Chef Mbinina et Lalao Ravalomanana

Le fait divers concernant le jeune homme de 27 ans assassiné le week-end dernier est terriblement choquant : voila une personne qui comme des millions d’autres voulait sans doute juste passer un vendredi joli tranquillement et qui était très loin de s’imaginer que ce serait son dernier.

LireInsécurité : il a fait un vendredi joli

Et le choc est d’autant plus grand que moi même, ce même vendredi soir, j’étais tranquillement attablé à Analakely, en train de passer en revue incognito ce nouvel immeuble Gastro Pizza flambant neuf du chef Mbinina.

Un design sympa

Un design sympa

Une architecture majestueuse, un design très réussi à l’extérieur et à l’intérieur, beaucoup d’espace, une propreté chirurgicale : le restaurant au premier étage est tout simplement une réussite.

Certes je ne suis pas très fan du concept « self-service comme à la cantine » mais sur l’essentiel, les plats du chef Mbinina sont pas mal du tout. Et les tarifs restent encore assez abordables dans ce contexte généralisé d’inflation où nous vivons, avec des plats à 12 000 ar. Sans parler de l’excellente « soupe tamatave« .

Un décor agréable

Un décor agréable

Un décor assez agréable, de la bonne chère pour les papilles, un endroit très convivial au final. Et le parking sur le côté permet de se garer rapidement. En soirée du moins, dans la journée ça doit être un peu plus compliqué.

Bref un tableau qui semble idyllique mais, il y a toujours un mais, et on en revient au sujet de cette chronique, ce qui m’a frappé dès la porte de sortie de ce restaurant, c’est l’obscurité inquiétante au dehors !

Et penser à changer de place cette poubelle aussi peut-être ?

Et penser à changer de place cette poubelle aussi peut-être ?

Maizina be ô

Du coup, les quelques mètres pour aller rejoindre la voiture m’ont semblé les plus longues de ma vie, même avec la présence de nombreux vigiles.

Et pourtant je rappelle que nous sommes en plein Analakely. Au kilomètre zéro de la Capitale donc. Comment peut-on imaginer, et là je m’adresse directement à Lalao Ravalomanana, la Capitale dans le noir ? Pourrait-on imaginer par exemple les Champs Elysées dans le noir la nuit ?

Avec l’actutana tour sur Analakely nous avons vu ensemble qu’Analakely présente aujourd’hui un visage des plus propres et verdoyant le jour. Et on y reconnaît la touche de madame le Maire.

On va remonter l’avenue

Mais maintenant il convient d’éclairer tout ceci la nuit afin que chaque recoin un peu sombre ne devienne un coupe-gorge glauque où vous avez toutes les chances de vous faire trancher la gorge, comme ce qui est arrivé à ce malheureux à Antsakaviro.

Un effort madame le maire s’il vous plait. On imagine que le budget de la commune a certainement connu des jours meilleurs. Mais vous êtes détentrice d’un pouvoir publique, vous avez les prérogatives pour nouer des partenariats, avec le privé, avec des organismes internationaux.

Un pylône solaire revient environ à 5 millions ar, 1400€. Installez en 100 à Analakely, et cette avenue présentera un tout nouveau visage la nuit, pour un coût modique de … 140 000€. Et vu qu’on est en centre ville, ceci ne devrait pas etre trop compliqué a sécuriser.

Pour en terminer avec ma revue de cet espace Gastro Pizza à Analakely, la partie hôtel dans les étages supérieurs sera prochainement opérationnelle. Avec l’ouverture d’un restaurant VIP.

Où les clients seront donc servis à table 🙂

 

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

27
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
sotasota
Invité
sotasota

A défaut de grands projets, la mairie arrive quand même à faire le minimum, à savoir maintenir et gérer la propreté après une gestion foza. Il ne faut pas non plus que son mari prenne trop de place et gère le persoonnel Est ce lui qui va remplacer Madame à la réunion des maires francophones au canada?

