Le guide de survie du touriste à Madagascar

Le guide de survie du touriste à Madagascar

Le guide de survie du touriste à Madagascar

A peine quelques semaines après la mise en ligne du site, je reçois déjà des mails me demandant : « Dites, c’est vraiment si insecure que ça chez vous ? Nous voulions venir cet été mais du coup là on hésite« .

La franchise étant la meilleure option, je leur répond donc : « Oui il est vrai que l’insécurité s’est fortement accrue dans le pays mais en prenant quelques précautions d’usage, votre séjour devrait bien se passer« .

Quelles précautions d’usage ? Si on m’avait dit un jour que je deviendrai guide touristique j’aurai éclaté de rire mais comme il faut tout faire dans ce pays, et comme j’ai eu la prétention d’avoir comme slogan « les bons plans pour (sur)vivre à Madagascar » et bien allons-y alors, je ne recule pas devant les responsabilités mon général 🙂

 

Votre séjour

L’argent est le premier problème. Les touristes viennent souvent avec leurs devises, en grosses coupures. La première mauvaise idée est de se déplacer pendant tout son séjour avec tout ce cash sur soi.

Dans la rue, à l’hôtel, sur la plage, dans votre chambre d’hôtel, bungalow, les occasions de tout perdre d’un coup sont trop nombreuses. Les solutions existent heureusement :

Les cartes bleues visa

L’usage de la carte bleue s’est largement répandue sur la grande île. Les cartes bleues visa card sont acceptées partout, les Mastercard sont moins généralisées. Réglez au maximum avec votre carte. Certes, votre banque vous prélèvera quelques euros de frais d’utilisation à l’étranger mais ne soyez pas radins, qu’est-ce que quelques euros face au risque bien réel de tout perdre ?

Les retraits aux automates (GAB)

Je vous conseille d’éviter les retraits aux automates bancaires. D’une part les retraits sont plafonnés à chaque opération, vous obligeant à faire de multiples retraits et donc des frais de prélèvement plus importants et d’autre part, côté discrétion, ce n’est pas génial.

Mon conseil : rentrez directement dans la banque, vous pourrez y retirer tout le cash que vous voulez, dans la limite du plafond de votre carte. Veillez simplement à avoir 2 pièces d’identité sur vous.

Le mobile banking

On n’y pense pas automatiquement mais le mobile banking peut constituer un excellent coffre-fort. Même en cas de vol de votre téléphone, votre argent sera à l’abri, protégés par votre code secret. Par contre, se renseigner au préalable sur les délais de réactivation en cas de vol de sa puce.

Les traveller’s chèques

J’avoue humblement que je n’ai jamais utilisé ce type de produit qui semble devenu obsolète mais cela vaut quand même la peine de se renseigner.

On le voit, les alternatives existent et je le répète, ne vous baladez pas avec tout votre argent sur vous. Ne le laissez pas non plus dans votre chambre d’hôtel, on a déjà vu des histoire avec des femmes de ménage indélicates.

Petite parenthèse sur les change dans la rue

Attention, arnaque en vue ! Je pense notamment à ces personnes qui vous abordent à Analakely ou Antsahavola pour faire du change.

Vous comptez ensemble les ariary qu’il vous donne mais malheureusement, rentré dans votre chambre d’hôtel, il en manquera systématiquement. C’est comme ça, et j’ai renoncé à tenter de comprendre comment ils font.

Si vous devez absolument changer vos dollars ou vos euros, faites le avec des amis ou des personnes de confiance. Ou sinon des bureaux de change avec pignon sur rue. Ou encore à la banque. Les taux seront certes plus bas mais au moins vous ne vous ferez pas plumer. Si pour une raison quelconque vous devez emmener une forte somme avec vous, divisez l’argent et mettez le dans différentes poches, sacs, etc.

 

Dans la rue

Soyez prudents avec vos sacs, vos téléphones, vos appareils photos. Les vols à l’arraché ont pris de l’ampleur, soyez vigilants. Regardez bien les gens autour de vous, les comportements étranges, les regards insistants, les gens qui vous suivent.

