Les Malgaches en mode survie

Merci Odoo

La barre des 10 000 cas positifs au Covid 19 a donc été passée ce mardi 28 juillet 2020. Et ce pour un total de 40 000 tests effectués.

40 000 tests sur une population de 26 millions d’individus, c’est faible. Très faibles. Du coup, il est impossible d’avoir la photographie réelle de l’étendue de l’épidémie à Madagascar.

On pourrait au vu de cet échantillon supposer empiriquement que jusqu’à 1/4 de la population pourrait être contaminée mais c’est vraiment difficile à estimer.

50 000 cas plutôt

Sinon on peut également partir du nombre de décès. Là par contre les observateurs estiment que nous sommes environ à 50 décès de covid 19 par jour En nous rapportant à notre taux de mortalité qui tourne autour de 1%, cela nous donnerait donc environ 50 000 cas de covid 19 à ce jour.

La mauvaise nouvelle est que nous n’avons pas non plus le fameux indice de contagion, le fameux R. On peut imaginer qu’il est variable selon la situation géographique.

Dans tous les cas, tant que ce R est supérieur à 1, cela signifie que l’épidémie continue sa propagation folle. On en frissonne avec un R égal à 3 … 4 … Pour le moment il serait estimé aux alentours de 1,91. Dix individus en contaminent donc 19 autres.

Donc encore une fois, partant de toutes ces interrogations, de cette absence de données épidémiologiques fiables et exhaustives, de ces structures hospitalières saturées, je repose encore une fois ma question : comment peut-on annoncer que la fin de l’épidémie sera pour la fin août ?

En consultant les astres ? En demandant à Dadarabe ? En tirant les cartes ? En demandant à une voyante ? La France a pu planifier son confinement et son deconfinement (et bientôt son reconfinement) car elle disposait de ces indicateurs, ce qui a permis aux scientifiques d’affiner leurs modélisations et de faire des propositions très tôt en amont.

Des données épidémiologiques vitales

Mais pour Madagascar, permettez-moi d’émettre des doutes, avec un système hospitalier et statistique aussi moyenâgeux, où il a fallut 130 jours pour un installer un « centre de traitement digital des données« . Qu’il convient donc encore d’alimenter en données.

Et encore une fois, n’espérons rien du côté de la météo et des températures : en France, les températures flirtent avec les 30 voire les 40° cette semaine, cela n’empêche pas cette tendance des chiffres de la covid 19 à repartir à la hausse. Les vacanciers circulent, donc le virus circule avec eux, c’est aussi simple que cela.

Donc ce n’est pas parce-qu’il fera chaud à Tana en Octobre-Novembre que le virus disparaîtra de Tana en Octobre-Novembre.

Ça doit bien faire la dixième fois que je dis qu’il va falloir apprendre à vivre avec ce virus pour les mois et les années à venir. Ce ne sont pas des paroles en l’air, soit on apprend à réellement le faire et on se donne les moyens de le faire, soit on hisse le drapeau blanc dès aujourd’hui car le cauchemar ira en empirant, c’est aussi simple que cela.

Car votre werawera et votre poerapoera là, vous pouvez les ranger au placard. La frime n’a pas sa place dans cette guerre, il faut en lieu et place du pragmatisme, un vrai plan de contre-attaque, de l’opiniâtreté mais aussi et surtout beaucoup d’humilité.

L’arrogance à la Georges ne vous mènera qu’à une issue : à compter et à recompter vos morts. Et il y en aura beaucoup.

Mais ça on vous l’avait dit dès le départ. Vous avez préféré privilégier votre culte de la personnalité débile, il va falloir assumer et que vous en répondiez un jour devant les tribunaux de l’Histoire comme vos griots aiment si bien à le rappeller.

elman

elman

Digital Native Allez on y croit !

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
gasy

ceci etant, il est 6h passees et un mpanendaka vient juste de se faire prendre devant chez moi. en plein jour donc.

donc t’as rien, et le peu que tu as, on va te le prendre aussi.

les GAZ blindes qui patrouillent ne dissuadent meme pas les voleurs, ni les marchands d’ailleurs, ils sont la pour fermer les boutiques honnetes.

on est mort quoi

Gérard

bien sûr que la paupérisation ne peut qu’entrainer délinquance et insécurité
mais je connais un jeune Malgache étudiant en France qui s est fait attaquer dimanche dernier , strangulation, coups, et adieu sac à dos avec ordinateur, téléphone, argent, papiers …..

idefix

En consultant les astres ? En demandant à Dadarabe ? En tirant les cartes ? En demandant à une voyante ? 

Oui, c’était Mme Irmah avec ses nouvelles boules qui lui avait prédit cette fameuse date 😛

Rafangy

la France fait appel a ses scientifiques, les vrais et reconnus , pas comme au pays endemique ou sont classes scientifiques une ancienne chroniqueuse MBA, un pseudo geographe mais vrai c*on, un ancien dj devenu professeur emerite, chercheur, historien et j’en passe;
par contre le Dadarabe, je crois qu’il n’a rien à voir avec les stupidites des dirigeants actuels




Mundra

Le pire est que beaucoup de gens parient encore sur cette incompétence caractérisée. Je dis ça parce que dans mon entourage, ils sont nombreux.
Quoi qu’il en soit, l’histoire nous rappelle que d’ici peu, la nature elle même va mettre tellement de pression sur tout, que même le druide panaoremix, une voyante ou autre illuminés n’y pourront rien faire. J’ose seulement espérer que les 150000 morts ne seront pas atteint à ce moment là!