Beloha
Membre
Beloha

@sotasota, Il s’est faché avec l’association des maires francophones depuis belle lurette (quand il était maire et Chirac président francais) et on ne peut pas lui en vouloir

mangableu
Membre
Gold

Waouh, je ne savais pas moi que à la place du fujifilm c’est devenu gastropizza!Et ce tripo… ce n’est pas l’ancienne librairie mixte? Donc il n’y a plus aussi d’aigle d’or après? Quel changement!
Quelques années auparavant je suis allé à Tana assister à une grande réunion. Après avoir cherché de quoi bouffer à Analakely pour diner, moi et mon ami sommes allé rejoindre notre hotel à Ambondrona; et je me souviens bien avoir emprunté cette rue de la gastro pizza pour monter les escaliers d’Ambondrona. Il faut dire que l’éclairage était juste sur l’avenue mais dès qu’on était dans l’autre rue c’était le noir total! Quelques temps après, sorti de nulle part, 2 gars nous suivaient prêts à passer à l’action. Ben moi j’ai sorti mes muscles, mes clés en guise d’arme et je suis arreté brusquement pour les affronter. En voyant ma réaction et peut-etre vu qu’on était en hauteur par rapport à eux, ils ont tout de suite redescendu les escaliers. Arrivée à l’hotel j’ai dit à mon ami(qui ne s’est douté de rien) qu’on a failli avoir des problèmes. C’était au environ de 21h.

no name
Membre

L’avenue c’est vrai que c’est joli à regarder en journée surtout quand il n’y a pas beaucoup de circulation. le souci c’est que ça pue et si vous marchez près des aires vertes-là à cause des chieurs publics, il faut bien regarder où vous mettez les pieds sinon gare à vos chaussures.

afistardni
Membre
afistardni

Ce n’est pas aussi propre même si on a les balayeurs. On n’a plus de Kianjan’ny Mahery Fo mais des Kianja Mahery Fofona. Nous sommes vraiment sales, on jette n’importe où, toutes classes confondues, ici la lutte des classes a porté ses fruits. Quand on instaurera des sanctions du genre nettoyage du lac de Behoririka alors là ça nous fera réfléchir




tout fou K
Invité
tout fou K

S’il (s) n’existe(nt) pas, un ou des arrêtés anti-mendicité devraient être pris par la Mairie ou la Préfecture, s’il(s existe(nt), qu’on l(es) applique.
Parallèlement à la mendicité, les fouilles de poubelles devraient être interdites ainsi que l’installation provisoire sur ou dans des lieux publiques (genre 4-mis).
Déjà, ceci génèrerait une sécurité intérieure de la ville, sa salubrité mais en plus la santé de toute la population concernée, se traduisant en « tranquillité » et « santé publique ».
De telles mesures faciliteraient la tâche des patrouilles de forces de l’ordre et ne peuvent que renforcer la lutte contre le sentiment d’insécurité qui gagne l’opinion publique.
Si l’Etat n’est pas à même de créer du travail ou des centres d’accueil et de soins (pour éternels assistés), que les bénévoles et les associations d’accueil ou de réinsertion sociale se mobilisent avec le soutient (même de l’Etat via son Ministère de la population) et ne viennent pas contester ici le bienfait de ces mesures.
Que les « populistes » ne viennent pas s’insurger ou commenter pour se faire remarquer, on n’a pas à déclarer la guerre aux pauvres, mais à la misère.

no name
Membre

@tout fou K,
exactement: on ne déclare pas la guerre aux pauvres mais à la misère.
ceci dit, bon nombre de ces gens-là n’accepteront pas d’aller en centre d’accueil ou n’y resteront pas. d’éternels assistés, ils prendront ensuite les aides qu’on leur donne pour un droit qu’ils vont réclamer à corps et à cris. et je ne sais pas pourquoi mais quand je vois certains d’entre eux dans les rues, j’ai comme l’impression qu’ils aiment cette vie-là.

mangableu
Membre
Gold

@no name, Si vous vous souvenez, il y avait quelques années de cela un projet de relocalisation des mendiants de Tana à la campagne avec une maison en dure et un terrain pour l’agriculture à la clé. Certains ont accepté le deal et se sont bien débrouillé avec leur nouvelle vie, la majorité ont refusé car ils préfèrent mendier à longueur de journée et gagner assez facilement leur vie que de labourer la terre et se réadapter à ce mode de vie qui est dure (pour eux).
Je crois que ce village se trouve vers la RN2 car la commune d’Ambohimanambola avait refusé la mise en place du projet.

no name
Membre

@mangableu,
voilà pourquoi j’ai dit, ils préfèrent la vie dans la rue pour glandouiller, mendier ou chaparder car c’est moins fatigant et ils pourront se plaindre à longueur de journée qu’ils sont laissés pour compte. situation et personnes pathétiques.

mangableu
Membre
Gold

@tout fou K, On peut commencer par remettre sur les bancs de l’école tous les enfants 4mis. Le MEN doteront ces enfants de kit scolaire complet, le ministère de la population s’occupera des frais généraux et la commune se chargera de trouver les EPP pour les accueillir.




