Vous savez pourquoi ça ne marchera jamais à Madagascar ?

La prochaine fois on essaiera le petit Marocain de l’elman 🙂

Oui oui, c’est ça aussi les rencontres dans la vraie vie actutana, c’est l’opportunité de discuter en live avec d’autres intervenants.

Donc l’un des intervenants, samedi dernier, avait lancé un “ça ne marchera jamais à Madagascar car les Malgaches sont trop égoïstes, ils ne pensent qu’à eux“.

Gné ? Le choc de cette déclaration passé, effectivement, celle-ci se révèle incroyablement pertinente !

Et c’est un fait : pauvre ou riche, puissant ou simple citoyen, tout le monde au pays endémique ne pense qu’à sa pomme. On critique les dirigeants, mais une fois que ces mêmes critiqueurs en chef accèdent au fameux seza, et bien rebelote, c’est exactement la même chose.

Je mange, je me sers, je me fais du bien. Je ne me paie plus d’abord un peu, non, je prend tout ce que je peux, je mange tout 😯

En fait le seza, les 3V et toussa ne changent pas l’homme endémique : non, ils révèlent juste sa vraie personnalité. Égoïste, âpre au gain, après moi le déluge.

Et le gros problème, on l’a vu, c’est que la population ne vaut pas mieux. Tu fais quelque chose pour eux ? Le premier réflexe c’est “comment je peux me l’approprier” ? Le voler quoi.

Effectivement, plantez des belles fleurs dans un endroit public par exemple. Je vous garantis que la première réflexion, ou même le premier réflexe des gens qui passeront à côté ce sera “oh c’est joli ça… ça fera bien dans mon propre jardin“.. je vous laisse imaginer la suite. D’ailleurs je me fais vraiment du souci pour le superbe nouveau jardin d’Ambohijatovo de monsieur le maire. Wait and see.

Donc le bien commun, bâtir quelque chose ensemble, avoir une vision commune, vivre ensemble tout simplement, non, même pas en rêve. Moi je d’abord, toi tu auras les miettes. Et si je ne peux pas l’avoir et bien personne ne l’aura, je sabote tout.

Toujours sur le même thème, un autre intervenant s’étonnait qu’un super projet présenté à un Ministre n’ait jamais abouti. La réponse est très simple : si monsieur le Ministre n’y gagne rien, personnellement, il ne donnera pas suite 😯

Donc comment voulez-vous qu’avec des mentalités aussi pourries ça ait une quelconque chance d’avancer ? Vous avez les résultats sous les yeux, après 60 ans.

Et effectivement, ces mentalités pourries ne datent pas d’hier. Il y a 40 ans, à l’âge de 7 ans, j’ai déjà souvenir d’avoir vu ce genre de comportement. Incroyable hein ?

Encore une fois, vous aurez beau changer de gouvernement toutes les semaines, cela ne changera rien. Avant de vous préoccuper du bord politique de vos candidats, de ses compétences et toussa, interrogez-vous d’abord sur un et un seul point : ce type pense-t-il vraiment au bien commun… ou c’est “moi je” d’abord ?

A toutes fins utiles, il existe d’excellents tests psychologiques pour déceler la vraie personnalité des gens.

Avec 30 “moi je” au gouvernement, vous voyez les résultats. Ou plutôt le manque de résultat donc.

Avec 30 “nous allons vraiment oeuvrer pour le bien commun“, là oui vous ferez des miracles. Même avec un seul mandat.

 

Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Stéph
Stéph
8 mois plus tôt

Cet égoïsme généralisé est un instinct de survie à tous les niveaux de la société. La situation est tellement dure (toute proportion gardée selon votre place dans la société), qu’il n’y a plus de place pour le bien commun. Ne demandez pas à un ventre vide d’aller jusqu’à la poubelle jeter ses déchets, ne demandez pas à un fonctionnaire sous-payé d’assurer un service public exemplaire, ne demandez pas à un businessman racketté à longueur d’année de payer ses impôts …

Fil info

Voir d'autres articles

Commentaires