Le Marathon International de Tana édition 2017

Le Marathon International de Tana édition 2017

Le Marathon International de Tana s’est déroulé ce dimanche 02 décembre 2017, avec un départ sur le parvis de l’Hotel de ville Analakely. Suivez le guide 🙂

Cliquez sur les numéros ci dessous pour passer à la page suivante

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
rafangy
rafangy
3 années plus tôt

merci Elman,! comme si on y était! les chaussures (ainsi que le reste principalement)sont très jolies!
oui je me souviens de cette charette chargée poussée et tirée par 2 mecs!
encore merci grand!

Rainintsara
En réponse à  rafangy
3 années plus tôt

Ary aiza ilay kof tsika iny? Izaho maka an’i Kof an. Atao financement particiapatif ny sns dia mety hiery an.

kof
kof
Expert
En réponse à  Rainintsara
3 années plus tôt

hahaha!

kof
kof
Expert
3 années plus tôt

Misaotra e! Par contre, courir un marathon au milieu des pots d’échappement c’est pas terrible. Normalement on coupe la circulation sur le parcours lors d’un tel événement.

kof
kof
Expert
En réponse à  elman
3 années plus tôt

Normalement lors d’un marathon ou d’un semi-marathon il y a une limite de temps pour finir la course. Sur un marathon, ça varie généralement entre 5 et 6 heures selon les courses. Il y a une voiture balai qui fait respecter ce temps et qui ramasse tous ceux qui le dépassent. De cette façon on peut garantir la durée maximum de coupure de la circulation.

kof
kof
Expert
En réponse à  elman
3 années plus tôt

Oh punaise, la honte. Le kitoatoa et la culture de l’amateurisme de bas étage a encore frappé :

« Les participants à la XVIIe édition du Marathon International de Tanà se plaignaient que cette version 2017 était mal organisée. Nombreux coureurs engagés à la course phare, le marathon long 42,195 km ont par conséquent dû abandonner à cause du retard de la mise en place des points d’eau et des
ravitaillements.
Les stars kenyanes et éthiopiennes ont fait partie des victimes qui n’ont pas pu finir la course jusqu’au bout. « Il n’y avait pas d’épongeage au point 7km puis au 14km ainsi qu’au troisième point d’eau. Il n’y avait pas non plus de ravitaillement au point 10 km », témoigne une des élites du pays.
« La voiture qui devait assurer la mise en place des points d’eau et le ravitaillement a rencontré une panne mécanique. L’organisation a dû trouver une autre voiture au dernier moment pour la remplacer mais c’était déjà tard » »

trackback
3 années plus tôt

[…] Source : Actu Tana […]

ACTUTANA