Ce que j’attendrais d’un futur dirigeant

1)travail sur la refonte du système malagasy propre a lui-même, et non représentatifs de l’étranger, avec reforme judiciaire du code Civil et pénal, ainsi que du code électoral, commerce etc… Non calquer sur la France mais sur la réalité malagasy,
2) travail sur la refonte d’une autosuffisante agricole malagasy, et comment y arriver
3) travail sur le développement et la création d’une industrie malagasy de premier plan international
4) travail sur la création d’une société mixte Etat/peuple pour la gestion des sous-sols malagasy, (pétrole, minerais) , qui permettrais grâce à des actions a 1000 ar pour le peuple un reversement trimestriel sur dividende qui créerais un effet de levier pour l’économies et sur la partie Etat permettrais une manne pour la reconstruction du pays (route, système de toutes à l’égout).
5) création d’une chartre anti-corruption, que tous fonctionnaire ministériel ou administratif devra signer, et rétrogradation de tous militaire ayant participer a la corruption.
6) création de bilan mens de compte ministériel et administratifs accessibles a tous pour une transparence des finances publique accessibles sur un site.
7) arrêt de tous monopole d’entreprises pour permettre la libre concurrence énergétique, et suppression d’instance comme l’omerte qui empêche le développement de notre pays avec 10 % de personnes connecter.

8) réorganisation de l’appareille militaire, 80 % en génie, pour la reconstruction des routes et leurs entretiens quotidiens, et 20 % pour la sécurité de nos frontière, aéroport et portuaire

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article
Avatar

Née le 23-08-1978 en Bretagne, d'un premier mariage, 2 zazakely (18 &13 ans ) depuis 7 ans a Madagascar remarier avec une zazakely zanak'i dada

26
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Despote
Membre

5) création d’une chartre anti-corruption, que tous fonctionnaire ministériel ou administratif devra signer, et rétrogradation de tous militaire ayant participer a la corruption.

C’est loin d’être dissuasive. Ce qu’il faut faire, c’est d’alourdir les peines en cas de corruption. Par exemple, fixer une peine minimale de 15 ans d’emprisonnement sans possibilité de libération conditionnelle assortie d’un amende minimal de 60 millions d’Ar.

Il n’y aura plus de quota réservé pour untel lors des examens et concours publiques.

Mettre en place une juridiction pénale spéciale chargée uniquement de juger les affaires de corruption/blanchiment d’argent. Renforcer les attributions du Bianco et du Samifin et favoriser la coopération avec la juridiction nouvellement créée.

Ianona
Membre
VIP

Mon avis est aussi d tout revoir dans la fonction publique et même les ministères: repérer (et y mettre une réelle volonté) les fonctionnaires fantômes, revoir les postes, les compétences, l’intégrité des fonctionnaires, leur donner les moyens de fournir des services de qualité sur toute l’île.

Vazaha be
Membre
Gold

Ah ça c’est aussi valable dans les Ambassades.
L’an passé, j’étais à l’Ambassade de Paris : j’avais l’impression d’être à Tanà. Même ambiance, mêmes appareils non-fonctionnels.
Je ne me souviens pas avoir vu un PC et il y avait une photocopieuse en panne. Ils nous a fallu faire 1700 mètres (aller-retour) à pied jusqu’à la Mairie du XVIème pour faire des photocopies et photos d’identité 🙁
Pas la peine de faire 8 749 km pour se croire à Tanà 🙂

gerard
Membre
Gold

une ambassade jouit de l’extra-territorialité, l’ambassade malgache à Paris, c’est un petit bout de Madagascar, cqfd ?

les priorités, sans lesquelles rien ne marchera jamais, c’est la lutte contre la prédation des dirigeants, et contre la complicité et corruption de ceux dont la fonction est de punir les prédateurs

«  »A Madagascar règne une économie de rapine, avec des rentes faciles à prélever sur les ressources naturelles, l’aide extérieure,l’état…
Au sommet, il y a le président de la République /…/ et son clan,
ceux que nous appelons les « hyper-élites », soit environ 10 000 personnes sur une population de 25 millions d’habitants. Ces
« gagnants » prennent tout. » » ( F Roubiaud, IRD )

Le Monde Le paradoxe malgache 20171119_QUO.pdf

mangableu
Membre
Gold

Elman, ireo ny sopapa!

mpijery
Membre
mpijery

Une question que j’aimerais poser à un économiste: est-ce qu’il y a une possibilité de provoquer une « déflation » (je ne sais pas si le mot existe)?




