Le vahoaka est impatient

Le vahoaka est impatient

L’impatience fait partie de la nature humaine, c’est un fait. Nous sommes tous des gens pressés, nous voulons que les choses aillent vite, terminée la génération des has been adeptes du mode moramora.

Et cette nouvelle donne, Hery Rajaonarimampianina ne l’aura malheureusement compris que trop tard, alors qu’il est en train d’entamer la dernière année de son mandat.

Ceux qui travaillent sur de grands projets savent tous que 5 ans ce n’est rien du tout. Chaque journée ouvrée compte, chaque ressource compte, il est important de passer les jalons intermédiaires dans les délais pour qu’au final le projet, le chantier dans son ensemble soit terminé selon le calendrier préétabli.

Gérer un gros projet, et seuls ceux qui connaissent savent de quoi je veux parler, est déjà un gros challenge en soi.

Et à l’échelle d’un pays comme Madagascar, ce n’est pas d’un seul gros projet dont il est question, mais de centaines, tous à faire avancer en même temps.

Il lui appartenait donc dès le premier jour de son mandat de recruter et de travailler avec les collaborateurs les plus qualifiés pour mener à bien chacun de ces projets, un par un.

Ceux qui travaillent par exemple dans l’informatique connaissent tous le rôle du directeur technique. Le directeur technique chapeaute un ensemble de chefs de projets et chaque chef de projet chapeaute également sa petite équipe, composée d’ingénieurs, de designers, de développeurs, etc.

Le Chef de l’Etat s’est-il entouré des meilleurs chefs de projets ? Après bientôt 5 ans de mandat, tous les chantiers arriveront-ils à terme ?

J’en doute sérieusement car j’ai l’impression que dans l’équipe gouvernementale, certains chefs de projets ne savent pas sur quels projets ils doivent travailler, ou bien n’ont pas de projets.. ou pire, ne savaient même pas qu’ils étaient chefs de projets.

Et pas question pour le directeur technique de se défausser en prétextant que ce sont les chefs de projets qui n’ont pas été performants, que c’est leur faute.

Non non et non : si les chefs de projets sont nuls cela signifie tout simplement que celui qui les a recruté est tout aussi nul qu’eux, que le processus de recrutement est nul, et que le directeur technique est nul.

Moi quand j’embauche un collaborateur, je lui mets 3 mois de période d’essai et en général, après une semaine je sais s’il fait l’affaire. Ou pas. Et s’il ne fait pas l’affaire, je ne m’embarasse pas de sentiments, merci d’avoir contribué mais ça ne va pas le faire, au revoir. Au suivant.

Les gens sont maintenant pressés disais-je en préambule. Ils attendent de leurs responsables publics une certaine vivacité, réactivité, créativité. Que ça travaille vite. Et bien.

Les gens ne supportent plus qu’on les mène en bateau, comme avec cette scandaleuse affaire Claudine Razaimamonjy. Les gens ne supportent plus les belles promesses, promettant monts et merveilles alors que dans les faits, c’est zéro la barre, la population ne cesse de s’appauvrir, n’arrivant même pas à satisfaire le besoin zéro de la vie terrestre : manger.

Dernier point : on nous met souvent en avant le manque de moyens financiers. Je suis désolé mais dans tout projet, il y a aussi un volet financement, avec des responsables en charge. Si les financements font défaut, c’est que les responsables en charge ne sont pas eux aussi à la hauteur, donc pas de sentiments, merci, au revoir.

Comme on le voit, ce qui contribuera donc essentiellement à la réussite ou non d’un projet, ce sont toutes les ressources humaines.

A chacun d’entre nous de juger, de jauger ces ressources humaines qui nous gouvernent depuis 5 ans. Voire au delà.

En sommes nous satisfait ? Ou bien est-ce que ce sera merci d’être passé, ça ne va pas être possible, au revoir, au suivant ?

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
36 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
sotasota

Nous n’avons pas la culture de l’efficacité. On est toujours au stade de l’à peu-près. Et on n’aime pas structurer car on a l’habitude du laisser aller. Alefaso aloha dia ho hita eo.

sotasota

, Etre efficace c’est aussi un état d’esprit. En l’occurrence, ne pas pourrir le système et devenir efficace.

rafangy

@sotasota, exact, je crois que c’est seulement chez nous qu’on trouve les phrases suivantes: tsy mora ny manao zavatra, tsy hitan’izay tsy nanao azy io, angaha hisy handova an’io eo!