Attention également aux attroupements autour de vous. En général ce sont des bandes organisées : pendant que certains d’entre eux attireront votre attention vers la droite, d’autres vous feront les poches à gauche.

De préférence, portez toujours vos sacs à dos et à main, devant, sur le ventre.

Soyez très vigilants par rapport à vos documents de voyage : passeports, cartes d’identité. Privilégiez les billets électroniques, en cas de perte vous pourrez toujours le réimprimer depuis votre boîte mail.

 

Pour les noctambules

Attention, risques surmultipliés la nuit, l’alcool et la drogue rendent fou. Ne traînez pas dans des quartiers mal famés, vous ferez un excellent pigeon. Par quartiers mal famés j’entends des coins glauques, mal éclairés, isolés, peu fréquentés, des véritables coupe-gorge ! Essayez de toujours vous déplacer en groupe, le plus nombreux possible. Ayez toujours votre passeport sur vous pour les contrôles policiers nocturnes.

Attention aux belles de nuit : vous devez savoir qu’en un sms, elles peuvent signaler à une bande d’individus peu recommandables où vous vous trouvez. Vous finirez potentiellement le lundi suivant dans la rubrique faits divers des quotidiens de la place.

N’abusez pas de l’alcool, consommez avec modération pour pouvoir toujours rester maître de la situation et évaluer les situations à risque

 

Déplacements en province

Une règle d’or : essayez de ne plus être sur les routes après 19:00. Planifiez au maximum vos trajets, le temps que ça prend, quitte à effectuer plusieurs étapes. Les voyages sur route donc en journée si possible.

Et n’oubliez pas, les pépins mécaniques sont toujours possible, il faut l’inclure dans vos prévisions. Si vous voyagez loin (vers le nord ou le sud), il faut impérativement fractionner votre voyage pour éviter ces trajets de nuit. Si pour une raison X ou Y vous vous retrouvez quand même à voyager de nuit, alors priez bien fort et serrez bien les fesses en espérant que cela se passe bien 🙂 Dans 99% des cas oui cela se passera bien.

Il reste le 1% de pas de chance 🙂

Voila. Si vous avez d’autres conseils pour nous amis touristes, n’hésitez pas.

Lire aussiVotre sécurité à Madagascar

Partager l'article
elman

Digital Native Allez on y croit !

35
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
VIP

– Ne pas donner à manger aux Babakoto locaux, sinon ils feront semblant d’avoir de terribles colliques et vont vous demander des sommes astronomiques pour se soigner.

arivony
Membre
arivony

Mettez des capotes.

F
Membre
Gold

J’aime bien vos rubrique !
Vous abordez un sujet souvent délicat. Mais autant ne pas se voiler la face.
La première tentative de soustraction de portefeuille je l’ai subie sur l’Esplanade du Trocadéro à Paris. La gamine qui tentait de le faire s’est retrouvée sur les fesses à 2 ou 3 mètres de moi suite à la bourrade qu’elle a reçu.
La seconde c’était sous les arcades de l’Avenue de l’Indépendance…
Le point commun entre les deux tentatives : attirer mon attention, à Paris avec des billes lumineuses que la petite avait dans la bouche, et un chapeau coincé entre le gamin et moi à Tana.
Point commun des deux tentatives, à Paris ma veste était boutonnée donc serrée et la tentative d’accéder au portefeuille était sensible. A Tana ma « banane » était serrée sur ma brioche de vazaha donc la moindre tentative d’y toucher était aussi ressentie.
C’est le chapeau qui s’est retrouvé à une dizaine de mètres sous les applaudissements des commerçants voisins. Donc faire attention à son environnement immédiat et porter des effets serrés plutôt que lâches. Les pickpockets gasy semblent très habiles…

Autre point peu souvent cité dans les guides pour touristes.
Un alliance doit être le seul bijou porté, bannissez colliers, bracelets et autres fanfreluches quand vous sortez dans la rue. Laissez vos bijoux chez vous, inutile de tenter ceux pour lesquels la revente d’un morceau d’or représente souvent plusieurs kilos de riz.

Emportez avec vous deux ou trois coins en bois, pièce de bois en forme de triangle que vous pourrez glisser sous la porte de votre chambre d’hôtel, empêchant toute ouverture facile.

