L’incurie madagougouesque

50 000 ar cette boîte sun above ?

Gné ? Incurie, encore un mot nouveau ? L’incurie, kesako encore ?

En googlant 2 secondes on trouve ceci : « … l’incurie est une condition comportementale dans laquelle un individu néglige ses propres besoins, tels que l’hygiène personnelle, l’habillage, la nourriture ou la médication. Une autonégligence extrême, souvent associée avec une accumulation compulsive de biens (syllogomanie), est connue sous le terme de syndrome de Diogène. »

Quand on voit la situation actuelle à Madagougou, cette notion d’incurie s’applique parfaitement.

On a bien accumulé compulsivement depuis 2020 les centaines de millions (le milliard?) de dollars d’aide pour la covid19 et dans les faits, sur le terrain, que voit-on ? Des négligences et surtout des manques médicaux un peu partout. De l’oxygène et des bouteilles d’oxygène qui manquent (sic), des personnels médicaux qui manquent, des vaccins qui n’existent pas, des medocs en stocks insuffisants et dont les prix flambent mécaniquement, etc.

Bref, une bien belle incurie gouvernementale et surtout génocidaire. Quand on regarde ces misérables lits dans les CTC qui ressemblent plus à des mouroirs qu’autre chose, on a plus envie de rigoler (nerveusement) qu’autre chose.

Notre unité de traitement des cas graves tompokolahy sy tompokovavy

La fureur commence à gronder sérieusement un peu partout, et pas seulement sur les réseaux sociaux. La priorité pour les gens aujourd’hui est d’enterrer leurs morts mais croyez-moi, leur fureur ne s’effacera pas d’un simple claquement des doigts.

Pour en revenir au pognon, depuis 1 an qu’a-t-on vu ? Un colisée érigée à la va vite et que l’on ne peut même pas inaugurer, un stade de Mahamasina avec des Barea même pas qualifiés pour la prochaine CAN, un forcing sur le CVO++ pro max ultra HD 4K dont tout le monde se fout éperdument, une soit disant usine pharmaceutique fierté paraît-il de l’Ocean indien et qui pour le moment ne semble produire que la version gélule du CVO++ pro max ultra HD 4K dont tout le monde se fout éperdument, bref, et on en passe.

Résultats des courses ? Aujourd’hui, les gens crèvent, morts, etouffés. Tués par la Covid19 mais aussi certainement par la mégalomanie du culte de la personnalité qui jusqu’à aujourd’hui, est toujours dans l’incapacité de faire la différence entre ce qui est prioritaire, urgent et important.

C’est amusant (manière de parler) mais pour ce mois d’avril 2021, j’ai 3 projets web à piloter de front. Je ne me suis pas amusé à foncer tête baissée en mode « alefa, vitantsika io tompokolahy sy tompokovavy« , non, j’ai consacré une journée entière à déterminer la priorité de ces 3 projets et à établir leur planning prévisionnel respectif, en tenant compte des ressources humaines et financières à ma disposition.

Zay, vita. Pas de werawera ni de poerapoera, pas de taitaitra : cette étude préalable étant faite, on sait où on va, comment on y va et avec qui on y va et quand est-ce qu’on y arrivera : les livraisons et les mises en production s’étaleront du 26 avril au 15 mai.

Vous comprenez maintenant pourquoi les pays riches deviennent toujours plus riches.

Et les plus pauvres encore plus pauvres.

elman

Digital Native Allez on y croit !

Subscribe
Me notifier des
guest
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ralay
Ralay
1 mois plus tôt

Les mots me manquent, je suis fatigue… dans mon ancien fokotany, ils comptabilisent 20 deces par jour, et encore. Mon chef fokotany actuel vient de perdre sa femme et sa fille en 4 jours… les medicaments manquent et sont deja hors de prix (heureusement que je peux encore acheter) mais…

Rafangy
Rafangy
Gold
En réponse à  Ralay
1 mois plus tôt

l’oxygene liquide fourni par ambatovy, transporté par air liquid, mis en bouteille par eole et livré par une autre sociéte! dixit le grand gourou du solelabodisme qu’est le ministre de la santé, c’est serieux ce truc?

Soso
Soso
Gold
1 mois plus tôt

C’est la base de la manière de gérer qui leur manque: objectifs, calendrier, moyens, contraintes, actions, évaluation, correction,…et surtout rigueur et sérieux.

Encore une fois, ces notions s’apprennent, s’acquièrent dans le temps et ne sont pas achetables.

Rafangy
Rafangy
Gold
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

et quand on a des dirigeants qui ne comprennent rien à l’instruction….

Banksybeat
Banksybeat
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

mais il a démontré par le passé qu’il est un bon dirigeant d’entreprises, primé et adoubé par une banque du coin laquelle a absorbé dans la foulée les réserves de la compte d’épargne

Soso
Soso
Gold
En réponse à  Banksybeat
1 mois plus tôt

Et voici une autre problématique: c’est vraiment différent la gestion d’une affaire privée et celle d’une affaire publique. Une réussite dans la gestion de votre propre affaire ne signifie pas que vous allez pouvoir diriger un pays (voire un fokontany).

Nasser
Nasser
En réponse à  Soso
1 mois plus tôt

Mais non c’est pas du tout ça, il lui manque un cerveau surtout.

Rafangy
Rafangy
Gold
1 mois plus tôt

quand on est incapable de répondre correctement aux questions réponses déjà préparées, comment voulez vous qu’il puisse faire la distinction de prioritaire, urgent et important

Coco
1 mois plus tôt

Le mentor trépassé, les Barea éliminés (fin du panem & circences), le virus qui est devenu pire que la peste et le choléra, Ed1 qui fait de l’ombre à l’élixir, manque d’équipements, les hospitaliers à bout de souffle…sale temps pour certains ce début 2021.

Il ne reste plus qu’ils fassent un cvodrome au Collisée ou Kianja Barea.

carole
carole
Gold
1 mois plus tôt

c’est quand même fou cette histoire de zéro ariary dans la ligne budgétaire, pour la lutte contre le Covid. T.ay amin’….
Mahaheno ambulance foana aho izao hatramin’ny maraina, loza ity!

Rafangy
Rafangy
Gold
En réponse à  carole
1 mois plus tôt

le ministere de la sante ou des finances avait bien prevu une ligne mais après lecture de sa majeste radoma xiii, elle a ete supprimée, peut etre que sa majetsé a pensé que la covid 19 finirait avec l’année 2020

zant
1 mois plus tôt

Des plages de rêve, plus un touriste…. plus de pirogues, ni de pécheur bruyant, y a plus de poisson, les chinois raclent tout à quelques km, le calme absolu…..
rigolo ce coin ou personne n’a jamais craint le SIDA mais terrorisé par le covid

Modifié 1 mois plus tôt par gerard
mpijery
mpijery
En réponse à  zant
1 mois plus tôt

rigolo ce coin ou personne n’a jamais craint le SIDA mais terrorisé par le covid

Saviez-vous que le risque de transmission du SIDA en cas de rapport non protégé n’est pas de 100%? Le risque le plus elevé mère-enfant est de 50% et peut même être drastiquement reduit si on n’attend pas le terme de la grossesse pour accoucher.
Donc oui, on peut légitimement être terrorisé plus par quelque chose flottant dans les airs qui peut vous flinguer les poumons en moins de deux qu’une éventuelle autre contamination par le sang ou par je ne sais quel autre liquide 😛

Modifié 1 mois plus tôt par mpijery
ACTUTANA