Désolé, je ne vois que frime et promesses à Madagascar

A l’image du Francia c’est tout le pays qui s’est échoué.. ou a échoué aussi

Gné ? Oui oui, la première réflexion nocturne de cette année 2022 s’intitule donc “Désolé, je ne vois que frime et promesses à Madagascar“.

Tic tac, à moins de 13+6=18 mois de l’échéance fatidique de la fin de son mandat, qu’a-t-on vu et entendu pendant près de 45 minutes lors de cette allocution de fin d’année ?

Des promesses, encore et toujours des promesses, assaisonnées avec les sempiternels “nous allons faire ceci et ça aussi“. Alors que ça peinait péniblement à inaugurer quelques hectomètres de routes en pavés depuis 3 ans, voilà que tout d’un coup on va aller construire des centaines de kilomètres d’autoroutes tompokolahy sy tompokovavy.

Avec des téléphériques, des fly-over, et j’en passe. Bref, toujours les mêmes vieilles rengaines annoncées et promises depuis bientôt 40 mois… et pour quel taux de réalisation ?

Et d’ailleurs a-t-on au moins un tableau précis, chiffré et mis à jour en temps réel de toutes ces belles promesses présidentielles ? Le cas échéant, nous allons donc les recenser une par une, videos tonitruantes et insolentes de campagne à l’appui et nous allons donc commencer à rédiger le bilan de ce mandat que l’on nous avait présenté comme un super TGV qui va foncer mais qui dans les faits, à l’instar des chemins de fer malgaches, passe plutôt son temps à dérailler.

Ce que je vois, depuis 2009, c’est plutôt un pays qui s’enfonce dans les affres d’une pauvreté et d’une misère sans nom. Innommable même. Faillite économique, inflation monstrueuse, chômage, une paupérisation à Très Grande Vitesse effectivement. Pis, quand une partie sans cesse croissante de la population commence à ne plus manger à sa faim, ce sera bientôt “We are the world” pour le pays endémique ?

Mauvaises priorités dans les projets, gabegie, sans parler de ces gouvernements successifs étranges dont certains membres ne resteront pas dans les annales. Dernier épisode en date, cette ministre mystique qui parle dans une langue inconnue, où il est question de kéré, de bronchite et de brochette. C’est effarant 😯

Est-ce encore utile de parler de la Jiramaty et d’Air Madagascar qui a donc finit par totalement se crasher ? Du jamais vu effectivement en 60 ans, une grosse première.

Et malheureusement, le marasme est loin d’être terminé. Le covid 19 n’a pas encore dit son dernier mot, et si ici en France nous devrions enfin voir le bout du tunnel cette année 2022 merci la vaccination, il n’est pas dit que vous en finirez aussi cette année, surtout avec un taux de vaccination aussi minable.

Et en parlant de covid19, les bailleurs de fonds commencent à se poser des questions sur l’utilisation des 900 millions de $ alloués par la communauté internationale. Ça ne semble pas compliqué pourtant : colonne recette hop 900 millions de $ et colonne dépense, hop une ligne pour chaque dépense avec les pièces justificatives. A moins que ça on ne sait pas faire non plus ?

La Présidence d’un pays ne se limite pas hélas à un “show sensationnel” en permanence. C’est hélas ce à quoi Andry Rajoelina se limite dans son mode de gouvernance  : tenter de briller de mille paillettes aux yeux du monde entier.

Le ressenti au vu de tous ces problèmes justement c’est que ça fait plus pitié qu’autre chose.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
no name
no name(@no-name)
20 jours plus tôt

vous n’êtes pas le seul à ne voir que ça
et ça fait encore plus froid dans le dos quand on est sur place et qu’on ne peut pas “se barrer”

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
19 jours plus tôt

Avez-vous déjà vu un documentaire sur netflix qui s’intitule : “Fyre : le meilleur festival qui n’a jamais eu lieu”?
Allez voir ce documentaire et ça va vous rappeler quelqu’un. Il n’y a rien a dire côté marketing mais côté réalisation de projet …
C’est exactement ça qui arrive chez nous. Du werawera en masse mais 0 niveau réalisation.

Modifié 19 jours plus tôt par Rakotomangamijoro
carole
carole(@carole)
18 jours plus tôt

tena grave.
Les comptes fake ont beaucoup à faire pour redorer l’image sur les réseaux sociaux.

angady
angady
17 jours plus tôt

moi, ce que je ne comprends toujours pas, c’est pourquoi, nous le peuple mesurons les performances des élus aux constructions de bâtiments. des choses que nous qualifions de concrets. et du coup, les têtes brulées telles que le lapin de service se croit répondre aux besoins de ce peuple en faisant bâtir des choses impressionnantes qui plaisent aux yeux. du werawera tel qu’il est qualifié aujourd’hui.
un bon nombre de tout ça devrait être du domaine des investissements privés. le rôle de l’État est de promouvoir un environnement sain pour que ces investissements puissent se faire: éducation, santé, transport, pouvoir d’achat, justice sociale, bref, créer des emplois quoi. tout nouveau projet devrait d’abord se mesurer à combien d’emplois stables (et payés plus que le smig) est-ce que ça va créer avant qu’on y mette le moindre effort.
aujourd’hui, c’est du samy maka ho azy qui prévaut, on n’a quasiment plus rien dans les normes d’un système étatique fonctionnel. il n’y a qu’à voir comment les règles de circulation sont respectées dans nos rues pour s’en rendre compte.

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles