Le premier tour, le remake ?

Les premières publications des résultats de ce deuxième tour ont démarré exactement comme celles du premier tour : démarrage en tête du candidat n°13, talonné par le numéro 25.

S’il est encore prématuré de parler de victoire de Andry Rajoelina avec à peine 6% des BV traités (en date de ce 20/12 à 08:56), il est néanmoins indéniable qu’une certaine tendance commence néanmoins à se profiler.

En partant du principe que les PV scannés et traités à la CENI le soient réellement d’une manière aléatoire, c’est-à-dire traités au fur et à mesure de leur arrivée sans tri douteux, je ne suis pas expert en statistiques mais même à seulement 6% des BV traités, ne peut-on pas déjà commencer à parler d’échantillon représentatif ?

Je voudrais attirer l’attention sur un point : jusqu’ici, on avait l’habitude de considérer que les résultats de Tana étaient d’abord traités, puis ensuite ceux des provinces. On pense au deuxième tour de 2013 où le candidat n°33 avait largement mené à Tana … puis les résultats des provinces ont commencé à monter, pour finalement renverser la tendance, le 3 ayant pris le dessus sur le 33, qui avait d’ailleurs un peu prématurément sorti le champagne du frigo

Sabrage prématuré

Mais aujourd’hui en 2018, comme je viens de l’expliquer plus haut, a priori on n’a plus ce scénario Tana d’abord et provinces ensuite puisque les résultats qui sont traités et affichés peuvent être aléatoirement aussi bien ceux de Tana que ceux des provinces.

Donc si tel était réellement le cas, les carottes semblent cuites, du moins c’est mal parti pour Marc Ravalomanana.

Ceci étant, les statistiques sont une chose, un vote humain une autre et tout est possible. Une grosse poussée subite dans une région (Analamanga ou Vakinankaratra au hasard) et les résultats peuvent contre toute attente s’inverser brusquement.

Et c’est pour cela que j’écris cette chronique aujourd’hui : évitez vous des tensions inutiles, des tosy-dra dangereux et suivons attentivement l’évolution des résultats. Et ignorons les provocateurs, cela ne sert à rien de descendre à leur petit niveau.

Malgré les suspicions du premier tour, ou plutôt grâce à elles, la CENI semble avoir remarquablement corrigé le tir pour ce deuxième tour. Pour ma part, comme au premier tour, je leur fais davantage confiance qu’aux résultats souvent « partisans » de l’un ou l’autre des deux camps. Qui s’abstiendront, je l’espère, de proclamer stupidement leur victoire prématurément, comme l’amateur de champagne. Voeux resté pieux, ça y est ils ont déjà annoncé chacun qu’ils ont gagné.

Donc encore une fois, gardons notre calme, les bureaux de vote n’ont même pas fermé il y a 24 heures et nous commençons déjà à avoir des premiers résultats intermédiaires, franchement moi je dis bravo la CENI, quelle belle célérité, vous êtes en train de faire un travail remarquable. Avec en plus le souci d’être le plus transparent et pédagogique possible, oui quand c’est bien, il faut le dire aussi, maintenez ce cap jusqu’au bout, merci. Seul petit bémol, le site web de la CENI qui est indisponible en permanence, les ressources (cpu, ram) sont visiblement insuffisantes.

Oui j’aurai préféré voir Marc Ravalomanana en tête dans ces résultats intermédiaires mais ce n’est pas le cas, et contrairement aux fanatisés des deux camps, ce n’est pas cela qui m’empêchera de dormir. Si tout est en ordre, qu’il n’y ait pas eu de malversations graves de nature à fausser la sincérité du scrutin, et que M. Rajoelina confirme son avance, j’ai toujours dis que je lui adresserai mes félicitations en lui souhaitant bonne chance pour son mandat. Je n’ai pas changé d’avis et je ne changerai pas d’avis.

Mais nous n’en sommes pas encore là. La route est encore longue jusqu’au 1 janvier et comme mentionné supra, tout est possible, restons zen et stoïque et sachons raison calmement garder. Il y a déjà assez d’AVC comme cela à Madagascar, inutile d’en rajouter.

elman

Digital Native Allez on y croit !

