Comment ça « Madagascar a subi un dérèglement climatique qui n’est pas de son fait » ?

Ça c’est le fait des autres pays peut-être ?

On lit souvent cette affirmation, depuis quelques jours, que Madagascar n’est pas responsable de la sécheresse dans le sud, qu’il subit le dérèglement climatique, que le réchauffement est le fait des pays du nord, etc.

Oui mais, sauf que … quand on est incapable de maintenir sa couverture forestiere à un niveau satisfaisant, et bien cela entraîne automatiquement une baisse de la pluviométrie, c’est scientifiquement prouvé.

Saribao rams ?

Donc le « tout charbon » depuis toutes ces décennies commence à présenter son addition, et elle commence déjà à être sérieusement salée. Sans parler de vos feux de brousse moyenâgeux là.

Et la catastrophe n’est pas terminée, loin de là. Ces pénuries d’eau qui commencent à apparaître ces dernières années beaucoup plus au nord du pays, c’est un signal fort aussi. Le manque de pluies à l’année sur les hauts plateaux, le tarissement récurrent de l’Ikopa, tout cela sont autant d’indices sur ce que va devenir l’ensemble du pays : sec et aride, du sud au nord, d’est en ouest. Oui oui, comme la croix de la Brésilienne.

Photo ISS83

Les prises de vue récentes depuis l’espace illustrent parfaitement le propos, avec également la couverture arboricole qui est tout simplement en train de disparaître sur tout le littoral est du pays !

Cpasmafote

Donc non, Madagougou ne peut totalement défausser sa responsabilité sur les autres pays du monde. Personne n’a jamais eu le cran de prendre les décisions écologiques radicales qu’il fallait, au moment ou il le fallait, moramora e, tsy maika zany e, itantsika zany e... et voila le résultat.

Et démographie oblige, le massacre, l’hécatombe écologique continue au moment où nous parlons ! Ce qui laisse donc augurer des lendemains encore plus sombres que ce à quoi nous assistons déjà aujourd’hui dans le sud de Madagougou.

A son retour au pouvoir en 1997, il y a près de 25 ans donc, Didier Ratsiraka avait prôné une « République humaniste … et écologique« . J’ai deja eu l’occasion de le dire mais il est vraiment dommage que ce soit resté une lettre d’intention car si les bonnes décisions en matière d’écologie et particulièrement de préservation stricte de la couverture forestière avaient été prises à ce moment là, la situation n’aurait assurément pas été ce qu’elle est aujourd’hui.

Et oui encore une fois, gouverner c’est prévoir. C’est ça les vrais grands dirigeants : voir loin, très loin. De Gaulle avait cette qualité, pour les iles Éparses par exemple. 61 ans plus tard, ses précautions et ses petites clauses de derrière les fagots avant de signer l’indépendance de Madagougou permettent aujourd’hui à la France … de  clamer justement que « Ici c’est la France« .

Et quand on voit le désastre écologique aujourd’hui à Madagougou, après réflexion ce n’est pas plus mal que ces îles restent françaises, non ?

Non non, je suis toujours de nationalité malgache au moment où j’écris ces lignes. Mais cela ne m’empêche pas de voir loin… tres loin 🙂

Subscribe
Me notifier des
guest
14 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
babakaty
babakaty
3 mois plus tôt

Et ça continue avec l’intention de bluestone à construire un port à Foulpointe au detriment des recifs coraliens… bref,

Za ihany
Za ihany
En réponse à  babakaty
3 mois plus tôt

les récifs coraliens et les ports de blue stone ne sont pas le principal problème. Le problème est sur la photo en haut: DORO TANETY. Et là c’est nous les malgaches les responsables depuis fahagola

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

et pas de pluie, pas de sakafo

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  babakaty
3 mois plus tôt

content de vous relire! il ne neige pas encore chez vous là?

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  babakaty
3 mois plus tôt

est ce qu’il y a encore des pins à Ivohitra?




Rafangy
Rafangy
Expert
3 mois plus tôt

madagougou, avec ces oranges aux commandes, c’est la plus grande usine au monde à fabriquer du cépamafot!
sous la 1ère republique, les campagnes de reboisement étaient systematiques à tous les secteurs et avec un suivi (meme si dans certains endroits, ce n’etait pas assez rigoureux), pour preuve, les forets de pins dans la haute matsiatra, exploités par hazovato, sans parler des autres endroits reboisés, et puis la 2nde republique a tout laissé sous pretexte que ça a des relents de neocolonialisme

Za ihany
Za ihany
En réponse à  Rafangy
3 mois plus tôt

Qui dit reboisement sous la 1ere république, dit déboisement avant. Ce qui nous arrive est déjà inscrit dans le subconscient collectif

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  Za ihany
3 mois plus tôt

vous avez raison! il suffit de voir des photos sous la monarchie et la colonisation pour constater que ambohijanahary était pélé comme un oeuf

Malagasy lambda
Malagasy lambda
3 mois plus tôt

Je suis d’accord sur les gros problème lié à la déforestation, sur la culture sur brulis qui est a mon sens est une aberration, mais le réchauffement climatique est un phénomène globale.

Due principalement aux émission de co2, soit en grande partie de la combustion des énergie fossiles. Et contrairement aux idée reçu la principale source de pollution provient du secteur industriel, plus ont consomme, plus ont produit et plus ont pollue.

Ne serais se que au niveau des emballage en plastique qui sont des produits dérivés du pétrole, à Madagascar ont achète encore beaucoup en vrac. Et sur se point le Malagasy de base avec son faible pouvoir d’achat consomme peut.

Et comme je le disait tout a l’heure le réchauffement climatique est un phénomène globale, il suffit de voir la fonte des glace en antarctique, sa fond severe mais pourtant personne ne fait de feu de brousse ou roule avec des « horreur thermique » dans cette région du monde. A méditer donc…

Malagasy lambda
Malagasy lambda
3 mois plus tôt

Madagascar/Émissions de CO2 par habitant
0,16 tonnes (2016)

France/Émissions de CO2 par habitant
4,57 tonnes (2014)

source: Banque mondiale




angady
angady
En réponse à  Malagasy lambda
3 mois plus tôt

la question de taxation carbone qui est basé sur des calculs purement théoriques, mais qui a le mérite de forcer les pays industrialisés à faire des efforts pour réduire leur taux d’émission. mais ne nous leurrons pas. nous pouvons constater de nos propres yeux combien nos villes sont polluées, qu’elles ramassent toutes sortes de déchets indésirables venus de l’étranger, et le pire c’est qu’on se conforte à dire que c’est la responsabilité des autres.

Modifié 3 mois plus tôt par angady
gerard
Expert
3 mois plus tôt

Il n’y a pas que Gaelle…..

là c’est MSF qui jette une pierre sur les pelouses bien arrosées de Iavoloha

https://www.koolsaina.com/video-il-sagit-aussi-de-volonte-politique-selon-medecins-sans-frontieres/

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles

 
ACTUTANA