Pillage des ressources intellectuelles en informatique à Madagascar par les pays francophones

rps20180731_164613

« Le Goticom tire la sonnette d’alarme »

Le Goticom s’est fendu d’une conférence de presse la semaine dernière se plaignant de la fuite de cerveau des ressources intellectuelles  en informatiques à l’étranger. Ils partent essentiellement vers les pays francophones. Le Goticom suggère entre autre au consultat de france de restreindre l’octroi de visa pour ses professionnels de la technologie de l’information…

Malgré l’Accord de Partenariat Economique (APE) entre Madagascar et l’Union Européenne, les membres du Goticom trouvent que le secteur des NTIC ne bénéficie  d’aucune protection. Il semble que la France, pourtant membre de l’Union Européenne, autorise ce « pillage »« Avoir un visa pour la France est difficile, sauf pour les ingénieurs en informatique qui y partent pour y travailler », note le Président du groupement,

http://madagasikara.info/le-goticom-salarme/

La question que je me pose est, pourquoi ces jeunes sautent sur l’occasion dès qu’une opportunité se présente pour travailler ailleurs ?  Question de rémunération ?, d’environnement de travail ?, de qualité de vie ou de préparation de l’avenir des enfants  ?

Personnellement, ayant sauté le pas il y a 18 ans, mes motivations étaient,

1- Le salaire: Quand on t’en propose 10 à 20 fois supérieures pour quasiment le même travail, on ne se pose pas de question et on fonce.

2- La frustration d’avoir à mes pattes des expat, qui à ne valait pas plus que moi, mais qui sont la pour faire régner l’ordre (Les malgaches ont ce complexe vis a vis des expat pour ne pas citer leurs couleurs de peau 🙂 ).

Bref, qu’en pensez-vous, que faire pour résoudre ce problème.

  • Empêcher manu-militari que les jeunes partent à l’étranger ?
  • Aligner les salaires locaux au même niveau ? au risque de plomber le business model des entreprises locaux ?

Le contenu des articles ainsi que les informations et les opinions exprimées dans cette rubrique sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de l’administrateur du site
Partager l'article

130
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Ianona
Membre
VIP

Je trouve ça pathétique quand même et ça reflète très bien la mentalité gasy de vouloir toujours tirer vers le bas ceux qui peuvent réussir.

erik13
Membre
Certifié

ce qui nous différencie par exemple des Karana: j’en ai vu qui s’entraidaient même en ayant des différends familiaux!

Yvan
Invité
Yvan

Mais tant mieux si les Malgaches viennent se former et acquérir de l’expérience. Ce que n’a pas compris les politiques Malgaches, c’est de les séduire ensuite en proposant des accompagnements, des financements pour créer leur entreprise à Madagascar… Oui oui je sais, c’est de l’utopie 🙂 mais c’est comme ça que cela fonctionne…

elman
Admin
VIP

Il est vrai que les entreprises locales ne sont guère excitantes et on y est payé au lance-pierre.

Mais quand on est malin, on peut avoir des clients des 4 coins du monde et travailler aux 4 coins du monde aussi … Madagascar inclus.

Suivez mon regard 🙂

elman
Admin
VIP

# Le Goticom suggère entre autre au consultat de france de restreindre l’octroi de visa pour ses professionnels de la technologie de l’information…

Sérieux ils ont proposé ça ? 😯 Ils me déçoivent la. On est pas en union soviétique les gars. Restreindre la liberté de circulation des personnes non mais ils ont marché sur la tête ou quoi ?

Que le Goticom s’occupe plutôt de créer une Silicon Valley gasy, de trouver des projets payés en euros ou en dollars, de bien payer les acteurs, et la il n’y aura plus de fuite de cerveaux.

Limiter les visas.. non mais quoi encore

John
Invité
John

c’est clair, les jeunes sont payés au lance pierre, dans des boites qui font de la délocalisation et refacturent leur service 10x ou 20x plus cher, et en plus on les « emprisonne ». C’est quoi ce délire.

Ils ont qu’à milité pour une connexion correcte & accessible(au lieu de collectivement gavé les telma, orange & airtel), le marché local décollera tout seul..