19
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
mangableu
Membre

Ben moi je n’arrive pas a dormir car je pense a mes proches qui sont restes a Madagascar. La seule consolation que j’ai trouve est que si Ravalomanana perdait, je dirai qu’il a au moins essaye de conscientiser chacun de nous sur l’importance de cette election et l’etat actuel de notre pays.
Maintenant si Andry gagne, je me dis que ceux qui ont vote pour lui veulent voir le pays « se developper » selon la maniere/point de vue TGV et surtout surtout veulent tout simplement « simplifier » leur vie sans trop se soucier des autres (ni des regles et lois,…).

mpijery
Membre
mpijery

Rien n’est encore perdu, lorsque les resultats partiels par région seront publiés, on se fera une idée plus précise

veritas
Membre
veritas

Encore une fois je rejoins votre analyse Elman .je m’etais permis de faire des projections post debat second tour et jai lu avec attention votre post concernant le débat.Vu la tendance actuelle et sauf changement Anr va remporter cette élection mais avec une légitimé contestable car l’abstention est record et il sera encore plus mal élu que Rajao.Vous parliez de statistique j’ai fais le même calcul qu’en 2013 et hormis quelques poches de résistances dans la province de Tana Ravalomanana est largement défait sur le plan national.Je pense que c’est dans les petites défaites qu’on fait les grandes victoires donc savoir se remettre en cause et faire preuve d’ouverture d’esprit est une qualité qui manque à bien des gens.EN tout cas contrairement à certains fanatiques de tout bord je partage votre vision pragmatique et réaliste et c’est pour ça que j’apprécie ce site.Cordialement

Ranaivo
Membre
Ranaivo

Actuellement, on en est à 6% des bureaux de vote. Un total de 339.470 suffrages exprimés, cela dépasse largement la taille des enquêtes IFOP et autres. Le problème, c’est que cet échantillon n’est pas tout à fait aléatoire : trop de « Tana », trop de grandes villes et pas suffisamment de villages ruraux où l’envoi de SMS est difficile.

dep
Invité
dep

l’échantillon n’est pas représentatif. Donc inutile de faire des projections erronées. Wait and see!

kof
Membre
VIP

Je l’ai toujours dit. La ceni est plus un bien commun national à préserver et à améliorer qu’un fardeau douteux à éliminer. Rien n’est parfait, surtout à Babakotoland. Mais quand on a (enfin) une institution comme ça, dont les membres ne semblent être animés que par l’intérêt national et toujours soucieux de ne pas dévier du cadre législatif, c’est franchement une chance.

Sinon 6% des BV pris au hasard, c’est pas représentatif dans la mesure où l’aléatoire est global. Dans les sondages, il existe un choix humain basé sur la sociologie et d’autres critères pour constituer des groupes de sondés qui sont censés voter plus ou moins de la même façon. Et l’aléatoire pur ne se passe qu’à l’intérieur de chaque groupe, pas de façon globale.

Vous allez voir, ça va se resserrer. Et c’est pas forcément une bonne nouvelle.

Naona
Invité
Naona

A en croire vos réactions, Marc Ravalomanana aurait déjà perdu ce deuxième tour. Vous allez un peu trop vite en besogne, patientez un peu, il reste encore quelques jours pour connaître le résultat final

Roger
Membre
Roger

Bon article mais moi Je doute fort de la transparence de la CNI depuis la décision unilatérale sur le débat du 16.12. De plus, l’écart en valeur absolue des résultats partiels publiés ne cesse d’augmenter. Ce qui veut dire que pour chaque BV, 13 mène toujours et avec des écarts de plus en plus importants. Incroyable ! D’après eux, ce sont encore des PV scannées. Mais comme les résultats sont déjà publiés, même partiels, ils sont entrain de valider des PV scannés. Et si , au final, il y a une différence entre les PV scannés et les PV réels ?….. Enfin, l’ayant déjà croisé, je ne crois pas que son président est aussi clean que l’eau de roche.
Je pense que comme au premier tour, la CNI va boucler rapidement son résultat officiel et va passer la patate chaude à la HCC. Entre temps, ils se sont bien goinfrés. Le financement de la campagne du train à grande vitesse au 2e tour est peut être passée par la case CNI. Malheureusement, avec un pays endémique, tout est question d’argent. Le Leitmotiv de zandry kely depuis 2009. D’ailleurs, il n’a cessé de pavaner sa victoire pendant toute sa campagne. Et pourtant, sa fourberie n’est jamais aussi montrée au grand jour. Mais comme disait HFA « En ce monde, la fourberie et l’apparence triomphent, et triompheront toujours ».
Pourvu que j’ai tort.

Izy
Invité
dep
Invité
dep

bah, toujours cette histoire de tendance!

snip
Membre
snip

Je ne sais pas qui est le fameux stratège du camp Ravalo mais il s’est gouré sur toute la ligne. Ce résultat était évitable.
L’élection s’est joué à Tana. Sans une victoire écrasante à Tana c’était pratiquement impossible.
Le probleme des ordures est passé par là .
Je vois pas non plus pourquoi des leader d’opinion comme Guy Rivo ont été parachuté au gouvernement (ca c’est une erreur grave) , il aurait été plus utile en campagne électorale.
Il faut le dire, les bas quartier ont fait élire Rajoelina. C’est un paramètre que nous (ou vous), ont sciemment ou deliberement omis de voire. et pourtant le premier tour l’a deja montré.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!