Rafangy
Membre
Rafangy

vous voulez dire diminuer artificiellement la valeur reelle d’une monnaie?c’est a dire que si nous prenons l’euro par rapport a l’ariary, 1euro=4 000ar , demain l’etat decrete que 1euro=5 000ar alors que l’economie se porte bien !ben oui, les chinois le font depuis au moins 10 ans et cela attire les investisseurs

kof
Membre

La déflation n’est pas la baisse d’une monnaie. C’est au contraire une conséquence néfaste de l’appréciation d’une monnaie, entre autres causes. La déflation est une baisse du niveau général des prix. Pas le prix d’un produit, même aussi impactant que le petrole, ni même les prix dans un ou plusieurs secteurs économiques mais tous les prix. La déflation est aujourd’hui considérée comme néfaste pour une économie donc à éviter à tout prix. A ne pas confondre avec le ralentissement de l’inflation.

mpijery
Membre
mpijery

Pourquoi ce serait néfaste si ça n’atteint pas d’énorme proportion?

kof
Membre
VIP

Pour faire court : parce que pour que le niveau général des prix baisse, même un peu, il faut que beaucoup d’acteurs économiques perdent de l’argent. Certains font moins de profits tandis que d’autres sont déficitaires et les plus fragiles carrément en faillite. Et les citoyens, en tant que salariés, sont les premiers à en faire les frais car ils sont toujours parmi les premiers paramètres d’ajustement auxquels les chefs d’entreprise pensent pour tenter de redresser la situation : licenciement, gel des augmentations, gel des embauches etc… Ce qui déclenche souvent un cercle vicieux bien connu sous le nom de spirale déflationniste dont il est très dur de sortir, menant souvent à une longue récession.

gerard
Membre
Gold
Vazaha be
Membre
Gold

On peut aussi provoquer une déflagration 🙂 lorsque les dirigeant du pays sont nuls …




Rafangy
Membre
Rafangy

8) réorganisation de l’appareille militaire, 80 % en génie, pour la reconstruction des routes et leurs entretiens quotidiens, et 20 % pour la sécurité de nos frontière, aéroport et portuaire
deba a reoganise les forces armees en 3 forces:intervention,developpement et technique; il y avait les blig ou brigade legere d’intervention du genie pourl’entretien et reparation des points noirs sur les routes frequentees;l’omipra ou office militaire pour la production agricole avec comme priorite la mise en valeur de 100 000ha de rizieres
malheureusement, deba a vu trop grand

angelikademada
Membre

Oupsss! On rêve tout éveillé? 80% des bidasses pour reconstruire les routes il y aura forcément 80% de démissions parmi les bidasses concernés… car un bidasse est fait pour justement ne rien faire.

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

c’est une bonne idée, 80% de démissions pas besoin de les virer et il reste une armée raisonnable !

Debile Profond 2.1.5 ™
Membre
VIP

On pourrait avoir un président géré par une intelligence artificielle, mais je pense que son entourage finirait par corrompre cette intelligence artificielle … 🙁

comment image

Lahatra
Invité
Lahatra

9) Faire en sorte que l armée,police et gendarmerie ne soient pas sous tutelle des autres pays ,surtout de la France.

kof
Membre
VIP

Moi j’attends tous les programmes et je roule pour le candidat ou la candidate qui promet le moins de choses possible. Pour moi la crédibilité des candidats se situe là au vu des ressources et du temps dont ils disposent pour réaliser leurs promesses. Comme tout est à refaire à Mada, c’est facile de tout promettre. Par contre celui ou celle qui a le cran de dire : « OK, il y a 36.000 priorités et des tonnes de choses à réaliser. Mais moi je vous promets seulement de réaliser pendant mes 5 courtes années de mandat ces 2 ou 3 choses que j’estime cruciales avant toute autre chose. » est LE Candidat ou LA Candidate pour moi.




mpijery
Membre
mpijery

Comme la fin du délestage en 3 (non, 6) mois? 🙂
J’aurais plutôt tendance à voter pour ce que le candidat avait prouvé par le passé, ce qui en élimine déjà 35

kof
Membre
VIP

Le passé c’est le passé. Ils peuvent aussi vous dire qu’ils ont appris de leurs erreurs.

Sinon la fin du délestage en 3 (non, 6) mois était le coup parfait. Vous créez le délestage avec un régime de gabegies qu’était la transition dans laquelle vous avez trempé et ensuite vous promettez d’y mettre fin rapidement. Le tout bien sûr en sachant que vous n’y arriveriez pas. C’est pas compliqué la politique à Mada. C’est même le paradis.

mpijery
Membre
mpijery

Bien entendu, ils peuvent très bien nous dire ce que nous voulons entendre, c’est pour ça que je n’en tiendrai pas compte, même si regarder le passé n’est pas l’idéal, c’est le seul moyen de savoir ce qu’un candidat vaut avec quelques ajustements (ex: l’amiral n’est plus exactement ce qu’il était au 20ème siècle)

angady
Invité
angady

des idées, ils en ont tous. je parierais plus sur celui ou celle qui viendra avec des preuves que leurs beaux projets sont finançables, réalisables et répondront aux vrais besoins de la majorité de la population active.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!