Houston vous allez avoir un gros problème

L’Armageddon approche inéluctablement

L’autre jour, je lisais une analyse intéressante pondue en 2014 par une brillante connaissance sur les différentes crises politiques qui se sont tenues à Madagascar, à savoir donc celles de 1972, 1991, 2002 et 2009.

L’auteur a essayé de déterminer une trame commune à ces différents soubresauts de notre histoire, et à la lecture de ces décryptages, ce qui m’a immédiatement frappé c’est que ça y est, en 2021 nous y sommes de nouveau, tous les ingrédients sont réunis pour que ça pète une nouvelle fois.

Quels ingrédients ?

Le premier élément se retrouve chez les dirigeants. Usure du pouvoir, tandapa qui commencent à se bouffer entre eux, les raspoutine qui phagocytent et qui monopolisent toutes les manettes, abus de pouvoir, bref, le petit cercle qui se remplit bien la panse alors que la populace est en train de bouffer l’innommable.

On retrouve ensuite cette guerre sourde et larvée entre ceux qui sont au pouvoir et ceux qui n’y sont pas. Dialogue de sourds ou même absence totale de dialogue, c’est le marronnier classique.

Ceux qui sont au pouvoir pensent y rester ad-vitam mais malheureusement, ils n’y resteront pas advitam. Arema, UNDD, Tim, HVM, etc. ils n’auront finalement fait que passer et ce TGV semble bien parti pour en faire de même.

L’opposition quand à elle finira par cristalliser toute la pauvreté, la misère et finalement la colère populaire et plus ceux qui sont au pouvoir tenteront de réduire au silence cette opposition et plus elle prendra de l’ampleur.

Dans chacune des crises antérieure, il y a toujours eu un point de départ, un fait, un coup qui s’est tenu à une date précise. Tout le monde se rappelle que cela a commencé à une date précise, puis après la mayonnaise s’est emballée et atterrissant inéluctablement au remerciement du Président en exercice. Vu à ce à quoi on assiste aujourd’hui à Madagougou, ce fait déclencheur ne devrait plus tarder. Peut-être même s’est-il déjà déclenché mais nous ne le savons pas encore.

Dans tous les cas, il y aura une escalade et plus personne ne contrôlera la mayonnaise.

Miala daholo tenisany

« Tsiranana miala » ! « Ratsiraka miala » ! « Zafy Albert miala » ! « Marc Ravalomanana miala » ! « Hery Rajaonarimampianina miala » ! L’actuel locataire de Iavoloha attend sans doute avec angoisse son tour avec le premier qui dégainera le « Andry Rajoelina miala » ! mais qu’il ne se fasse pas d’illusions : son tour viendra aussi vu la situation catastrophique dans laquelle se trouve aujourd’hui le pays.

Comme tous ses prédécesseurs, Andry Rajoelina se retrouvera à un moment totalement isolé et zay, ce sera vita, game over, fin de la partie.

Il y aura sans doute aussi une petite marche de la liberté, quelques morts et là aussi, la situation deviendra intenable pour M. Rajoelina, qui n’aura plus qu’une option : veloma tompokolahy sy tompokovavy.

En y regardant de près, c’était exactement ce à quoi semblait vouloir arriver l’Apollo 21. L’opération semble certes avoir échoué mais les dirigeants devraient se préoccuper davantage de l’opinion publique par rapport à cet événement : quand cela va du « c’est du cinéma » au je m’en foutisme le plus total en passant par un secret « dommage que ça ait loupé« , c’est que … Houston vous avez un très grave problème : votre vahoaka n’en a plus rien à cirer de vous.

Ah oui, quelle est donc cette analyse qui a inspiré cette chronique aujourd’hui ?

Lire : Le drame des « investissements irréversibles » à Madagascar

Appliquez votre « RTSP » à la situation d’aujourd’hui en 2021, et vous verrez que comme je l’ai écrit, ça y est, on y est de nouveau en plein dedans, tout y est.

Bon courage les gens. Et dire qu’on aurait évité ce qui arrivera si dès le premier jour du mandat on avait pris son angady, sa b*te et son couteau pour aller planter du riz. Mba henoy ihany l’elman ê…

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rafangy
Rafangy
Expert
1 mois plus tôt

le mamimbahoaka pense qu’avoir bomba de son coté est un atout non negligeable!

Rafangy
Rafangy
Expert
En réponse à  elman
1 mois plus tôt

qui fonctionne grace à une pile electrique!

zafimbaza
zafimbaza
1 mois plus tôt

Effectivement les événements arrivent à rythme régulier. Le problème est que des opportunistes sautent à chaque fois sur l’occasion. Résultat : on est tjrs dans la mouise.
A Mada crier très fort ça rapporte mais rarement à la Nation .

Coco
1 mois plus tôt

ça y est, en 2021 nous y sommes de nouveau, tous les ingrédients sont réunis pour que ça pète une nouvelle fois.

Un pays qui oublie son passé est condamné à le revivre.

gerard
Expert
1 mois plus tôt

merci de diffuser ce texte documenté, et instructif

m’autorisez vous à donner le lien vers une autre étude dont le thème est également la « malédiction » qui semble frapper notre « île heureuse » !

https://www.researchgate.net/publication/321096437_Madagascar_anatomie_d'un_etat_de_crise

une occasion pour exprimer le souhait que le grec qui a dit que « l’histoire est un éternel recommencement » se soit trompé

en effet qui bénéficierait d’une nouvelle crise?, d’un éventuel cataclysme ? mis à part quelques mafieux, nouveaux ou déjà en place ?

carole
carole
Gold
1 mois plus tôt

Miandry izay higadonany. Grave ty…

angady
angady
1 mois plus tôt

il y a toujours des forces occultes derrière chaque campagne de dénigration du pouvoir. cette fois, on dirait que les membres du club ont été exposés au grand jour. on verra si le stratagème est efficace, mais une chose est claire: le vahoaka a longtemps été manipulé pour servir de monnaie d’échange

ACTUTANA