rafangy

, une fois, j’ai du présenter des condoléances à Ambohimanarina, , et sans vous vexer Elman, mais pour illustrer, vous ne pouvez pas passer de front dans cette ruelle, il faut que vous marchiez latéralement, et je me suis demandé comment va faire la famille pour emmener le défunt, et bien j’ai eu la réponse le lendemain: la famille a fait passer le corps par les fenêtres de 3maisons differentes avant d’atteindre la ruelle!
je pense que c’est presque normal si on ne pense pas aux autres, mais il faut penser à soi en premier non? moi aussi, ma borne est à 10cm de la route et pourtant j’ai construit mon tamboho à plus ‘1m derrière et le portail à plus de 2m, pour la bonne raison que c’est pratique pour moi quand je sors en voiture de bien voir les 2 cotés




rafangy

, et donc si nous sommes trop égoïstes ce qui cause notre pauvreté? ce n’est pas rare de voir des gens squatter des voies publiques pour y construire leur maison, sans penser qu’un jour ou un autre , ils auront besoin qu’une voiture arrive à leur porte! et même, ces maisons collées les unes sur les autres ne sont pas hygiéniques, mais l’hygiène, c’est le cadet des soucis de nombreux compatriotes

kgb

@sotasota, Izay mihitsy ilay izy: alefaso aloha dia hita eo ou encore aleo ho eo rangah fa mety io ah.

ranicks13

@sotasota, Il y avait un certain laitier qui avait cette culture de l’efficacité. Mais la greffe ne prend pas avec les babakoto, d’où 2009 et tout le mal que nous vivons actuellement

angelikedemada

Donc si je comprends bien votre raisonnement il faut virer Hery N°3 et en embaucher un autre… sauf que le p’tit Hery en question a promu assez de généraux pour qu’ils musellent les forces de l’ordre qui sont à sa botte serai-je prêt de la véritée?




angelikedemada

, je crois que c’est un certain Elman qui a écrit que si une personne qu’il a embauché ne faisait pas l’affaire qu’elle était remerciées illico presto ce qui veut dire en termes polis qu’elle est virée. Pour moi, un président de la république qui ne satisafit pas aux exigences de ceux qui ont placé leur confiance en lui doit être congédié non? A moins que ce président soit encore soutenu par une majorité de ceux qui l’ont élu… mais je crois qu’un sondage l’a donné minoritaire… me tromperais-je?

angelikedemada

, Donc si nous ne sommes pas des sauvages, on a pourtant l’obligation d’être gouverné par des sauvages?

rafangy

@angelikedemada, vous savez, lors de l’élection de 2001, deba avait des dizaines et des dizaines de généraux mais cela n’a pas réussi à le maintenir au pouvoir

mangableu

Pour être plus efficace, le mieux est de réduire la durée d’un mandat présidentielle.




mangableu

, Effectivement. Lui, à ce que je vois, commence à se réveiller d’un long sommeil d’où le report du « fifidianana » en 2018.

rafangy

, remarquez que les grands bâtisseurs ont mis environ 10 ans pour faire des grandioses œuvres: ils sont les précurseurs et leurs successeurs continuent après, donc c e n’est pas un problème de mandat, nous avons bien eu un président à la tete du pays pendant 3 mandats mais il n’a rien fait

rafangy

, je veux dire que du 1er jour on sait que le type fait l’affaire ou pas, et dans 10ans, ses œuvres seront le témoin de son efficacité!voyez le grand Charles, il n’a pas mis une semaine pour présenter son programme de gouvernement en 1958!




angelikedemada

, En fait, si vraiment le gouvernement voulait faire quelque chose d’utile et de grandiose, il ferait comme par exemple au Chili:
http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/07/energie-solaire-gratuite-chili_n_10333264.html

rafangy

@angelikedemada, non, non et non! vous voulez que le hvm soit privé de gab?l’électricité c’est un des porte monnaie du hvm, alors l’électricité gratuite,c’est la disparition du hvm!

despote

Comme on dit, on a le président qu’on mérite.

erik13

A mon humble avis c’est tout le système qui ne va pas ou ne nous convient pas! C’est vrai démocratie, république, régime présidentiel, parlementaire… Ce sont des concepts copiés ou hérités des « vahiny »
Pourquoi ne pas réformer le système ou faire un nouveau système qui nous conviendrait mieux?




erik13

, je sais pas trop! mais ne croyez-vous pas qu’il faudrait demander l’avis des Malagasy sur ce genre de choses? Ou peut-être organiser une vraie concertation (conférence?) nationale pour en discuter? Fa tsy conférence nationale fizarana seza toy izay efa nitranga an….

no name

le vahoaka est impatient… et le vahoaka a faim aussi 🙁

no name

,
il a peur aussi! n’importe où et n’importe quand, on peut se faire braquer, tabasser et tuer.




ACTUTANA