Pour l’utilisation de la carte Bleue ou Visa, sachez qu’aucune banque n’impose vraiment de somme maximale pour une opération. Au besoin renseignez vous auprès des banques de la place. Je me suis souvent fait avoir par des commerçants qui affirmaient que 200 euros était le maximum. Donc pour chaque fraction il y avait des frais de change à payer…
Faites attention aux fers à repasser (s’ils existent encore), les dispositifs qui prennent l’empreinte des cartes sur papier. Certain fers à repasser écrasent les lettres de la carte, la rendant inutilisable. Ensuite ne laisser pas les papiers carbone au commerçant, demandez les et emportez les avec vous.

En ce qui concerne les papiers d’identité, sachez que pour la France il est possible d’ouvrir un compte sur service-public.fr, compte sur lequel vous pouvez télécharger les copies de tous vos papiers importants. En cas de besoin vous pouvez depuis n’importe quel cybercafé télécharger les ou les papiers dont vous avez besoin, et les autorités consulaires françaises peuvent vous aider en cas de nécessité.

Pour votre argent la solution de placer des billets de banque dans un soutien gorge, ou dans un slip fonctionne toujours. (Éventuellement mettez deux slips)

kof
Membre

@feng.chou,
« Pour votre argent la solution de placer des billets de banque dans un soutien gorge, ou dans un slip fonctionne toujours. »

Et si on ne porte ni soutien gorge ni slip, comment on fait? 🙂

Rafangy
Membre
Rafangy

@kof, si vous ne portez pas ni soutien gorge ni slip, vous faites comme dans le livre de Papillon: vous mettez votre argent dans un tube et vous vous l’enfoncez dans le cul!

D. Oliprane
Membre

@rafangy, et selon l’expression consacrée : « l’argent n’a pas d’odeur »




Rafangy
Membre
Rafangy

@D. Oliprane, hihihihihi!

mclient
Invité
mclient

@D. Oliprane, si si, l’argent a de l’odeur. l’argent pue! demandez aux employés de la banque centrale qui doivent mettre un masque pour aller dans la salle des coffres tellement ça pue.

Rafangy
Membre
Rafangy

@mclient, d’accord et cet argent ne leur appartient pas, mais si vous leur dites que vous pouvez vous servir dans la salle des coffres, personne ne prendra le temps de mettre un masque

mclient
Invité
mclient

@rafangy, bah oui, ça vaut bien quelques sacrifices 🙂

mclient
Invité
mclient

@rafangy, oui, tout le monde a un cul 🙂

D. Oliprane
Membre

@mclient, et davantage pour les femmes. Voila pourquoi je confie mon porte-monnaie et ma carte de crédit à la mienne. Je lui laisse les cordons de la bourse (au sens propre comme au figuré !)




mclient
Invité
mclient

@D. Oliprane, en général, les femmes gèrent bien les portefeuilles. mais malheureusement pas toutes.

F
Membre
Gold

@kof, Je n’ose écrire ce à quoi nous pensons vous et moi 🙂

mclient
Invité
mclient

@feng.chou, pas la peine. c’est écrit entre les lignes 🙂

angelikademada
Membre

Si comme le touriste qui s’est fait voler ses affaires pendant qu’il dormait dans le bungalow qu’il avait loué, vous avez noté tous vos codes secrets dans un compartiment de votre portefeuille qui a été volé également, je vous conseille plutôt d’ouvrir une boîte mail et vous vous adressez un message à vous-même avec tous les numéros de téléphones de vos proches ainsi que les codes et renseignements que vous ne voudriez pas perdre par exemple les démarches à effectuer pour faire opposition à votre carte Visa etc. car si on vole votre téléphone ainsi que votre tablette, vous aurez toujours accès à vos renseignements personnels via un cyber.

mclient
Invité
mclient

@Angelikademada, attention! les e-mails ne sont pas, à priori, sécurisés. alors si vous utilisez ce service, mettez vos info dans un fichier crypté et attachez le dans l’e-mail