Okotar

Hélas, Oui. L’annonce faite sur le pic de l’épidémie vers fin août est basée sur des prévisions astrologiques. Les simulateurs prévoient un pic vers Septembre.
Astrologiquement parlant, on est actuellement dans une zone de très fortes turbulences, il faut faire attention sur tous les plans, surtout entre le 10-15 août (je vois d’ici le RMDM qui pense faire des trucs le 10 Août). Après, on entre dans une configuration des astres plus clémentes et on entre dans une même configuration que novembre 2019 et cela jusqu’aux alentours de 21 janvier 2021.

2021 est une année cruciale pour Madagasikara, soit on arrive à s’en sortir soit on plonge dans une situation incontrôlable.

Que Dieu nous vient en aide.

Modifié 8 jours plus tôt par Okotar
Rafangy

ce sont les astres ou Dieu que vous voulez parlez?

zo.zefa

astres divins s’entend, après chacun son (d)Dieu.

Debile Profond 2.1.5 ™

Il est scientifiquement prouvé que Dieu existe … dans la tête de ceux qui y croient ! 😛

Rakotomangamijoro

Puis, il y a certaine personne qui fête leur 20ieme année de mariage avec leur bling bling et leur werawera etc. Tandis que les autres, et bien vous crevez. Bon sang, on est en mode survie.




kof

Très bonne analyse. Tout est dit. Je dirais simplement que c’est plus que 50 000 cas réels. Beaucoup plus. Je me base par rapport à la situation française au plus fort de la crise et quand les tests manquaient. La France ne testait alors que ceux qui se présentaient à l’hôpital. Un peu comme le pays endémique aujourd’hui. Un peu car ceux qui se présentent aujourd’hui dans les hôpitaux et les centres de traitement covid ne sont pas tous testés, loin de là. Les spécialistes estimaient à l’époque qu’en France, pour un cas détecté, 100 n’étaient pas détectés. Ce ratio de 1/100 était au plus fort de la crise. Avant et après c’était beaucoup moins, donc il ne s’agit pas de dire qu’il y a 10 000 x 100 = 1 millions de cas au pays endémique. Mais depuis l’explosion de l’épidémie à Tana (1 mois?) c’est plus ou moins dans ce ratio de 1/100 qu’il faut chercher.

Modifié 8 jours plus tôt par kof
kof

Oui. Mécaniquement. A quelle proportion? On sait pas trop. Une chose est sure, l’explosion des morts arrive à retardement, comme une sorte de vague dans la vague.

j.louis30

Bonsoir, comme vous tous sur le blog, j’ai des infos de Tana et Tamatave qui sont unanimes pour dire que le nombre de décès est très très largement minimisé.

j.louis30

Comment savoir ? Mes connaissances me relatent qu’un périmètre restreint. Ajoutez à cela les décès cachés par les familles elles-mêmes. Lu ailleurs, le responsable du 913 ou 914, me souvient plus, le n° d’appel pour signaler un cas suspect donne le chiffre de 2600 appels journaliers, précisant qu’une grande majorité a les symptômes du Covid. Si on se base disons sur 2000, juste pour la province de Tana on est bien loin des chiffres annoncés.




kof

Personne ne connaît la réponse à ces questions. Et je crains que personne ne saura jamais vraiment. Y a-t-il un service dans l’administration endémique qui centralise tous les décès, toutes causes confondues? Si c’est le cas, il faudra compter la surmortalité depuis le mois de mai ou juin et on tiendra le nombre de décès covid à coup sûr. Si un tel service n’existe pas, genre chaque fokontany met ses décès dans un cahier dans son coin, alors c’est mort.

Modifié 7 jours plus tôt par kof
carole

la BMH a mentionné une cinquantaine par jour la semaine dernière dans les journaux. Les témoignages de fabricants de cercueils qui ne chôment pas du tout. Bref, toute une investigation à faire.

Rafangy

mercredi 22 juillet, j’ai ete à anosiala et ai eu quelques echanges avec le menusier de l’hopital(ou qui travaille la-bas) qui confectionne les cerceuils en pin, il m’a dit qu’il confectionne au moins 3 cerceuils par jour depuis mi juin et il ne compte pas les corps pris par leurs proches, d’ailleurs, le proche decede ce mercredi n’a pas encore ete annonce par la prof voix de son maitre,allez savoir pourquoi

Debile Profond 2.1.5 ™

On ne déforeste plus pour faire du charbon, mais on déforeste aujourd’hui pour faire des cercueils, quelle avancée de l’évolution endémique.

Modifié 7 jours plus tôt par Debile Profond 2.1.5 ™
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!