Comment sortir de la pauvreté ?

Ce machin, ça va enrichir qui ?

Aaah, la question à 10 millions ar (par mois)… et cruellement d’actualité au pays endémique puisqu’aujourd’hui, les Malgaches sont certainement les gens les plus pauvres au monde.. ou tout du moins, en font partie.

Alors, comment on devient moins pauvre ? Et bien tout simplement en créant de la richesse non ? Mon dieu, c’est aussi simple que cela ? Bah oui, absolument.

Et comment on crée de la richesse ? Et bien il n’y a pas 36 moyens, en gros moi j’en vois deux. Le premier c’est l’agriculture (et dérivés) : tu plantes des bidules et des trucs, tu récoltes et tu vends. Voila, tu es moins pauvre.

Le second moyen, c’est l’achat/revente. Depuis la nuit des temps, c’est l’essence (grmbl) même du commerce. Tu achètes au prix de 1, tu revends à 10, tu enlèves toutes tes charges et tes impôts, tu t’enrichis de 3 ou 4. Et ainsi de suite.

L’autre soir je discutais avec Mamadou

Bon, après tu peux aussi jouer au loto ou aller prospecter de l’or mais c’est un peu plus aléatoire.

Voila, c’est comme ça qu’on créé de la richesse, que l’on s’enrichit. Produire des biens, des services, extraire les matières premières, les transformer, les vendre cher, exporter, etc.

Tous ceux qui ont appliqué ce schéma au pays endémique se sont tous enrichis. Certains plus ou moins illégalement certes, en traficotant et toussa, mais d’autres au contraire ont suivi (à peu près) les règles et ont fait les choses (à peu près) proprement.

Donc c’est la preuve que ça marche. Malheureusement, et à l’échelle du pays, ces success stories font plutôt figure d’exception. Ils sont juste quelques uns à avoir fait ça et rapportés aux 30 millions d’endemiques, c’est peanuts quoi.

Les études ne sont pas un passage obligé pour réussir au pays endémique. Ça aide certes mais les grosses fortunes sont souvent des bac-3 donc c’est la preuve qu’il n’est pas obligatoire de faire bac+machin truc pour devenir milliardaire.

Mais bon, à la longue, c’est quand-même même plus intéressant d’avoir un minimum de bagage éducatif et culturel. Si c’est devenir milliardaire et être un gros rustre dans le même temps, ça va pas le faire.

Donc voila pourquoi ce pays est toujours pauvre. Les dirigeants n’ont pas su créer les conditions pour permettre à tout le monde d’avoir cette chance de s’enrichir. C’est pas avec des Colisées, des stades de foot, des téléphériques, des Miami et autres conneries âneries mora que tu créeras les conditions qui permettront à ta plèbe de sortir de leur bouhi bouhi.

Ouée la critique est facile mais au lieu de rester les bras ballants dans ton eco quartier, tu auras fais quoi l’elman alors pour permettre aux gens, et donc au pays de s’enrichir ?

En d’autres temps, je vous aurais envoyé balader car c’est vous qui avez voulu prendre le pouvoir, donc assumez votre incompétence.

Mais vous faites tellement pitié avec votre incompétence assassine, qui tue vos propres compatriotes, que dans ma grande mansuétude, je vais donc vous proposer 2 idées qui à mon sens seront véritablement moteurs de richesse.

1- Développez les chemins de fer dans tout Madagascar. C’est pas trop cher et c’est assez rapide à mettre en œuvre.

2- Créez la Silicon Valley IT de l’Ocean indien. Argent facile, des milliards de $ de richesse en perspective.

J’en ai encore plein des idées comme ça, mais permettez-moi d’en garder sous le coude de mes vieux bras ballants.

Dernier point : pour s’enrichir, même sans diplôme, il faut quand même travailler un minimum. Au pays du moramora et du kamo be tenda, c’est pas gagné.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
16 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Coco
3 mois plus tôt

Développez les chemins de fer

Il y a deux étudiantes américaines qui ont fait des recherches pour une thèse sur “L’impacte économique de la FCE”. C’est un document qui pointe dans ce sens et met en lumière toute l’importance économique de ce train dans la région. On peut sans doute imaginer ce que cela pourrait être s’il y a des trains qui desservent tout Madagascar ? Le document est téléchargeable sur le net.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

le développement des pays riches actuels est du au chemin de fer, et ce n’est pas pour rien que la chine, la russie , l’inde font des efforts pour développer leur réseau ferroviaire

gérard
3 mois plus tôt

ne faut il pas différencier richesse collective et fortune individuelle ?
à l’échelon d’un pays on voit bien que sauf ressource naturelle providentielle , c’est le travail et la production qui compte
à une échelle plus personnelle , le triptyque “mentir voler prier” vaut peut être mieux qu’un smic à 217 000 ar ?

Rakoto
Rakoto
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

C’est tout un sujet de thèse de doctorat là, c’est même la question qui mettra en lumière tout la pauvreté qu’endure notre pays.

despote
despote
3 mois plus tôt

Le second moyen, c’est l’achat/revente. Depuis la nuit des temps, c’est l’essence (grmbl) même du commerce. Tu achètes au prix de 1, tu revends à 10,

Le contre-exemple des vendeurs à la sauvette de Behoririka. Rares sont ceux qui arrivent à s’enrichir de cette activité.

mpijery
mpijery
3 mois plus tôt

Avec le point 2 (Silicon valley) on pourrait détrôner facilement Maurice car nous avons des ressources (humaines) qu’elle n’a pas.
En revanche, il y aura beaucoup à faire au niveau de la couverture énergétique pour séduire les entreprises

Afist
Afist
En réponse à  elman
3 mois plus tôt

Je crois que l’ITU a Andoharanofotsy l’a fait

angady
angady
3 mois plus tôt

la culture de l’argent facile et rapide, c’est pas mal à la racine de nos problèmes économique et sociétal actuels. et puis, plein de vendeurs de rêves. du politique au religieux, mais aussi plein de petites combines/arnaques au quotidien qui fait qu’il n’y a plus de confiance nulle part.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  angady
3 mois plus tôt

hélas! cette culture de l’argent facile a pris profondement racine chez nous depuis la revolution socialiste et accentuée par la revolution couleur bacs à ordures, du coup, les gens, surtout les jeunes ne veulent plus se donner de la peine, ils preferent l’argent facile, quel que soit le moye, j’ai toujours en mémoire cette jeune fille à qui on a proposé de travailler à la mairie, elle a repondu orgueilleusement: ce que je gagne en 1 mois à la mairie, je peux facilement le gagner en une nuit chez indra

Hary
Hary
3 mois plus tôt

Bon analyse sur comment créer de la richesse.
Par contre ,c’est mort pour nos matières premières. Les matières premières n’appartiennent ni au peuple malgache ,ni à l’état malgache. Par exemple , le nickel et le cobalt ont été vendus à un consortium japonais-Coréens pour presque 50 ans.Le saphir a été vendu aux sri lankais, thailandais pour très longtemps etc etc . En réalité , il faut faire comme si on n’avait pas de matières premières car leurs extractions et exploitations ont été vendus aux étrangers pour très longtemps par nos chers politiciens.

Rafangy
Rafangy
3 mois plus tôt

“Ce machin, ça va enrichir qui ?”
ben les potentats du regime bien entendu! ma main au feu que le sac de ciment est facturé pas moins de 200 000ar

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires