Le phénomène Macron pourrait-il se produire à Madagascar en 2018 ?

Le phénomène Macron pourrait-il se produire à Madagascar en 2018 ?

Le phénomène Macron pourrait-il se produire à Madagascar en 2018 ?

Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977, 39 ans à ce jour donc, est officiellement et depuis hier dimanche 14 mai 2017, le nouveau locataire de l’Élysée pour les 5 prochaines années.

Érection ou pas érection d’un nouveau Président de la République, totalement inconnu de l’opinion publique il y a 3 ans encore, sa conquête de l’Elysée est réellement impressionnante. Et évidemment le parallèle avec notre propre et prochaine présidentielle, en 2018, ne manque pas de se poser : le phénomène Macron pourrait-il se produire à Madagascar en 2018 ?

Avant d’y répondre et pour en revenir à la France, j’avoue que je voyais bien au départ Alain Juppé comme celui qui succéderait sans aucune doute à François Hollande. Profil typiquement gaullien, fils spirituel et digne successeur de Jacques Chirac, une Gauche complètement à la dérive après le quinquennat François Hollande, je voyais donc un grand boulevard s’ouvrir pour le Maire de Bordeaux, un boulevard qui aurait du le conduire sans coup férir au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré, à savoir l’Élysée.

Et bien non, raté, je me suis lourdement loupé dans mon pronostic.

La Présidentielle française de 2017 nous avons tous vu ce qu’elle a donné, avec cette conclusion impitoyable : Emmanuel Macron devient le huitième Président de la cinquième République française.

Et à Madagascar ? Le mauvais pronostiqueur que je suis voit aussi un grand boulevard pour Marc Ravalomanana pour 2018. Le scénario présente quelques similitudes avec ce qui s’est passé en France : comme Alain Juppé, Marc Ravalomanana nage dans les eaux des 70 ans. Comme François Hollande, Hery Rajaonarimampianina est complètement à la dérive dans les sondages. Comme les Français, les Malgaches ont un ras-le-bol des dinosaures de la politique et l’ont clairement exprimé le 23 avril 2017, ou vont clairement l’exprimer dans leurs suffrages en 2018.

Mais les similitudes s’arrêtent là : chez nous il n’y aura pas de primaires mais pléthore de candidats à la Présidentielle. 49 en 2013 à titre de rappel. Chez nous, même s’il sera à 1% d’opinions favorables, Hery Rajaonarimampianina se représentera quand même, et risque de gagner. Mais surtout chez nous, à moins de 18 mois de la Présidentielle 2018, on ne voit pas très bien qui pourrait être notre Macron national. Nous avons passé en revue toute notre “classe politique“, même parmi les moins connus, à ce jour, personne ne présente ce profil.

Et la comparaison s’arrête définitivement à ce stade car si en France, une semaine après la proclamation des résultats de cette Présidentielle, Emmanuel Macron peut commencer à gouverner dès aujourd’hui, et s’attaquant à la désignation de son Premier ministrer et à la formation de son gouvernement, puis préparer les législatives, chez nous, une semaine après la proclamation des résultats de notre Présidentielle, nous en serions à quelle étape ?

A acheminer vers la Capitale les résultats des bureaux de vote et les bulletins à dos de zébus ? A quoi sert cette CENI si nous ne sommes même pas en mesure d’aller voter le matin et d’avoir le résultat du vote le soir au dîner ?

Ou encore peut-être serions-nous en train de nous entre-tuer ? D’exiger la confrontation des PV ?  De descendre dans la rue, de tout casser et de tout brûler ? De former un “gouvernement d’union national” à l’africaine ? D’appeler son “Comité de soutien” ainsi que tous les natifs de sa région à la rébellion même si on a fait un “zéro virgule” comme résultat ?

Depuis 1789 les Français ont brillamment réussi leur passage à la tradition républicaine. Dommage  qu’ils n’aient pas réussi à transmettre, voire à imposer sévèrement cette tradition à leurs anciennes colonies. Mais c’est comme ça, on ne refera pas l’Histoire. Par contre on peut toujours agir aujourd’hui pour essayer de construire un nouveau Futur, et cela ne dépendra plus des Français.

Cela ne dépendra plus que de nous.

En attendant, nous souhaitons donc au nouveau Président Emmanuel Macron de réussir brillamment sa mission. Et attention au bouton de la bombe nucléaire, nous ne sommes plus sur Xbox ou Playstation, c’est pour de vrai là 🙂

A propos de elman

Digital Native

Allez on y croit !


Copyright Actutana Inc. - Tous droits réservés.  © 2017