DG Scar
Membre
DG Scar

C’est bien joli et comme vous dites, c’est dommage que dès qu’on quitte l’avenue c’est le noir total, soyons indulgent un peu avec la mairie car nous savons bien pourquoi il ne peut y avoir de lumière partout, le noir profite bien aux tontakely et compagnie et on fait tout pour que ça le reste (aux propres comme aux figurés même svp)

kgb
Invité

Foutez-lui la paix, ramenez-vous avec une grosse lampe de poche ou encore avec ces soit-disant lampes « mandeha rano ». 😀

Rafangy
Membre
Rafangy

en 2008 quand la population demandait au maire de l’époque de remplacer les ampoules brulées des poteaux, la mairie a répondu qu’elle dispose de 10 000ampoules mais attend le feu vert de la jiratay qui est seule habilitée à les installer, puis est venu le coup d’Etat et les foza ont été au pouvoir durant 7ans sans qu’aucune ampoule fut remplacée, alors qu’en 2008 les foza ne cessaient pas de clamer qu’ils veulent bien travailler pour le bien de la population d’Antananarivo mais que le pouvoir central les empêchait!donc qu’est ce que les foza ont donc foutu durant 7 ans? à part se foutre de la gueule des autres? et ceci pour demontrer encore une fois que le tranotay et atidoha des foza sont si rapprochés qu’ils s’emmêlent etroitement

tout fou K
Invité
tout fou K

@rafangy, serait il possible un jour de ne pas se reférer aux années passées, ne pas toujours chercher le bouc émissaire et/ou repartir sur des bases nouvelles (le présent imparfait) et agir tant qu’il n’est point trop tard?

mangableu
Membre
Gold

@tout fou K, Ne lui en voulez pas, c’est la nostalgie.

Rafangy
Membre
Rafangy

@tout fou K, non, détrompez vous, ce n’est pas une référence ni nostalgie, c’est un simple rappel de l’histoire, afin que nul n’oublie, que rien ne soit oublié(un auteur us mais je ne m’en souviens plus)




tout fou K
Invité
tout fou K

@rafangy, le commentaire ne s’adressait pas particulièrement à vous (beaucoup de respect pour certains internautes sur ce site -et l’ex TNN)

Rafangy
Membre
Rafangy

@tout fou K, je sais,je sais et merci pour la précision!c’est adressé à tout le monde

Rafangy
Membre
Rafangy

à part le marais masay, le boulevard de l’Europe, la digue Anosipatrana et la rocade bobovoandro, il n’existe plus de rue éclairée dans cette capitale

Masina ny taniko
Invité

Mino aho fa mizara hevitra aminao izy, saingy eo foana ny mpanakana nefa dia mbola mahavita zavatra ihany izy. Tsy adala koa ny malagasy ka tsy ahatsapa izany, mbola betsaka ny olona hendry sy misaina toa anao manohana izay mahavita sy mitondra soa ho an’i firenena fa tsy toy ireo gidro izay miaro an’i Claudine mpambotry ny Malagasy. Misaotra anareo rehetra. Masina ny taniko.

Chef Mbinina et Lalao Ravalomanana | ACTUTANA
Le fait divers concernant le jeune homme de 27 ans assassiné le week-end dernier est terriblement choquant : voila une personne qui comme des millions d’autres voulait sans doute juste passer un vendredi joli tranquillement et qui était très loin de s’imaginer que ce serait son dernier.
ACTUTANA.COM
Supprimer
Identifier des personnesAjoutez ce que vous faites ou votre humeurIdentifier un lieu

Tix17
Invité
Tix17

Remplacer une librairie par un pizzeria est un signe que les Malgaches privilegient le superflue à l’essentiel ??

Rafangy
Membre
Rafangy

@Tix17, librairie mixte, librairie de madagascar, tout pour l ecole, elles n existent plus depuis belle lurette!et dire que nous ne pouvions pas passer a analakely sans entrer dans ces 3 librairies




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!