.

Jugez-en vous même. A tout saigneur tout honneur : pour 2022, le budget de son altesse passe de 197 à … 219 milliards ar, waaa !

Nos chères “bouches qui mangent à la place du peuple” ensuite (comprendre les députés) : allez hop, on passe de 54 … à 79 milliards ar, waaa ! Ça sent bon les nouveaux 4X4 ça dites moi.

3 Ministères ou assimilés tels quels ont retenu mon attention. Celui d’abord du Ministère de l’Eau avec son budget de 294 milliards suivis du Ministère de la Défense (421 milliards ar) et le Secrétariat à la Gendarmerie, 357 milliards ar.

Je sais pas vous mais ces 421 + 357 = 778 milliards ar moi je les aurai plutôt affectés directement au Ministère de l’eau car croyez-moi, les années qui arrivent, ça va vraiment devenir encore plus rock’nroll que ça ne l’est aujourd’hui. Ce ne sera plus du velirano mais du tsy misy rano intsony.

Gouverner c’est prévoir disions-nous. Mais bon, on  comprend qu’il faille aussi mater ces opposants qui ont tendance à s’agiter un peu ces derniers temps, donc 357 milliards ça devrait le faire.

Sinon le budget du Ministère du tourisme m’a fait éclaté de rire : 12 milliards ar. Je… non rien. Juste pour comparer, même s’il ne faut pas je sais, en France le tourisme ça rapporte 170 milliards tous les ans. D’ariary ? Non d’€ lol.

Bref, ça en fait des milliards tout ça dites donc. On arrive donc à environ 11 000 milliards ar de budget pour l’Etat malgache en 2022. Ça va donc bien manger, bien se payer, bien roter (voky dia mandrezatra)… et pendant ce temps, certains vont donc continuer à manger des cactus et des chutes de cuir. S’ils ne sont pas morts de soif d’ici là. L’eau encore ? Bah tiens donc.

D’autres, dans le secteur privé, se demandent s’ils vont survivre en 2022. Aucune aide de l’Etat, pressés comme des citrons, et même concurrencés déloyalement par ce même État dans certains secteurs comme le riz, les PPN, le ciment, etc.

Dans la rubrique insolite, on notera cette dotation de 7 milliards ar pour un machin appelé CFM. Le truc qu’on a oublié que ça existait et dont on se demande toujours l’intérêt jusqu’à aujourd’hui.

On nous annonce aussi que le secteur “social” va donc bénéficier au total d’un budget de 713 milliards ar pour 2022. Ça va en faire du pain, des jeux et des feux d’artifice dites donc. Ah mais prévoyants dites donc : le tic tac continue de s’accélérer, 2023 c’est demain.

Et on termine avec le grand perdant de ce budget 2022, bah oui tout le monde n’a pas touché le gros lot, à l’instar de Christian Ntsay dont la primature s’est vue réduire son budget de quasiment 100 milliards ar, passant de 263 à … 162 milliards ar, waaah la disgrâce.

Ceci étant, vu que tout est aujourd’hui estampillé “projets présidentiels“, on se demande ça sert à quoi d’avoir des Ministres.. ainsi qu’un Premier ministre ?

11 000 milliards ar de budget donc.. ça peut paraître énorme, et ça l’est, mais quand on compare au budget de la France … ma calculatrice affiche un chiffre bizarre : 2,31300000E+15 Ar. Si je ne dis pas des bêtises, c’est quelque chose comme 2 313 000 … de milliards d’ar lol. Soit 210 fois (ou ans) du budget endémique.

Le problème c’est que même si on donnait demain ce pognon de dingue aux gouvernants endémiques actuels, dans 10 ans les gens continueront toujours hélas à bouffer des cactus et des chutes de cuir dans le sud. Et personne ne saura où sont passés les 2 313 000 … de milliards d’ar.

Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
mpijery
mpijery
5 mois plus tôt

Ne pas oublier qu’une bonne partie de ces milliards seront le fruit du mangatakaree car la recette de l’état ne suffira pas. La pression fiscale ne concernera que ceux qui ne peuvent faire autrement. Enfin bref… ils vont manger

Coco
5 mois plus tôt

Ah mais prévoyants dites donc : le tic tac continue de s’accélérer, 2023 c’est demain.

2023 semble être le grand cru attendu : Fin première phase projet téléphérique, CAN 2023, Jeux des Iles 2023 > les présidentielles 2023. Il va y avoir du patriotisme comme sport d’ici là je vous le dit. 🙂

Sinon, je vous attendais Elman sur la nomination d’une Directrice en charge de la Coordination des Promesses présidentielles ! J’avoue ignorer qu’un tel poste pouvait exister. Pour les projets oui, mais les promesses ? Autant pour moi. 😀

mpijery
mpijery
En réponse à  Coco
5 mois plus tôt

Il y a aussi la Direction en charge des werawera évènements de la République

Soso
Soso
En réponse à  mpijery
5 mois plus tôt

Plus solennellement communication présidentielle ou de la présidence

zafimbaza
zafimbaza
5 mois plus tôt

Comme disait le post d’hier : les Malgaches ont une capacité incroyable de résilience. En fait ils sont faibles devant les forts et forts devant les faibles , du coup ils font du sur place et pleurent sur leur sort et ça s’arrête là . Les dirigeants se moquent d’eux et ils ne font que soupirer .




RAKOTOARIVONY Solofoniaina Nirina
RAKOTOARIVONY Solofoniaina Nirina
En réponse à  zafimbaza
5 mois plus tôt

Efa nisy ny hetsika fa tsy lavorary ny fandaminana sy ny paikady.
Faharoa, aoka isika tsy ho diso hevitra fa misy ireo vahoaka tia izao zavatra hiainana izao. Tsy iza ireo vahoaka ireo fa ireo eny ambany tanàna, ary maro izy ireo. Mety amindry zareo ny gaboraraka hiainana ankehitriny ary izy ireo velona fona na dia mitsipoizipoizy ary

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles