Test de résistivité de deux huîtres espèces des huîtres de Fort- Dauphin, dans la région d’Anosy, Sud Est Madagascar

huitre.bmp

Des séries des tests ont été réalisées sur le deux les espèces les plus abondantes à Fort-dauphin qui se trouve dans la partie sud-Est de Madagascar en 2012, l’huître d’eau saumâtre Saccostrea cucullata l’huître et marine Crassostrea margaritacea. Ce test a pour objectif de savoir, laquelle de ces deux espèces d’huîtres est la plus favorable à élever à Fort- dauphin et de savoir laquelle est la plus résiliente. Ce test consiste sur la capacité d’adaptation en variation de salinité sur ces deux espèces huîtres. Les huîtres d’eau saumâtre ont été placées, introduites directement et progressivement en eau de mer. De même, les huîtres d’eau de mer ont été adaptées et transférées en eau saumâtre. Le taux de survie varie de 0 à 70% pour les huîtres d’eau de mer placées en eau saumâtre. Pour les huîtres d’eau saumâtre, le taux de survie sont entre 44 à 87%.
Mots clés : Crassostrea margaritacea, Saccostrea cucullata, Fort- dauphin, salinité, taux de survie

Souscrire
Me notifier des
guest
Le formulaire de commentaire recueille votre nom, email et contenu pour nous permettre de garder une trace des commentaires placés sur le site. Veuillez lire et accepter les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de notre site Web pour publier un commentaire.
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
elman

et pas de tests sur les .. euh .. moules ?

Debile Profond 2.1.5 ™

Le 4ème V des politicards ? 🙂

dep

pas la peine. il suffit d’avoir du…nez 🙂

elman

ooh un expert de l’air marin

dep

🙂

mangableu

Ah mais je connais cette personne! ….
concernant les huitres, franchement je préfère de loin le gout des huitres sauvages venant de la mer que les huitres en élevage (comme à Ambinanibe) venant d’eau saumatre. C’est complètement différent.




Do NOT follow this link or you will be banned from the site!