Marc Ravalomanana à Fort-Dauphin

Marc Ravalomanana à Fort-Dauphin

Marc Ravalomanana à Fort-Dauphin

[ De notre envoyé spécial à Fort-Dauphin, article, photos et video by Mangableu]

Quand on m’a téléphoné à 20:00 pour me dire que le “colis” sera à Fort-Dauphin demain (21/01) à 8h45, ce fut vraiment une surprise; une bonne préparation s’imposait donc.

Et la surprise a continué car si d’habitude les vols d’ Air Madagascar sont toujours en retard, pour cette fois-ci, le boeing est arrivé avec 20 mn d’avance! A l’horizon, à part l’escorte de la banque centrale qui est venue récupérer des millions d’ariary à l’aéroport, pas d’Emmoreg & co pour faire obstacle.

Première impression en voyant Ravalomanana : décontracté, très modeste.

Après quelques entretiens dans le salon VIP pour parler sécurité, le cortège a démarré avec un bain de foule. A chaque arret, c’est toujours le même refrain que l’on entend: “ Mia sarotra lalandava ny fiainana prezida, tetezamita foana ny fiainanay prezida, mba amboary ny lalanay prezida,…. Izahay maka anao prezida, tongasoa et bonne année prezida.”

Partout où le cortège est passé, la foule était présente et contrairement à ce qui s’était passé à Tuléar, il il n’y avait pas eu de fauteurs de troubles et les seuls fonctionnaires d’Etat présents étaient la gendarmerie avec des boucliers.

Notons que la raison de la visite de Ravalomanana à Fort-Dauphin était pour le “Fiarahabana tratry ny taona” car les fort-dauphinois n’ont pas pu assister à la fête qui s’était déroulée à Faravohitra.

Donc pour notre cas, la rencontre a eu lieu dans un domaine privé à Fort-Dauphin mais là encore les représentants de l’Etat n’ont rien voulu savoir et ont voulu interrompre la “fête” sous prétexte que les organisateurs n’avaient pas fait une demande auprès des autorités. Comme réponse, ils ont eu droit à: “ Tsy nanao intsony izahay satria efa hainay hoe tsy omenareo alalana foana izahay, sady anaty propriété privée koa no hanaovanay fety ka ….”

Après cela, une dernière petite surprise : pour arrêter net le discours de Ravalomanana, quelqu’un a coupé le courant. Mais ça ne l’a pas empêché de finir correctement son discours.

Pour terminer cet article, je vais vous raconter une petite anecdote. Durant sa propagande à Fort-Dauphin, le seul candidat que j’ai pu prendre en photo était Hery Rajaonarimampianina, avec comme arrière plan le grand poster de M. Vital et son pousse levé; et vous connaissez la suite, il est devenu président. Aujourd’hui j’étais avec Ravalomanana, on verra la suite.

Enfin enfin, voici la video pour vous partager les quelques minutes passées avec Marc Ravalomanana à Fort-Dauphin

Durant ce genre de manifestation, il a fallut faire très attention car les forces de l’ordre n’aiment pas qu’on les prennent en photo. Un jeune homme s’est vu confisqué son téléphone après avoir pris quelques clichés de ces messieurs. Il est allé voir Ravalomanana puis est allé à la radio pour dénoncer cet abus et les menaces qu’il a reçues.

A propos de elman

Digital Native
Allez on y croit !

Copyright Actutana Inc. - Tous droits réservés.  © 2018