80% de l’informatique acuellement, c’est du web…

miandrisoa
Membre
miandrisoa

Ils doivent rigoler au consulat en lisant cette demande de restriction de Visa pour des gens qu’ils ont besoin pour l’avancement de leur pays.
Jamais vu des crétins pareils!

kof
Membre
VIP

Je suis prêt à parier qu’avec tout ce qui se passe et tout ce qui se dit au pays, ils doivent rigoler tout le temps dans tous les consulats. Même celui des Comores. Nous sommes devenus la risée de tout le monde.

elman
Admin
VIP

Tiens justement c’est bizarre, à la sous-préfecture elle a bien souri aussi quand j’ai dis que j’étais informaticien. Alors qu’elle était très revêche juste avant 🙂

Ralek
Membre
VIP

Quand on a des connaissances dans un domaine et que le pays ne peut pas vous offrir des emplois dans ce domaine, et surtout si ailleurs c’est beaucoup mieux, il n’y a pas photo.
Vous avez dit vous même: salaire, environnement, sécurité sociale, perspective de carrière, sécurité de l’emploi…
Ils peuvent parler de pillage si et seulement si les entreprises malgaches montrent une certaines compétitivités par rapport aux entreprises étrangères.




elman
Admin
VIP

Quand il n’y a pas d’emplois alors il faut créer son emploi 🙂

Ralek
Membre
VIP

Dans le domaine de NTIC ou ESN, c’est un peu dur d’être freelance. Surtout quand les clients ou les projets sont à l’étranger. il faut être porté par des entreprises référencées.

elman
Admin
VIP

Je ne fais que ça depuis 20 ans et je dois refuser des contrats car j’ai pas le temps 🙂

Ralek
Membre
VIP

Pour vous oui, mais pour des centaines de jeunes diplômés.
Quand un projet de plusieurs milliers parfois millions nécessite des dizaines de ressources à temps plein, ils ne mettent pas des dizaines de freelance dans le tas.
En tout cas, dans les grosses boites (AXA, SNCF, ORANGE) où je suis passé, les projets se chiffres par millions et les freelance représentent moins de 5% de ressources.

elman
Admin
VIP

Oui j’ai déjà bossé chez sncf et Orange fr je sais comment ça marche 🙂

Non je parle de projets beaucoup plus petits, des petits sites web à créer par ci, à alimenter par là, des petites applis à créer, etc. Regardez sur codeur.com par exemple pour avoir une idée de ce que l’on peut trouver comme missions.

Bref des contrats à 4 ou 5 chiffres max, diversifiés (on ne met jamais tous ses oeufs dans le même panier) et roule jeunesse.. en freelance on peut facilement se faire du 5 chiffres par mois (en €), oui oui, tout en vivant à Madagascar 🙂

Ralek
Membre
VIP

ça me fait penser à du crowdsourcing. Des mini-projets, voire être un maillon d’une chêne.
D’ailleurs, ça doit bien marcher à Mada non? Genre: Amazon Mechanical Turk.




ravoama
Invité
ravoama

Ra Elman zany efa mikarama à 5 chiffres en euros zany an. mba zarazarao rangah izy io ! aiza ilay solidarité eto @ site ity e ! mdr

elman
Admin
VIP

Efa Nikarama à 5 chiffres effectivement. Mais c’est des journées de 48 heures aussi.

J’ai lâché l’affaire, j’ai préféré me consacrer à des choses moins virtuelles, m’occuper de ardine, de Perline, de mon petit terrain, etc. 🙂

justice-madagascar.org
Membre

l’article paru sur l’express
comment image

justice-madagascar.org
Membre

vu sur les nouvelles
comment image

erik13
Membre
Certifié

du vécu: j’ai fais un truc en freelance pour quelqu’un en Suisse une fois! Bien payé, le type était très correct et humain. Une fois on a eu une conversation où il m’a dit: ici en Suisse je payais un gars 10 fois plus que vous alors qu’il n’en faisais même pas plus que vous faites! La réponse est donc facile…

kof
Membre

Rien à foutre de ce genre de plainte. Il y a une vie derrière un informaticien, souvent une famille. Il va là où il trouve de meilleures opportunités pour faire vivre sa famille. Point. Les pays soi-disant victimes de ce pillage (Mada en tête donc) n’ont qu’à se bouger le cul pour garder leurs cerveaux. Le monde est devenu un vaste marché où la concurrence est reine, y compris et surtout au niveau des travailleurs. Il faut arrêter de chialer et de toujours accuser les autres.

Vazaha be
Membre
Gold

Tout à fait d’accord et combien gagne-t-il par mois ce Jean-Luc Rajaona ?

elman
Admin
VIP

Ça je lui ai jamais demandé 🙂

Par contre sa SSII Ingenosya marche bien.




Vazaha be
Membre
Gold

Ouais ce n’est pas en payant les salariés au lance-pierre qu’ils vont restés. Et c’est légitime pour tout être humain sur cette planète d’aller voir ailleurs quand on se ressent exploité.
De plus, si un salarié est mal payé (minimum syndical, j’entends) mais qu’il a un bon environnement: il peut resté donc …

elman
Admin
VIP

L’un des problèmes à Mada c’est l’argument du low-cost. C’est à double tranchant. Ok on attire des étrangers mais du coup celui qui décroche le contrat il gagnera pas tant que ça. Et du coup ne pourra pas se permettre de surpayer ses employés, sans oublier les impôts qui se gavent etc.
Bref, vaste débat. Après on atteint les limites du low cost aussi, tu veux radiner sur le prix, tu auras la qualité correspondante.

Ralek
Membre
VIP

On ne dit plus SSII, on dit ESN 😀

elman
Admin
VIP

Ah oui effectivement, depuis 2013, j’étais déconnecté 🙂




Ralek
Membre
VIP

Je vous taquine hein!! 😀 C’est le terme officiel du J.O, mais c’est toujours pas rentré dans les habitudes! SSII restera encore longtemps dans les mœurs!

zo.zefa
Invité
zo.zefa

Le problème de fuite de cerveaux ne se pose même pas, c’est un fait. Il y a eu, il y en a et il y aura toujours des cerveaux partout où l’on va.

Côté « philo…logique » : Dire qu’il y aura pénurie, c’est se mettre tout de suite du côté intellectuellement pauvre. Pensez à vos parents, à vos enfants, à vous même (yc Goticom) on a tous AU MOINS un talent caché. N’en déplaise à nous trop ‘numérique’, ça fera pschitt tôt ou tard, et on va revenir (sans toutefois renier l’informatique, l’automatique et le virtuel) à ce qui est physique et palpable.

Côté « sosy »,comment, en effet, rester dans un pays pas encore riche alors qu’il y a des ‘meilleures opportunités’ ailleurs (par rapport à quoi? et pendant combien de temps?) ?
La question économique aura toujours raison de l’intellect.

Après il y a toujours les ‘autres qui vivent ou qui reviennent au bled’ et qui font des trucs bien et..
La question qui se pose à la fin sera: « qu’est ce que j’ai fait de bien pour moi, ma famille, pour la société en général et pour l’humanité en particulier? »

L’humanité est riche et nous vivons 70 à 100ans. A nous de choisir à quoi on pense.

elman
Admin

ça me rappelle la bulle dans les années 2000 : tout le monde s’est bien gavé et puis soudain psschhh 🙂

La on revit la même situation donc autant en profiter tant que ça marche ? Tout en en tirant les leçons évidemment, comme vous dites en s’occupant par exemple et en parallèle de ce qui est un peu plus physique. Bah les 10 hectares de plantation de riz tiens 🙂

Oui on va tous crever, ça c’est sûr 🙂 Autant laisser une bonne empreinte.

ANdy
Invité
ANdy

Justement, le gars là qui parlent beaucoup trouvent anormal que des gesn sous-payés trouvent mieux ailleurs.

C’est une logique de base, tu veux garder tes employées, regarde-les comme des égaux, des êtres humains, arrête de t’engraisser dessus et donne leur les moyens de progresser : salaire, conditions, environnemnt.

elman
Admin
VIP

Mouais. Dès fois tu t’occupes tellement bien d’eux aussi, tu les formes, tu les traites bien

… et ils se barrent en créant une boîte totalement copié-coller sur la tienne.

C’est pas le monde des bisounours à Mada.

Ralek
Membre
VIP

Euh, c’est pas qu’à Mada ça!
Justement, beaucoup de SSII en France de taille humaine voire moyenne ont été créés par des anciens de grosses pointures (Alten, Altran, Capgemini, etc.).

elman
Admin
VIP

En France j’ai vu un petit malin essayer de bricoler les clauses de son contrat. Il l’a senti passer.

Ralek
Membre
VIP

C’est un petit monde, mine de rien, vous pouvez vous griller assez rapidement en cas de connerie!

angelikademada
Membre

Ne nous faisons pas d’illusions car à mon humble avis ces membres du Goticom se prennent pour le nombril du monde car il y a bien plus de français et non des moindres qui s’exilent à l’étrangers que de malgaches qui fuient ce pays qui n’a pas d’avenir.
http://www.gauchemip.org/spip.php?article20153




elman
Admin
VIP

Attention on parle ici de main d’oeuvre qualifiée, pas de touriste sac à dos.

ramatoa
Invité
ramatoa

ils sont fou dans leur idée, ils ne voient pas la difficulté que les employés locaux malgaches vivent aux misérables salaires qu’on leur paye. Et en plus avec l’insécurité qui règne dans le pays, et quand il y a des « ratsy saina » qui te voient ou entend que tu es bien payé, aisé ils viennent te braquer, gaspiller ta vie. Pourquoi demander à la France une idée pareille, pff

Vazaha be
Membre

Le Goticom, c’est du genre  » on vous paie le SMIC, strict minimum légal et syndical comme ça vous ne payez pas d’impôt, etc. Donc (sous-entendu) vous pouvez nous remercier de vous exploiter « . Et puis le discours  » Malgré l’accord […] Il semble que la France […] autorise ce pillage… » : Le cestpasmafaute. En attendant, c’est les patrons français qui profitent de ces jeunes qui sont prêts à voir et avoir de meilleurs horizons 😉

F
Membre
Gold

« # Le Goticom suggère entre autre au consultat de france de restreindre l’octroi de visa pour ses professionnels de la technologie de l’information… »

Ne serait-il pas plus efficace de traiter le « problème » en local ?
Par exemple en ne formant plus d’ingénieurs en NTIC ?
Plus besoin de demander de l’aide à l’ex-colonisateur !

elman
Admin
VIP

Deconnez pas, je pense lancer mon école à mon retour.

Elle sera très simple mon école, elle apprendra juste à dire « Bonjour, que puis-je faire pour vous, merci, au revoir ».

Carton assuré. Je pense que je deviendrai très riche, 26 millions de clients !

Freuu
Membre
Freuu

Et à la cafétéria de votre école :
Un café 1000 AR
Un café azafady 800 AR




jean-Marc Rolland
Invité

je confirme @elman … créons l’école du sourire comme au Japon 🙂

Anonymous
Invité
Anonymous

Resaka tolotra sy tinady io ka! Dia miampy fitiava-tanindrazana kely ihany koa.
Ampianaro fitiava-tanindrazana dieny mbola kely ny zaza malagasy: ataovy latsaka ao antsainy hoe aleo miasa tany (angandy) ao amin’ny tanin’ny tena toy izay manisa vola any amin’ny tanin’ny olona.
Raha ho ahy manokana, tsy misy hanomezako tsiny an’ireo izay mandeha satria ny any amintsika izao efa samy manavotra ny ainy, sy ny fianakaviany.
Raha mijery ny fanaon’ny maro ao amin’ny « GOTICOM » kosa dia hita hoe ngeza be ny tombony alainy ao andamosin’ny mpiasa madinika: izay izany ny azy ny fitiava-tanindrazany.
Efa niasa tao amin’ny Ingenosya ihany koa aho ka toy izao ny fandehany tamin’izay: raha mikarama 1.000.000 Ariary ianao dia mizara roa ny fomba anomezana an’io karama io anao. Ny ampahany voalohany dia karama amin’ny maha « salarié » (misy fiche de paie, misy CNAPS: 300 000 Ariary), ny ampahany faharoa dia karama amin’ny maha « consultant » (asaina manao NIF / Stat ianao dia iny no anomezana ny karamanao: 700 000 Ar). Ilay ampahany amin’ny karama « salararié » dia kely kokoa raha ampitahaina amin’ilay karama « consultant » fa ny vola raisinao mitovy amin’ny nifaranarahana ihany.
Ny olana hitako amin’ilay izy dia: kely kokoa ny vola miditra any amin’ny fanjakana, kely ihany koa ny cotisationi cnaps anao (kely ny apahany aloan’ny mpampiasa). Ianao etsy ambadika mandoa hetra manokana amin’ny maha « consultant » anao.
Raha fintinina dia na ry zalahy mpampiasa aza tsy tia tanindrazana.
Tsy mahagaga ny bandy kely raha lasa vao misy misarika.

elman
Admin

optimisation fiscale daholo zany ary tant que c’est pas illégal inona moa ny problème ? 🙂

Na kely kokoa ary no miditra any amin’ny fanjakana, au moins efa misy miditra, comparé aux millions d’informels dans ce pays.

Anonymous
Invité
Anonymous

Ekena tsara ilay « optimisation » ka, ary tsy « illégal » araky ny filazanao fa « un peu malsain » raha ny hevitro. « Malsain » satria ny fanjakana sy ny mpiasa no maty antoka amin’ilay izy. Ny mpampiasa no mahazo tombony: « tout benef » ho azy ilay optimisation. Dia araky ny lazainao hoe, na kely aza ny « retraite » dia mba efa misy aza izany koa, raha ampitahaina amin’ireo « informels » tsy misy mihintsy.




elman
Admin

Quand vous verrez un capitalisme « sain » vous nous préviendrez 🙂

Sinon il faut remettre le communisme de Didier Ratsiraka, mais bon, on a vu les résultats, c’est pas terrible non plus.

Et puis le vrai problème c’est : où vont les impôts ? Que font-ils avec ? A part les gony en chambre où est le service public ? La sécurité ? Les routes ? Les infrastructures ? La santé ?

En France je suis taxé à 25% sur mes revenus : je paie sans discuter tous les mois car je sais exactement où ça va : santé, sécurité, belles routes, belles infrastructures ..

C’est comme ça que ça marche.

Anonymous
Invité
Anonymous

C’est noté. Mais dommage que je ne puisse pas m’autoproclamer ni « sain » ni « saint ».

Mais au final, le vrai problème c’est tout le système alors?? Donc HFI, on a besoin de toi là.

Rien que le fait de savoir que leurs impôts sont utilisés à bon escient peut inciter les cerveaux à risque de rester au pays alors !

Sauf que tout le monde sait bien comment ça marche, mais pour l’instant tout le monde constate que tout le monde est égoiste (dans le sens je pense qu’à moi): que ce soit les intellectuels qui sautent sur la première opportunité qui se présente ou que ce soit les « GOTICOM » qui maximisent leur bénef.

elman
Admin

# Rien que le fait de savoir que leurs impôts sont utilisés à bon escient peut inciter les cerveaux à risque de rester au pays alors !

Les politique n’y pensent pas mais c’est exactement ça.

Si je vois par exemple que les impôts locaux que je paie contribuent à améliorer l’évacuation des eaux, que les « lala-kely » deviennent jolis et fonctionnels, que le comité villageois veille à la sécurité, que des lampadaires sont installés un peu partout pour réduire l’insécurité, que des bacs à ordure sont installés, etc. vous pensez que je rechignerai à payer ces impôts ?

La suite en .. 2023 🙂

kof
Membre

Quand vous verrez un capitalisme « sain » vous nous préviendrez

Le capitalisme sain c’est comme les guerres propres. 🙂

F
Membre
Gold

Juste pour les fanatiques de la langue de Chat Qui Expire…

Our Corporate Objectives

Customer loyalty
We earn customer respect and loyalty by consistently providing the highest quality and value.

Profit
We achieve sufficient profit to finance growth, create value for our shareholders and achieve our corporate objectives.

Growth
We recognize and seize opportunities for growth that builds upon our strengths and competencies.

Market leadership
We lead in the marketplace by developing and delivering useful and innovative products, services and solutions.

Commitment to employees
We demonstrate our commitment to employees by promoting and rewarding based on performance and by creating a work environment that reflects our values.

Leadership capability
We develop leaders at all levels who achieve business results, exemplify our values and lead us to grow and win.

Global citizenship
We fulfill our responsibility to society by being an economic, intellectual and social asset to each country and community where we do business.

C’était le credo de deux jeunes ingénieurs fous qui ont créé un empire.
Devinez qui ! 🙂
Mon gamin (le zanatany) a basé sa philosophie d’entreprise sur quelques uns de ses objectifs.

ramims
Invité
ramims

moi j’ai travaillé a mada mais en collaboration étroite avec des informaticiens en france et tout ce que je peux dire, c’est qu’on est assez mal payé, pour ne pas dire que c’est chiche concernant l’augmentation, pourtant même pression du travail, peut être plus, enguelades, coup pressions a la minute etc

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!