Alors, la Justice de mer*de au pays de mer*de ?

Dépêche

Avis aux amateurs dragués pour rentrer dans ce bled minable.

Et on ne s’étonnera donc pas que les vindictes populaires.. soient si populaires.

Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
The Man
The Man
3 jours plus tôt

Si j’ai bien compris, il n’était jamais question d’une poursuite pour meurtre (prémédité ou pas) mais d’un (simple) homicide involontaire. Et puis après avoir analysé les faits et les témoignages des uns et des autres, le ‘mpitsara tsy mitanila’ a trouvé son accusé coupable et lui a infligé la peine qu’il estime appropriée.
Emprisonnement ferme ou avec sursis, ce n’est pas la question. Le vrai hic, c’était le choix de la procédure qui aurait pu requérir de plus profondes investigations compte tenu des circonstances entourant le décès de la victime. Le ministère public était convaincu que c’était un banal accident de circulation ayant causé la mort. Point barre disait l’autre.

The Man
The Man
En réponse à  elman
3 jours plus tôt

Le mpitsara ne peut décider autrement, il a été saisi pour homicide involontaire (un délit) et ne peut prononcer de condamnation pour meurtre (un crime). Qoui qu’il en soit, la sentence est discutable. S’il y a quelqu’un à être blâmé,, c’est le mpanenjika (le ministère public). Incompétence, empressement, pression ou autre chose, seul Dieu le sait.

Modifié 3 jours plus tôt par The Man

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires