Se barrer de Madagascar… oui mais ?

Faire une balade… juste pour profiter de la clim 🙂

Gné ? Oui mais quoi ? Effectivement, je vous le serine à longueur de journée mais concrètement, se barrer pour aller où, comment, combien ?

Et bien je suis désolé mais … je n’ai absolument pas le moindre début de réponse à cette problématique 🙂

Petit apparté pour la France : à moins que vous ne disposiez de “compétences particulières“, laissez tomber, c’est pas la peine. Quelles genres de compétences particulières ? Il y a 2 domaines où on vous déroulera le tapis rouge : l’informatique et les métiers… médicaux. Si en plus vous parlez correctement le français voire justifier d’un diplôme reconnu par l’État français, et bien banco, vous pouvez quasiment vous barrer quand vous voulez.

A part la France, bah comme je disais plus haut, je n’ai pas le moindre début de réponse. Quelques actunautes ont déjà développé ici les pistes du Canada et de l’île Maurice, donc il doit y avoir des possibilités dans ces 2 pays. S’il y a d’autres pays sympas sur liste, partagez les bons plans voyons 🙂 Ah oui on m’a parlé de l’Australie aussi

Sinon si on ne rentre dans aucune de ces cases on fait comment ? Bah peut-être déjà commencer par googler les pays où le passeport malgache n’a pas besoin de visa d’entrée ?

Mais attention, ne soyez pas naïf : ces pays existent effectivement, il y en a, mais la mauvaise nouvelle est que nous parlons ici de visa de tourisme, donc pour un séjour touristique d’une durée maximale bien définie, en général inférieure à 90 jours. C’est pour y jouer au touriste, pas pour s’y établir durablement.

A ce stade, je prendrai donc la liste de ces pays et je les mettrai dans un fichier Excel. Comme je suis méthodique, je mets le PIB par habitant de chacun de ces pays… et j’opère un tri décroissant 🙂

Voilà déjà un première base de travail intéressante, mais encore insuffisante. Le travail d’investigation commence ici réellement : pour chacun de ces pays je dois recenser toutes les données disponibles, la difficulté pour y avoir un titre de séjour autorisant à travailler, les conditions et toussa. Certains pays sont plus cools que la France, d’autres pires, et oui …

Parcourir les sites administratifs étatiques, les ambassades, les forums de discussion, les groupes afférents sur les réseaux sociaux.

A partir de toussa, votre prochaine terre d’émigration commence à se dessiner vaguement. Il reste encore pas mal d’étapes à valider mais plus vous avancez, plus les choses se précisent de plus en plus.

Oui vous aussi vous avez droit à une vie normale, tsotra, milamina et mirindra. Vous avez le droit de voir si l’herbe est plus verte ailleurs, de voir autre chose comme on dit.

Et effectivement il y a d’autres pays où vous aurez l’eau et l’électricité 24/7/365, où votre salaire “nourrit son homme” comme on dit, avoir un système de soins corrects… et surtout vivre en sécurité waaa.

Ces pays existent. Il ne vous reste plus qu’à trouver la bonne pelouse qui vous convient… et de vous barrer lol.

Dernier conseil de l’elman : respectez toujours le type de visa que l’on vous donne, ne jouez pas aux petits malins sambo miletika fetsy fetsy p***, c’est le meilleur moyen pour vous griller définitivement.

Subscribe
Me notifier des
guest
27 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Coco
23 jours plus tôt

Sinon, a t-on des nouvelles de ce actunaute qui projetait de rentrer à Madagascar ? Sait-on où il en est ?

rnaivos
En réponse à  Coco
22 jours plus tôt

Présent, toujours pas parti, quelques grains de sables à gripper l’engrenage :-). Bref, petit souci à régler. un des enfants s’est fait lourdé de son école d’ingé, du coup il va falloir gérer entre autre.
Sinon, le projet est toujours plus que d’actualité. Départ prévu après la rentrée scolaire si tout va bien.

rnaivos
En réponse à  elman
22 jours plus tôt

C’est les aléas de la vie, on planifie tout mais on est maître de rien. Il viens de trouver une école qui n’est pas donnée et qui modifie le business plan familiale initiale. Mais on va faire avec et on va s’adapter.

Rafangy
Rafangy
En réponse à  rnaivos
22 jours plus tôt

chapeau! vous Etes très très courageux !quand je pense que déjà à ivato, vous allez debourser pas moins de € 100 pour les test anticovid, hotel , mametraha kely ram’s et la dame grassouillete ne va pas vous alcher comme ça! brrr! tsy misy adihevitra intsony fa tena miaiky anao aho




Malala
Malala
En réponse à  Rafangy
22 jours plus tôt

F’angaha tsy 15€ ? maxi 20€

Coco
En réponse à  rnaivos
22 jours plus tôt

Vous êtes quand même assez téméraire pour vouloir à tout prix rentrer dans le contexte actuel. Mais c’est votre projet. Force à vous peu importe votre choix.

tsiky
tsiky
En réponse à  rnaivos
18 jours plus tôt

Bonne chance! il faut beaucoup de courage pour rentrer au pays surtout dans le contexte actuel..Je vous souhaite le meilleur.




justice-madagascar.org
justice-madagascar.org
23 jours plus tôt

Pour la France, des visas long séjour qui permettent de travailler, sont octroyés également par les personnes vivant à Madagascar qui veulent bien travailler dans l’hôtellerie et qui veulent bien aller dans les coins reculés touristiques de France (plusieurs cas réels). Pour les aventuriers, on a vu récemment des livreurs sans papier (plusieurs ) qui ont eu après plusieurs années de clandestinité leur titre de séjour en France=. Il faut trouver l’employeur et l’avocat qui maîtrisent l’arcane des titres de séjour et être prêts à être exploité avec du salaire de misère (dans un premier temps) tant qu’on n’a pas le sésame, mais c’est toujours mieux qu’au bled. Pour dénicher le réseau, il suffit de discuter avec les livreurs de DHL ou UPS.

Modifié 23 jours plus tôt par justice-madagascar.org
angady
angady
En réponse à  justice-madagascar.org
22 jours plus tôt

aventuriers, sans papier, clandestinité. c’est vrai que c’est contre la loi et que c’est répréhensible. mais force est de constater que le besoin de main d’oeuvre existe et que ce n’est pas tout le monde qui veut faire le boulot. j’encouragerais plutôt l’État français à travailler à intégrer ces gens-là en leur donnant un statut légal et sécuritaire pour eux autant que pour le reste des citoyens.

mpijery
mpijery
23 jours plus tôt

Pour Maurice, je ne vois aussi que l’informatique et éventuellement le bâtiment.
Sinon, côtoyant régulièrement des ouvriers des entreprises franches, à part le manque d’intimité dans leurs dortoirs, ils vivent quand-même correctement et peuvent se permettre d’envoyer de l’argent au pays

Modifié 23 jours plus tôt par mpijery
Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
22 jours plus tôt

Pour le Québec, le manque de main d’œuvre va s’empirer avec le temps.

La pénurie de main-d’œuvre au Québec est « aiguë » dans tous les secteurs d’activité et dans toutes les régions, a convenu le ministre Boulet, qui anticipe d’ici 2030 pas moins de 1,4 million de postes vacants à combler.

Source : https://www.lapresse.ca/affaires/2022-04-25/penurie-de-main-d-oeuvre/quebec-accroitra-le-recrutement-a-l-etranger.php
Pour les domaines, il y a un peu de tout (domaine de la santé, de l’informatique, charpentiers-menuisiers, ouvrier agricole, .. ). Donc c’est quand même assez ouvert on va dire. https://www.journaldemontreal.com/2022/06/04/metiers-davenir-des-jobs-bien-a-labri-du-chomage




mpijery
mpijery
En réponse à  Rakotomangamijoro
22 jours plus tôt

Mais il y fait toujours aussi froid 😛

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  mpijery
22 jours plus tôt

Ce n’est pas le froid le problème. On peut s’habiller en conséquence. Mais le problème, c’est que ca dure trop longtemps. C’est pour ça qu’il y a beaucoup de québecois qui partent dans le sud (US, Cuba, …) au mois de mars et d’avril.

mpijery
mpijery
En réponse à  Rakotomangamijoro
22 jours plus tôt

Je n’ai jamais aimé le froid, même à 19°C ici, je trouve déjà ça insupportable. C’est vraiment le seul point qui me freine pour tenter ma chance là-bas

Afist
Afist
En réponse à  mpijery
22 jours plus tôt

Ne vous en faites pas, nous prions pour une baisse du cout de la vie ici au pays mais on a plutot droit a la baisse de la temperature

Rakotomangamijoro
Rakotomangamijoro
En réponse à  mpijery
22 jours plus tôt

Lorsque vous dites ici, c’est où exactement? Madagascar?
Je pose la question car un 19 dans un pays où rien n’est chauffé et des -20 dans un pays où tout est pensé pour le froid, c’est complétement différent. En plus, la façon de s’habiller aussi est différente.

Modifié 22 jours plus tôt par Rakotomangamijoro




angady
angady
En réponse à  mpijery
22 jours plus tôt

et si je vous dis qu’on crève de chaud aujourd’hui?

mpijery
mpijery
En réponse à  angady
22 jours plus tôt

au Canada?

Fil info

Commentaires

Voir d'autres articles