La Jirama : une formidable machine à laver

La Jirama : une formidable machine à laver
La Jirama : une formidable machine à laver

Au vu des montants astronomiques de subventions engagés dans cette compagnie depuis 2009, il est étonnant de constater que cette société d’Etat ne marche toujours pas correctement en 2017.

La seule conclusion qui s’impose est que la Jirama n’est en fait qu’une formidable machine a laver. Car autrement, quelle entreprise au monde accepterait de fonctionner ainsi, à perte pendant 8 ans ?

On parle ici de 1000 milliards ar de subventions publiques. Oui 1 000 000 000 000 ar tout simplement évaporés mais rassurez-vous, comme un célèbre principe en physique l’énonce, rien ne se perd, tout se transforme.

Car qui irait s’intéresser aux comptes de la Jirama ? Qui osera demander le pourquoi du comment du gonflement soudain de ces « charges exceptionnelles » d’une année sur une autre ? La Cour des comptes ?

Mais le citoyen contribuable est en droit justement de demander des comptes : ces 1000 milliards d’ariary ne sont pas sortis miraculeusement de terre, ce sont bien des impôts payés par le contribuable à la sueur de son front qui sont partis en fumée. Donc il est en droit de demander à quoi a été utilisé l’Irsa dont est amputé mensuellement son salaire.

Et ce n’est pas terminé : pour la période 2009-2014, la Jirama fait état d’un passif de 800 milliards ar. Comme il n’y a aucune raison de penser que les choses se soient améliorées entre 2014 et 2016, on peut raisonnablement estimer que ce passif est maintenant de l’ordre d’au moins 1200 milliards ar. Passifs veut dire dettes : ce sont des montants qui sont encore à régler auprès des fournisseurs, pour la location des groupes thermiques, l’entretien, le carburant.

Donc au total au moins 2 200 milliards ar de deniers publics ont été gaspillés, mal utilisés, détournés, blanchis, dilapidés ces 8 dernières années. Cela représente plus de 600 millions d’euros et cela constitue un formidable trésor de guerre pour 2018.

Dernière question que tout le monde se pose : le nouveau DG de la Jirama souhaite-t-il et pourra-t-il faire le ménage ? Arrivera-t-il à nettoyer ces écuries d’Augias ? Ou bien se laissera-t-il lui aussi happer au fonds de ce tonneau des Danaïdes qu’est devenue la Jirama ?

Près de 15 jours après sa nomination, tout le monde attend avec impatience sa première conférence de presse officielle pour avoir un état des lieux précis des comptes, et surtout prendre connaissance de son plan de sauvetage.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Coolboy

Déjà aloha tokony hosarahana @ Jirama ny jiro sy ny rano. Efa misy ny ministeran’ny rano misaraka @ ministeran’ny energie ka tsy ho araky ny Jirama ny baiko avy @ ministera roa.
Tokony ny jiro ihany no ifantohan’ny asany.Dia misy orin’asa roa izany: Jiro malagasy sy Rano malagasy. Amin’izay ho voafehy tsara ireo asa lehibe roa ireo.
Tokony hanorina centrale thermique koa any sakoa miodina @ charbon de terre. Amin’izay mihena ny importation ary ho voavatsy energie ny any atsimo

arivony

,

Mission impossible 8. L’exemple vient toujours de plus haut.
Moi je pense tout le long de l’organigramme, tous les employés de la jirakàkà sont des voleurs (je m’excuse pour les quelques dizaines d’exception).

La jirama est une des rares entreprises qui n’a pas besoin de pub pour attirer la clientèle, elle refuse même les nouveaux venus (essayez de demander un compteur pour voir) car elle n’arrive pas à suivre. Alors pourquoi elle se meurt?

Des fois il s’agit de truc anodin, des universitaires qui piquent du courant, des employés de la jirama qui rechargent des batteries pour gagner du fric car ils paient pas ou peu, les dirigeants qui se remplissent les poches, les bons de livraison factices pour les produits de traitement et du gasoil, l’état qui s’en sert comme vache à lait…

Au final, 1.000 milliards c’est peu.

arivony

,

C’est bien connu, si vous voulez que votre entreprise marche, confiez la gestion à des vazaha. C’est bien pour le marketing et vous vous souciez pas de voleurs.

An’i dada sa an’i mama hoy ny babakoto, na koa hoe nga misy handova an’io eo.




arivony

,

shuuut, évitez cette date, certains vont dire que la couleur verte/bleue du site n’est pas seulement une question de design.

Mais ce que vous dites est vrai. On peut aussi parler d’Air malade

Eli

Angamba raha mandoa DAHOLO ny mpanjifa rehetra ary tena mijanona ao amin’io orinasa io daholo ny vola dia mety handeha ihany ny zavatra…

babakol

Recement nomination du nouveau DG de la JIRAMA apres appel d’offre ! Est ce que c’est possible d’avoir au moins le CV et la declaration de patrimoine de cet illustre,et de le publier ,faute de transparence dans les comptes de la JIRAMA ? Ou bien c’est comme dab appel d’offre caché et trucqué pour niquer les enc…s !

mangableu

Enjana ihany izy ity ka!Ny azo atao koa dia indépendant ny jirama par Région amizay hita eo izay tsy miasa tsara. Izahay aty Fort-Dauphin izao no mandoa jiro lafo indrindra eran’i Madagascar ary valin’izay fahalafosana izay dia tsy misy delestage. Koa maninona no tsy mahavita an’izany amin’ny faritra rehetra?
Par contre ny resaka compteur sy nouvel abonné dia aretina iraisana manerana ny Nosy izy io.

zainjafy

Raha ny fahitako azy, ireto no tokony hataon’ny DG raha afaka hanao izany izy:
– Tapahina izay tsy mahaloa facture indrindra ny etablissement publics: cité universitaire, camp militaire, ministère, palais, hopital, etc…
– La jirama ne doit plus louer des groupes electrogènes
– Detourner(hihi) la subvention de l’ Etat vers l’énérgie solaire
– Acheter du carburant au même prix qu’ à la pompe
– etc…

mangableu

, Izay mihitsy, saingy….




babakaty

, Dia ampiana vérité des prix dia ao tsara, fa ny vola tokony halefan’ny fanjakana any amin’ny subvention dia anamboarana énergie renouvelable ary amorana na tsy andoavana haba ny fampidirana panneau solaire ho an’ny isan-tokantrano

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!