NONI
Invité

Bonjour,
Je vais tous les 2 mois a Madagascar, pour l’argent utilisez la carte bleue, en prenant l’option internationale illimitée qu on demande à chaque fois qu’on quitte la France, les achats et les retraits ne seront pas pénalisés et i n’y aura pas de commission, cela coûte 17€ .




mclient
Invité
mclient

@NONI, bon à savoir

D. Oliprane
Membre

@NONI, tous les 2 mois ! je n’ose imaginer le cumul de Miles ou les surclassements à répétition 🙂 .
Pourquoi ne pas publier votre ressenti sur flight-report.com des vols Air France dont on ne cesse de clamer la médiocrité des prestations sur la ligne CDG-TNR. Je suis persuadé qu’on prêterai beaucoup d’attentions à votre témoignage.

kof
Membre

Merci pour la chronique. Je passe quelques semaines de vacances au pays cet été (été boréal j’entends). Ces conseils, même si la plupart relèvent du bon sens, serviront certainement 🙂

despote
Invité
despote

La meilleure façon de visiter Madagascar reste un voyage organisé. Tout sera planifié dans les moindres détails par le voyagiste et vous ne risquez aucune déconvenue.
Vous pouvez d’ailleurs discuter ensemble des itinéraires, de l’hébergement, du moyen de transport, etc. pour faire de votre passage dans la grande île un séjour mémorable.
Seul inconvénient : le coût. Comptez au moins 2000 euros par personnes, le tarif peut vite grimper si l’agence de voyage a pignon sur rue.
Les avantages : vous êtes assurés de rentrer en un seul morceau dans votre pays d’origine. Les circuits sont en effet soigneusement choisis, évitant ainsi les mauvaises rencontres en cours de route.
S’il ne faille pas s’attendre à une cuisine de chef étoilé, la bouffe ne sera néanmoins pas plus mal que chez Mc Do.
Vous vous faites accompagner par un guide francophone qui connait les destinations comme sa poche et qui pourra négocier les prix auprès des commerçants locaux (lorsque vous souhaitez vous acheter des souvenirs), vous évitant ainsi de vous faire pigeonner.
Pour les infatigables voyageurs en sac à dos, je ne recommande pas cette destination. Avec l’insécurité grandissante, ce n’est pas une très bonne idée de partir seul à Mada. Ou, du moins, prévoyez de partir à plusieurs. Comme ça, chacun peut veiller sur l’autre en cas de soucis.

despote
Invité
despote

@despote, Pour le reste, les recommandations proposées dans cet article sont toutes valables.

kgb
Invité

Dans la mesure du légal, ayez une arme à feu. Et tuez les tous.




mclient
Invité
mclient

@kgb, vous risquez de tuer des innocents. on n’est jamais à l’abri d’un malentendu.

kgb
Invité

@mclient, tous sans exception, même les innocents aussi, ou du moins ce qu’il en reste.
Cela me rappelle un ami qui disait que s’il devenait président, il ramasserait ces 4mi dans les rues et les enfermerait dans un lieu à côté d’un laboratoire de recherche médicale et scientifique et ainsi il aurait des tas de cobayes à gogo à dispo pour ses scientifiques.

D. Oliprane
Membre

@kgb et @mclient, mais à la fin, ne pas oublier de prononcer : « Dieu reconnaîtra les siens » car si on massacre, autant le faire dans les règles de l’art.

D. Oliprane
Membre

Les traveller’s chèques sont refusés par les établissements bancaires en raison des fraudes.

jr31
Membre
jr31

@elman,
votre édito d’hier sur la sécurité me revient en tête, … j’imagine bien le touriste ayant réussi a attraper son voleur, qui l’amène au commissariat dans sa voiture de location, après on lui dit d’aller acheter du papier pour établir sa plainte, ensuite il doit ramener son voleur à anosy … même moi je m’embrouille, … ce touriste ramassera ses clics et clacs, et repartira avec le premier avion, … mais on y croit toujours!




mangableu
Membre

Le truc qui marche aussi en terme de survie c’est le canapé tourisme. Moi et ma femme accueillons de temps en temps des amis de la fac, la famille qui viennent pour quelques jours à Fort-Dauphin. C’est toujours bien de recevoir des connaissances, ça change un peu de la routine!

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!